L’automne sera chaud pour The Donald

La semaine passée, nous avons développé le thème de Donald Trump, en lien avec la prochaine éclipse du mois d’août. Cette éclipse tombe presque exactement sur l’Ascendant de Trump et elle sera visible dans une grande partie des USA. Il semble donc que l’occultation du Soleil concernera les USA et Trump, et ce fut aussi confirmé par l’analyse de la révolution solaire (RS) et par les progressions dans le radix de Trump, qui montrent les tensions nécessaires. Sur base des révolutions lunaires (RL), octobre et novembre sortent du lot : ce sont les mois où les tensions pourraient culminer. Il existe encore une autre méthode, une fois qu’un problème a été pointé dans la RS et les progressions, pour trouver le mois où un problème se manifestera, et ce sont les progressions tertiaires. On les calcule sur base de 1 jour = 1 mois, par analogie aux progressions secondaires.

TRUMP TERTIAIR

Ce qui mène aux positions tertiaires suivantes (cliquez sur le lien ci-dessus pour afficher les positions tertiaires), où le Soleil et les angles progressent de 1 degré pour 1 mois, et les éléments plus rapides, la Lune et la Pars Fortunae, font 12 degrés pour 1 mois. Ces positions sont calculées pour le 15 juin et en faisant avancer les composants, on voit ce qui va arriver dans les mois suivants. Ce qui frappe tout de suite, c’est Vénus, Maître de 10 de la position sociale dans le radix de Trump, qui va se glisser sous Antarès, étoile de la fin et de la mort, tout juste comme le MC qui se trouvera dessous dans 4 degrés. Quatre degrés font quatre mois et donc nous devrions arriver en octobre, auquel moment nous avons aussi une Nouvelle Lune tertiaire. Les positions tertiaires semblent en effet confirmer les mois déjà trouvés. Naturellement, comme les RL, on peut utiliser cette technique uniquement pour trouver le moment où il se passe quelque chose, les progressions tertiaires ne peuvent pas plus que les RL “provoquer” quoi que ce soit d’important.

VS OER GC

Puisque c’est une éclipse qui a donné lieu à toute cette enquête, il est bon d’aller voir ensuite comment elle se lie au thème de l’éclipse des USA. Celui-ci est alors calculé pour Washington parce qu’il est question de tous les USA, et comme radix des USA, nous prenons le thème de la Grande Conjonction qui a précédé la fondation du pays. Celle-ci fonctionne bien mieux que tous ces horoscopes tout de même un peu spéculatifs qui ont été proposés par les astrologues au fil des ans. Nous n’interprèterons pas l’horoscope, mais nous regarderons seulement dans le radix mondial des USA, ce qui est touché à l’évidence au travers du thème de l’éclipse (calculé pour le moment de l’occultation maximum). Si c’est le cas, c’est une confirmation qu’un événement important est sur le point de se déclencher.

ECLIPS AUG 2017 VS

Quand on compare les deux thèmes, ce qui frappe, c’est que l’axe de l’éclipse est à l’inverse de l’axe MC-FC du radix des USA ! On pourrait dire que l’éclipse met l’équipe dirigeante du pays sens dessus-dessous. Il n’y a pas que cela : Saturne de l’éclipse tombe par antisce (position planétaire en miroir le long de l’axe 0 Cancer- 0 Capricorne) juste sur le point le plus en vue du radix des USA, la Lune détrimentée en Capricorne sous Véga sur le Descendant. Cette Lune définit très bien la façon dont se présentent les USA dans le monde, avec la velléité d’intervenir partout avec la force des armes. L’antisce du degré de l’éclipse lui-même vient à l’opposition de Mars du radix et le Mars de l’éclipse tombe sur celui qui ébranle la terre, Neptune, sur l’axe des cuspides 3-9 dans le radix des USA. Ce ne sont pas des choses anodines, c’est plus qu’un simple sextile synastrique.

INGRESS VS 2017

Celui qui ébranle la terre revient aussi dans le thème de l’ingrès, le moment exact où le Soleil rentre en Bélier, calculé pour Washington. L’ingrès, on peut le voir comme une RS mondiale, et le toujours si dangereux Poséidon se trouve juste sur l’Ascendant, conjoint par antisce à Jupiter Maître de 10 de l’ingrès et donc le maître du pays. Dans la Maison 10, il y a une conjonction douloureuse de la Lune et de Saturne, sous Acumen, une nébuleuse délétère du Scorpion. Jupiter, Maître de 10, se trouve en outre en opposition d’Uranus, en relation avec une très douloureuse confrontation avec la réalité.

Au total, en comparant le thème de l’éclipse avec le radix des USA et celui de l’ingrès de cette année, on confirme les tensions déjà signalées. Nous pouvons donc en inférer qu’il se passera quelque chose de dramatique en novembre aux USA, qui touchera durement le président. Wait and see.

                                 TRUMP HAAR

Een hete herfst voor The Donald

In de afgelopen weken, hebben we gekeken naar de ontwikkelingen in de horoscoop van Donald Trump, in verband met de komende eclips in augustus. Deze eclips valt bijna exact op de ascendant van Trump en zal zichtbaar zijn in een groot deel van de VS. Het lijkt er dus op dat de zonsverduistering de VS en Trump zal treffen en dat werd ook bevestigd door de duiding van de geldige solaar en de progressies in de radix van Trump, waarin de nodige spanningen te zien zijn. Op basis van de lunaren kwamen oktober en november naar voren als de maanden waarin de spanningen zouden pieken. Er is nog een andere methode om, als je in solaar en progressies al problemen hebt vast gesteld, de maand te vinden waarin een probleem zich zal manifesteren en dat zijn de tertiaire progressies. Die worden berekend op basis van de sleutel 1 dag = 1 maand, analoog aan de secundaire progressies.

TRUMP TERTIAIR

Dat leidt tot de volgende tertiaire standen (klik op de link hierboven om de tertiaire standen te kunnen zien) ,waarbij voor de Zon en de hoeken 1 graad voor 1 maand staat en de snellere factoren Maan en Pars Fortunae, in 1 maand 12 graden bewegen. Deze standen zijn berekend voor 15 juni en door factoren vooruit te schuiven, is te zien wat er zal gebeuren in de komende maanden. Wat direct op valt is dat Venus, Heer 10 van de maatschappelijke positie in de radix van Trump op schuift richting Antares, de ster van einde en dood, net als het MC dat daar na 4 graden bovenop staat. Vier graden is vier maanden en dus zouden we dan weer op oktober komen, op dat moment hebben we ook tertiair een Nieuwe Maan.  De tertiaire standen lijken inderdaad de al gevonden maanden te bevestigen. Natuurlijk kun je deze techniek net als de lunaren, alleen gebruiken om de tijd te vinden dat iets gebeurt, tertiaire  progressies kunnen net als lunaren geen belangrijke gebeurtenissen  “veroorzaken”.

VS OER GC

Goed, omdat het een eclips was, die dit hele onderzoek op gang bracht, is het een goed idee om na te gaan hoe de horoscoop van de eclips de VS treft. Deze wordt dan berekend voor Washington omdat het om de hele VS gaat en als radix voor de VS nemen we de horoscoop van de Grote Conjunctie, die vooraf ging aan de stichting van het land. Deze werkt veel beter dan al die toch wat speculatieve horoscopen die door astrologen in de loop der jaren zijn voorgesteld. We zullen de horoscoop niet duiden maar alleen kijken of de mundane radix van de VS door de horoscoop  van de eclips (gemaakt voor het tijdstip van de grootste verduistering) , duidelijk wordt geraakt. Als dat zo blijkt te zijn, is dat een bevestiging dat er een belangrijke gebeurtenis op til is.

ECLIPS AUG 2017 VS

Het eerste dat op valt bij vergelijking van de twee horoscopen, is dat de eclips de MC-IC –as uit de radix van de VS om keert! Je zou kunnen zeggen dat de eclips de leiding van het land flink op schudt. Dat is niet het enige, Saturnus uit de eclips valt via spiegelpunt (planeetpositie gespiegeld in de as 0 ° Kreeft – 0 ° Steenbok)  pal op het meest prominente  punt in de radix van de VS, de vernietigde  Maan in Steenbok op Wega op de descendant. Deze Maan bepaalt heel veel van het optreden van de VS in de wereld onder meer de neiging om overal met wapengeweld te interveniëren.  Het antiscion van de eclipsgraad zelf komt in oppositie met de radix-Mars en de eclips-Mars valt, op de aard-schokker Neptunus in de VS-radix op cuspenas 3-9 . Dat zijn geen kleine dingen, dit is meer dan een enkel synastrisch sextiel.

INGRESS VS 2017

De aardschokker komt ook weer terug in de horoscoop van ingress, het exacte moment dat de Zon de Ram binnen gaat berekend voor Washington. De ingress kun je zien als een mundane solaar en de altijd zo gevaarlijk Poseidon staat pal op de ascendant conjunct het antscion van Jupiter Ingressheer 10 en dus de baas van het land. In het tiende huis is een pijnlijke conjunctie van de Maan en Saturnus te zien op Acumen een giftige nevel uit de Schorpioen. Jupiter Heer 10 staat bovendien in oppositie met Uranus, die te maken  heeft met een zeer pijnlijke confrontatie met de realiteit.

Al met al, bevestigen de vergelijking van de eclips met de radix van de VS en de geldige ingress van dit jaar de al gesignaleerde spanningen. We kunnen er dus vanuit gaan dat er in november in de VS iets dramatisch zal gebeuren dat de president sterk zal raken. We zullen zien.

 

                                 TRUMP HAAR

La chute de Donald Trump ?

La semaine dernière a encore été plutôt dramatique pour l’Angleterre, sur arrière-plan d’élections perdues par le gouvernement, d’un Premier ministre chancelant, totalement désarçonné, d’un incendie meurtrier dans un immeuble à appartements et d’encore une attaque terroriste, au moment où commençaient les tractations pour le Brexit. Ainsi que nous l’avons déjà constaté dans l’article d’il y a un mois sur ce blog, dans le thème de l’Angleterre, la Pars Solis progressée transite la zone critique qui entoure Algol et la Lune progressée s’approche elle aussi de cette zone. Algol fait référence à “perdre la tête” et la Pars Solis est l’essence du Soleil (le patron) et voilà qui cadre naturellement très bien avec une Theresa May décontenancée. De l’autre côté du Channel, les événements ont été tout aussi remarquables, le président Emmanuel Macron a obtenu une majorité absolue lors des élections législatives françaises, tous les partis établis ont subi une défaite extraordinaire.

Le Front national de Marine Le Pen a obtenu 8 sièges à l’Assemblée sur 577, ou un peu plus de 1 %. Il y a un an Le Pen semblait sérieusement en mesure de mettre la main sur le pays, mais comme ce fut prédit sur ce blog déjà, 6 mois avant les élections, elle n’est pas devenue présidente et son parti est en ce moment taillé en pièces jusqu’à en être réduit à une faction insignifiante et sans force. Sur ce blog nous avons déjà à plusieurs reprises qualifié le populisme de combat d’arrière-garde et ces développements semblent le confirmer. Mais qu’en est-il du plus grand, du plus scandaleusement populiste devant l’Éternel, à savoir Donald Trump ? Dans le post de la semaine passée, il était déjà évident que la future éclipse du mois d’août allait toucher son radix par collision frontale et ses progressions montrent aussi carrément des tensions. Mais ceci est-il confirmé par sa nouvelle révolution solaire (RS) qui s’est produite récemment, le 13 juin ? Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir sa RS.

TRUMP SOLAAR 2017

La première chose qui saute aux yeux, c’est Jupiter qui est sur l’Ascendant et cela ne semble pas trop mauvais, Jupiter est une planète qui est réputée apporter toujours de bonnes choses. Dans le contexte de cette analyse, cela n’a vraiment pas lieu d’être : dans le radix de Trump, Jupiter est Maître de 8 de la mort et de la fin, et Maître de 5 de “la mort de la carrière”, la Maison 5 est toujours la 8e comptée de la Maison 10 de la carrière. Cela pourrait tout aussi bien être une indication négative, si d’autres témoignages viennent du moins le confirmer. À l’opposé du MC, se trouve Pluton qui attire le regard, le Prince des Enfers, qui a l’habitude de se manifester soudainement sans qu’on ne le voie venir pour accomplir ses méfaits. Naturellement, ce n’est pas si bon signe si ce facteur se trouve à l’opposé de votre position dans la société.

Saturne de RS est le Maître de 4 (à l’opposition de la 10) et Saturne est à l’opposition du Soleil, qui dans le radix est Maître de 1, et donc exprime le plus Trump lui-même. Par antisce (position planétaire en miroir le long de l’axe 0 Cancer- 0 Capricorne) Mars est sur le Soleil et ce n’est pas un signe que tout va aller comme sur des roulettes. Naturellement cette opposition très tendue, de Saturne et du Soleil conjoint à l’antisce de Mars, tombe sur l’axe des nœuds du radix et l’axe des nœuds de RS tombe à nouveau sur le Mars radical de Trump. Une activation de l’axe des nœuds montre toujours des changements importants, radicaux, et donc nous pouvons dire que la nouvelle RS de Trump confirme une tension plus élevée que la normale. C’est toujours une bonne chose que de projeter les 7 parts planétaires dans une RS avec l’arc compté de l’Ascendant tel qu’il est dans le radix. Il n’y a pas moins de 5 points qui s’agglomèrent tout autour de Jupiter sur l’Ascendant solaire, aussi un signe qu’il va se produire quelque chose d’important lors de l’année solaire suivante.

TRUMP LUNAAR OKT 2017

Pour fixer quand cet “événement” aura lieu, nous devons regarder les révolutions lunaires (RL), les progressions et directions qui démontrent clairement les grands événements, mais on ne peut en faire de prédiction précise. En parcourant les RL, il y en a deux qui frappent, celle du 26 septembre qui a le Soleil sur le Descendant, qui est l’endroit où le Soleil se couche, et ce n’est pas bon signe. La RL suivante est frappante elle aussi, car elle a le MC sur le MC de radix de Trump, qui est sous Algol. Le potentiel Algol de Trump dans sa position sociale viendra sur le devant de la scène par excellence ce mois-ci et pour la plupart, ce n’est pas si bon, car Algol vous coupe la tête. Au total, nous pouvons donc dire que Trump va prendre cher pour ses choix entre octobre et novembre. Il y a tant de Maison 8 et de Saturne (et Pluton !) en jeu que même une fin (de carrière) n’est pas exclue.

TRUMP 2

De val van Donald Trump?

De afgelopen week was voor het Engeland nogal dramatisch, tegen een achtergrond van door de regering verloren verkiezingen, een wankelende, totaal ontredderde premier, een moorddadige flatbrand en weer een terroristische aanslag, gingen ook nog eens de Brexit-onderhandelingen van start. Zoals we in de post van een maand geleden op deze blog al constateerden, loopt in de Engelse horoscoop het progressieve Pars Solis door de crisiszone rond Algol en nadert ook de progressieve Maan deze zone. Algol heeft te maken met je hoofd verliezen en het Pars Solis is de essentie van de Zon (de baas) en daar past een ontredderde Theresa May wel heel goed bij natuurlijk. Aan de andere kant van het Kanaal waren de gebeurtenissen al even opmerkelijk,  president Emmanuel Macron behaalde een absolute meerderheid  bij de Franse parlementsverkiezingen, alle gevestigde partijen leden een verpletterende nederlaag.

Het Front National van Marine Le Pen hield 8 zetels over in de Assemblée van 577 leden, iets meer dan 1 %. Het kan verkeren, een jaar geleden liep Le Pen zich nog serieus warm om het land over te nemen, maar zoals op deze blog al een half jaar voor de verkiezingen werd voorspeld, werd ze geen president en haar partij is voorlopig  gedecimeerd tot een onbetekenende, machteloze splinter. Op deze blog hebben we al meerdere malen het populisme een achterhoedegevecht genoemd en deze ontwikkelingen lijken dit te bevestigen. Maar hoe zit met de grootste, meest aanstootgevende  populist van alle allemaal, Donald Trump? In de post van vorige week werd al duidelijk dat de komende eclips van augustus zijn radix frontaal treft en ook zijn progressies zien er flink gespannen uit. Maar wordt dat bevestigd door zijn nieuwe solaar die kort geleden op 13 juni is ingegaan? Klik op de link hieronder om zijn solaar te kunnen bekijken.

TRUMP SOLAAR 2017

Het eerste wat in het oog springt, is Jupiter die op de ascendant staat en dat lijkt niet zo slecht, Jupiter is immers een planeet, die er toe neigt goede dingen te brengen. In de context van deze analyse hoeft dat echter niet zo te zijn, in de radix van Trump is Jupiter Heer 8 van dood en einde en Heer 5 van “de dood van de baan”, het vijfde huis is immers het achtste gezien vanaf het tiende huis van de baan. Dat zou dus net zo goed een negatieve betekenis kunnen hebben, als andere aanwijzingen dat tenminste bevestigen.Tegenover het MC staat heel opvallend Pluto, de vorst van de onderwereld, die de gewoonte heeft om plotseling op te duiken om op niets ontziende wijze zijn meestal nogal schadelijke werk te verrichten. Het is natuurlijk niet zo’n heel goed teken als deze factor recht tegenover je maatschappelijke positie staat.

Saturnus in de solaar is heerser van het vierde huis (tegenover het tiende) en Saturnus is in oppositie met de Zon, die in de radix Heer 1 is en dus heel uitgesproken Trump zelf. Via antiscion (planeetpositie gespiegeld in de as 0° Kreeft/ 0 °Steenbok) , staat Mars op de Zon en dat is geen teken dat het allemaal  wel koek en ei zal zijn. Natuurlijk valt deze zeer gespannen oppositie van Saturnus met de Zon conjunct het antiscion van Mars over de radix-knopenas en de knopenas van de solaar zelf valt weer op de radix-Mars van Trump. Een activering van de knopenas duidt altijd op grote, ingrijpende  veranderingen en dus kunnen we zeggen dat de nieuwe  solaar van Trump het beeld van meer dan normale spanning bevestigd.  Het is altijd een goede idee om  in een solaar de zeven planeetpunten te projecteren met de boog vanaf de ascendant die ze hebben in de radix.  Er blijken zich dan maar liefst vijf punten te verzamelen rond die Jupiter op de solaarascendant, ook een teken dat er iets van belang zal gebeuren het komende solaar-jaar.

TRUMP LUNAAR OKT 2017

Om vast te stellen wanneer die “gebeurtenis” plaats  zal vinden, moeten de lunaren  worden bekeken, progressies en directies geven de grote ontwikkelingen wel duidelijk aan, maar je kunt er geen precieze voorspellingen mee doen. Bij het doorkijken van de lunaren zijn er twee die opvallen, die van 26 september heeft de Zon op de descendant,wat de plaats is waar de Zon ondergaat en dat is geen goede teken. De daarop volgende lunaar springt er ook uit, deze heeft het MC op het radix-MC van Trump dat op Algol staat. Het Algol-potentieel van Trump in zijn maatschappelijke positie zal die maand dus bij uitstek naar voren komen en dat is meestal niet zo best, Algol hakt je kop er af. Al met al kunnen we dus zeggen dat Trump het in oktober en november zwaar voor zijn kiezen zal krijgen. Daarbij is er zoveel achtste huis en Saturnus (en Pluto!) in het spel dat zelfs een einde (van de baan) niet uitgesloten is.

                               TRUMP 2

La fièvre de l’éclipse !!!

La fièvre de l’éclipse règne à nouveau au pays des astrologues; il paraît de plus en plus d’avis sur la prochaine éclipse, qui tombe le 21 août. Sur ce blog, nous regardons toujours avec un peu de recul les caprices de l’astrologie moderne : les astrologues ont l’air enclins plus que de coutume à toutes sortes de suggestions paniquantes ou brutales, souvenez-vous donc du délire de 2012. Surtout quand il s’agit d’éclipses, on est souvent porté à s’exprimer de façon trop dramatique et c’est pourquoi un certain scepticisme sur les “sujets tendance” dans astroland est dans la plupart des cas, le bienvenu. Mais dans ce cas, l’émoi semble bien acceptable, et cette éclipse mérite qu’on y fasse attention. Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir le thème de l’éclipse. (calculé pour New York, on expliquera pourquoi).

ECLIPS AUG 2017

La première chose qui a l’air un peu spéciale, c’est que cette occultation du Soleil sera visible depuis une grande partie des USA. Ce n’est pas que la zone où une éclipse est visible soit significative, selon les méthodes d’interprétation habituelle des éclipses, mais si on suit son intuition, alors on pourrait dire qu’une éclipse dont le “parcours de visibilité” couvre si explicitement les USA, signifiera quand même quelque chose pour ce pays. Puisque le temps où les éclipses montrent leurs effets dure toujours jusqu’à l’éclipse suivante, celle-ci tombant le 31 janvier 2018, il se pourrait que cette éclipse en effet ait un puissant effet, entre septembre et février, et que les USA doivent s’attendre à un événement dramatique. Mais en ce cas, il nous faut plus d’indications qu’une chose de ce genre doive se produire et qu’elles semblent, sur plusieurs points, plausibles.

DONALD TRUMP

Car le degré de l’éclipse lui-même tombe quasi exactement sur l’Ascendant de, et le voici encore, Donald Trump. C’est une indication non négligeable que l’éclipse va le toucher, la lumière du Soleil (occultation du Soleil) apparaît sur le point le plus important, le plus individuel de l’horoscope ! Mais ce n’est pas l’unique point où l’éclipse concerne Trump (le thème de l’éclipse ci-dessus est calculé pour le lieu de naissance de Trump puisque nous regardons ici l’effet de l’occultation du Soleil sur Trump en tant qu’ individu et non sur les USA en tant que pays). L’Ascendant du thème de l’éclipse à New York tombe par antisce (position planétaire en miroir le long de l’axe 0 Cancer -0 Capricorne) à l’opposition de son Maître de 10 de la carrière dans le radix, qui est conjoint à un Saturne débilité ! Vénus, Maître de 6 des revers, se trouve dans l’éclipse sur cette même conjonction Saturne/Vénus dans le radix de Trump et donc par antisce à l’opposition de l’Ascendant de l’éclipse. Le Saturne de l’éclipse se tient à l’ opposition de, et oui, le Soleil du radix, Maître de 1 (sa royauté) et le Nœud Nord de l’éclipse tombe sur son proéminent Mars dans le radix.

Cela fait plus que quelques sextiles synastriques insignifiants, l’éclipse le touche de façon très sensible. Et la conclusion qu’on en tire (trop) vite, c’est qu’il est démis de ses fonctions. À ce point, pour la prédiction, il faut faire énormément attention, peut-être verriez-vous bien volontiers ceci se produire, mais cette charge émotionnelle peut conduire à des conclusions hâtives. Les émotions fortes, ou les préférences, vous devez donc essayer sciemment de les laisser de côté autant que possible, elles n’apportent décidément rien à l’efficacité et à la clarté de l’interprétation. Pourtant, des indications aussi fortes indiquent qu’il y a lieu de faire des recherches supplémentaires, le contexte est bien que Trump sera à nouveau encore sous pression, la potentiellement très dangereuse “Moscow-connection” se déplace lentement mais sûrement dans sa direction.

TRUMP PROGRESSIES 2017

Si réellement Trump doit entrer dans une procédure de destitution, ceci doit aussi se voir dans les progressions, les révolutions solaires et lunaires, et autres techniques. Et pour 2017, celles-ci n’ont pas tellement l’air engageantes, le Soleil progressé quitte lentement sa position sous Regulus qui l’a fait devenir président, l’Ascendant se sépare de la très royale Spica. Le MC est en voie de changer de signe, ce qui désignerait un changement de carrière ! La Lune passe sur ce MC, elle accentue donc ce point, et arrive à la conjonction de Saturne progressé en détriment et s’en va alors à la très maléfique Praesepe, la “seconde Algol”. L’Ascendant vient au carré de Saturne en détriment qui est conjoint à Vénus Maître de 10, avec laquelle la PF vient aussi au sextile. La Pars Solis progressée, qui selon sa formule est toujours rétrograde, vient à l’ opposition du MC ; son essence solaire (c’est bien ce qu’est la PS) se trouve donc à l’inverse du point où il exerce sa carrière.

Ce ne sont pas des positions souples , elles semblent confirmer l’image de l’éclipse, il y a du gros temps à venir. Et par les profections où une maison correspond à une année – Trump a son anniversaire le 14 juin – l’Ascendant est arrivé en Maison 12 de l’isolement et de l’auto- destruction, naturellement ce n’est pas gai non plus. Il y a donc plus qu’assez de bonnes raisons de regarder sa nouvelle année solaire à l’aide des révolutions lunaires pour les mois qui viennent, afin de voir si ceci se confirme. C’est là-dessus que nous nous pencherons la semaine prochaine.

 

 

Eclipskoorts!!

Er heerst weer eclipskoorts in astrologenland , er verschijnen steeds meer berichten over de eerstvolgende eclips, die valt op 21 augustus. Nu kijken we op deze blog altijd wat van een afstandje naar de grillen die de moderne astrologie in hun greep houden, astrologen lijken meer dan gemiddeld vatbaar voor allerlei paniekerige of wilde suggesties, denk maar eens terug aan de 2012-gekte. Vooral als het om eclipsen gaat, is men vaak geneigd tot al te dramatische uitspraken en daarom is enige scepsis over de trending topics in astroland meestal wel op zijn plaats. Maar in dit geval lijkt de opwinding wel enig hout te snijden en is het de moeite waard aandacht te schenken aan deze eclips. Klik op de onderstaande link om de horoscoop van de eclips te kunnen zien (berekend voor New York, dat wordt nog uitgelegd).

ECLIPS AUG 2017

Het eerste wat er bijzonder aan is, is dat deze zonsverduistering zichtbaar zal zijn in grote delen van de VS. Nu is de zone waarin een eclips zichtbaar is, volgens de gebruikelijke duidingsmethodes van eclipsen niet relevant, maar als je je intuïtie volgt, dan zou je toch zeggen dat een eclips waarvan het “zichtbaarheidspad” zo nadrukkelijk over de VS loopt, toch iets voor dat land zal betekenen. Omdat de tijd waarin eclipsen hun effect tonen, altijd loopt tot aan de volgende eclips, die valt op 31 januari 2018, mag er, als deze eclips inderdaad een krachtig effect zou hebben, tussen september en februari in de VS een dramatische gebeurtenis verwacht worden. Maar  dan moeten er wel meer aanwijzingen zijn, dat er zoiets staat te gebeuren en die lijken er, op meerdere vlakken, toch echt wel te zijn.

DONALD TRUMP

Want de eclipsgraad zelf valt vrijwel exact op de ascendant van, ja hoor daar is hij weer, Donald Trump. Dat is een niet te negeren aanwijzing dat de eclips hem zal treffen, het licht van de Zon (zonsverduistering) gaat uit op het belangrijkste, meest individuele punt van de horoscoop! Maar dat is niet het enige punt waar de eclips Trump treft (de horoscoop van de eclips boven afgebeeld werd berekend voor de geboorteplaats van Trump omdat we hier kijken naar het effect van de zonsverduistering op Trump als individu en niet naar het effect op de VS als land).  De ascendant van de eclipshoroscoop in New York valt via antiscion (planeetpositie gespiegeld in de as 0 ° Kreeft / 0° Steenbok ) in oppositie met zijn radixheer 10 van beroep,  die conjunct een vernietigde Saturnus staat!  Venus Heer 6 van tegenslag in de eclips staat op diezelfde Saturnus/Venus conjunctie in de radix  van Trump  en dus via antiscion in oppositie met de eclips-Ascendant.  De eclips-Saturnus staat in oppositie met zijn ja, radix-Zon, Heer 1 (zijn koningschap) en de Noordknoop van de eclips valt op zijn zo prominenet radix-Mars.

Dit zijn meer dan een paar onbeduidende synastrische sextielen, de eclips treft hem zeer nadrukkelijk. En dan is de conclusie (te) snel getrokken, hij wordt afgezet. Op dat punt moet  je bij het voorspellen echter heel goed oppassen, misschien wil je wel heel graag dat dat gebeurt, maar die emotionele lading kan leiden tot overhaaste conclusies. Sterke emoties, of voorkeuren moet je daarom heel bewust proberen zoveel mogelijk uit te schakelen, ze dragen niet bepaald bij aan de effectiviteit en de helderheid  van de duiding. Toch zijn de aanwijzingen zo sterk dat een verder onderzoek op zijn plaats is,  de context is wel dat Trump steeds meer onder vuur komt te liggen, de potentieel zeer gevaarlijke “Moscow-connection” schuift langzaam maar zeker zijn kant op.

TRUMP PROGRESSIES 2017

Als Trump werkelijk terecht zou komen in een afzettingsprocedure, dan moet dat ook zichtbaar zijn in de progressies, solaren, lunaren en andere technieken. Ook die zien er voor 2017 toch niet echt bemoedigend uit, de progressieve Zon verlaat langzamerhand zijn positie op Regulus die hem president maakte, de Ascendant schuift weg van de al even koninklijke Spica. Het MC is op weg naar een tekenwisseling, wat zou wijzen op een verandering van baan! De Maan loopt over dit MC, benadrukt dus dit punt, komt conjunct  de progressieve Saturnus  in vernietiging en gaat dan naar de zeer kwaadaardige Praesepe, de “tweede Algol” . De ascendant komt vierkant de vernietigde Saturnus die conjunct Venus Heer 10 staat, waar het PF  nog eens een sextiel mee maakt. Het progressieve Pars Solis, dat wegens zijn berekeningsformule altijd retrograde loopt , komt in oppositie met het MC, zijn Zonne-essentie (dat is wat het PS is) staat dus tegenover het punt waar hij zijn beroep uitoefent .

Dat zijn geen malse standen, ze lijken het beeld van de eclips te bevestigen, er is zwaar weer op komst. Daar komt nog eens bij dat de profectie een huis is opgeschoven  – Trump is jarig op 14 juni – en in het twaalfde huis van eenzaamheid en zelfdestructie is gekomen, dat is natuurlijk ook niet al te prettig. Er zijn dus meer dan genoeg redenen om zijn nieuwe solaar te gaan bekijken met de lunaren van de komende maanden om te zien of ook deze het hele plaatje bevestigen. Daar zullen we volgende week aandacht aan besteden.

                                 VERJAARDAG TRUMP

 

Goldfinger: his heart is cold

La semaine dernière, nous avons vu les horoscopes de James Bond et de l’acteur qui incarnait Bond, Roger Moore. Pour dresser le radix de James Bond, on a utilisé “la méthode de l’éclipse”. Quand un roman ou un personnage comme Bond par exemple, rencontre beaucoup de succès, on peut utiliser le thème de l’éclipse qui s’est produite juste avant la création du roman comme horoscope de l’œuvre. L’idée, c’est qu’une chose ne peut être portée à une grande réussite que si elle est étroitement connectée à l’énergie de toute une collectivité. Et c’est précisément ce que montre un thème d’éclipse, l’énergie collective est apportée dans le récit. Comme nous l’avons vu la semaine dernière, cette méthode est étonnamment efficace. Dans le radix de Bond, il y a une puissante concentration de planètes en Vierge (artifices techniques et dextérité) en Maison 9 (l’étranger). Cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher le thème de Bond.

JAMES BOND ECLIPS

Il était aussi bien clair que les positions les plus importantes dans le thème de Bond ont été formellement grapillées dans le radix de Roger Moore. Ce qui soulève la question de savoir quelle est la synastrie entre le radix de Bond et l’horoscope de cet autre acteur qui a interprété Bond, Sean Connery. Là aussi, on doit voir une très nette relation. Connery a Saturne au 6e degré du Capricorne comme Maître de 1, pile donc sur son Ascendant. Ce Saturne qui est donc Connery par excellence, est la planète qui domine tout son radix. Celle-ci se trouve en trigone étroit avec l’amas planétaire en Vierge qui est tellement au centre du thème de Bond. Connery se relie donc directement à l’essence de Bond au travers de sa planète la plus importante, qui est encore cette fois Maître de 1 sur son Ascendant!

SEAN CONNERY

La Lune de Connery est Maître de 7 du public et tombe avec un orbe de deux degrés sur le MC dans le thème de Bond. Donc le point où son contact personnel se fait avec son public, est très soutenu par le roman de Bond. La Vénus de Connery, qui est fortement située en Balance, et qui a trait au luxe, aux femmes et à la beauté, tombe par antisce (position planétaire en miroir le long de l’axe 0 Cancer- 0 Capricorne ) en opposition de Vénus sur l’axe des Nœuds dans le thème de Bond. Sa thématique de Vénus, le jeu d’acteur et la beauté, peut donc s’exprimer via les films de Bond. Mars/Maître de 1 dans le thème de Bond se trouve à nouveau par antisce sur le MC de Connery. Ce sont au bas mot 4 liens très puissants, il n’est pas question d’un ou deux sextiles synastriques insignifiants entre Maîtres de 3 et de 8, ce sont des positions très importantes, cruciales.

 

SEAN CONNERY

Mais le fait que nous nous basons sur le radix de Bond, fournit encore d’autres possibilités intrigantes. Par exemple, pourrait-on retrouver les divers romans de Bond dans les révolutions solaires (RS) et les progressions, calculées sur base de cet horoscope ? les périodes à considérer en ce cas sont celles des parutions des romans écrits par Ian Fleming, pas celles de la sortie des films tirés de ces romans. Un roman bien commode pour une vérification de ce genre, c’est Goldfinger, qu’on pourrait à juste titre appeler le roman de Bond le plus “essentiel”. C’était le 7e livre de la série et il est paru le 23 mars 1959. La révolution solaire (RS), valable pour la parution du livre, tombe en plein dans le mille : l’Ascendant (Bond cette année) tombe précisément sur le Soleil, significateur naturel de l’or, et au centre de l’amas planétaire dans le radix de Bond.

GOLDFINGERSOLAAR

Au travers de celui-ci, ce n’est pas seulement la thématique de l’or qui transparaît, mais aussi l’essence de Bond (l’amas planétaire en Vierge) qui est activée. Il faut toujours faire très attention lors de l’interprétation de ce genre d’horoscopes, car on peut seulement parler de facteurs qui ne se retrouvent pas automatiquement à une place déterminée dans le thème. Donc on peut laisser de côté la Pars Fortunae et la Pars Solis sur l’Ascendant parce qu’elles s’y trouvent toujours. Le radix de Bond est toujours une éclipse de Soleil et donc ces parts planétaires se retrouvent automatiquement sur l’Ascendant et vu que les parts planétaires sont projetées dans la RS avec l’arc natal, c’est la même chose avec la RS. Mais si le Soleil s’y trouve conjoint, ce n’est pas automatique, et donc ce Soleil-or est bel et bien significatif.GOLDFINGER

Encore une fois, on ne pouvait pas compter sur le fait que le Soleil tombe sur la conjonction Mercure–Soleil dans le radix de Bond. Car dans chaque RS, le Soleil se trouve là et ce n’est donc pas une activation spécifique de cette année. Ce qu’elle dit bien, par contre, c’est la très forte réception mutuelle entre ce Soleil proéminent sur l’Ascendant et Mercure, qui est Maître de 1 et de 10. Cette réception reflète tout le roman au pied de la lettre, le Soleil est comme on l’a dit, le significateur naturel de l’or, mais Mercure par contre, est celui du doigt ! Tout près de ce Mercure dans la maison des activités cachées et criminelles, se trouve Vénus, qui s’en trouve très malheureuse. Vénus est sous la disposition du Soleil – l’or – mais elle est aussi très endommagée par le Soleil par réception négative (chaque planète en Vierge fait du tort à Vénus qui a sa chute en Vierge). Vénus est donc au pouvoir de l’or, ce qui ne lui fait pas de bien. C’est ceci, l’image du film qui demeure en chacun de nous : la femme qui est assassinée est entièrement recouverte d’une peinture d’or.

Goldfinger: his heart is cold

Vorige week werden de horoscopen van James Bond en de net overleden Bond-acteur Roger Moore bekeken.  Om de radix van James Bond te maken, werd gebruik gemaakt van de “eclipsmethode”. Als een verhaal of een figuur zoals Bond bijvoorbeeld, heel succesvol is, kun je de horoscoop van de eclips, die direct vooraf gaat aan de creatie van het verhaal gebruiken als verhaal-horoscoop. De gedachte is dat iets alleen kan uitgroeien tot een heel groot succes als het nauw aansluit bij de collectieve energie van een hele grote groep mensen. En dat is precies wat een eclipshoroscoop laat zien, dat is de  collectieve energie die door het verhaal wordt aangeboord. Zoals we  vorige week zagen is deze methode verrassend effectief, in de radix van Bond is een zeer sterke concentratie van planeten in de Maagd  (technische snufjes en handigheid) in het negende huis (buitenland) te zien. Klik op de link hieronder om de Bond-horoscoop te kunnen zien.

JAMES BOND ECLIPS

Het was ook duidelijk dat de belangrijkste standen in de Bond-horoscoop nadrukkelijk werden opgepikt door de radix van Roger Moore. Dat werpt de vraag op hoe het dan zit met de synastrie tussen de Bond-radix en de horoscoop van die andere uitgesproken Bond-acteur Sean Connery, daar moet toch ook een hele duidelijke verbinding te zien zijn.  Connery heeft Saturnus in de zesde graad Steenbok als Heer 1 pal op zijn ascendant, die Saturnus dat is dus Connery bij uitstek, het is de planeet die zijn hele radix domineert. Deze staat in een nauwe driehoek met de constellatie in de Maagd die in de Bond-horoscoop zo centraal staat, Connery verbindt dus direct met de Bond-essentie via zijn belangrijkste planeet, die ook nog  eens Heer 1 op zijn ascendant is!

SEAN CONNERY

De Maan van Connery is Heer 7 van het publiek en valt met een orb van twee graden bovenop het MC in de Bond-horoscoop. Dus het punt waar hij persoonlijk contact maakt met zijn publiek, wordt sterk gedragen door het Bond-verhaal. De Venus van Connery, die sterk staat in Weegschaal, en te maken heeft met luxe, schoonheid  en vrouwen, valt via antiscion (planeetpositie gespiegeld in de as 0 ° Kreeft / 0° Steenbok) in oppositie met de Venus  op de Knopenas in de Bond-horoscoop .  Zijn Venus-thema, acteren en schoonheid, kan er dus uitkomen via de Bond-films. Mars/  Heer 1 in de Bond-radix staat ook weer via antiscion op het MC van Connery. Dit zijn maar liefst  vier hele sterke verbindingen , het gaat niet om een paar onnozele synastrische sextielen tussen Heren 3 en 8, het zijn hele relevante, centrale standen.

SEAN CONNERY

Maar het feit dat we beschikken over de Bond-radix, biedt nog meer intrigerende mogelijkheden. Zou je bijvoorbeeld de verschillende Bond-verhalen kunnen terug zien in de solaren en de progressies, die je kunt maken met deze horoscoop? De tijdstippen die je daarvoor zou moeten nemen, zijn die van het verschijnen van de verhalen geschreven door Ian Fleming, niet die van het uitkomen van de films gebaseerd op die verhalen.  Een heel geschikt verhaal om dat te bekijken, is Goldfinger, dat je wel het meest “essentiële” Bond-verhaal zou kunnen noemen, het was het zevende boek in de Bond-reeks en het verscheen op 23 maart 1959. De solaar waaronder het boek verscheen,  is een schot in de roos , de ascendant (Bond dit jaar) valt precies op de Zon de natuurlijke significator van goud en op de centrale constellatie in de Bond-radix.

GOLDFINGERSOLAAR

Daarmee wordt niet alleen het thema goud sterk benadrukt maar ook de essentie van Bond ( de constellatie in Maagd ) geactiveerd. Het is altijd wel oppassen met het duiden van dit soort horoscopen, want je mag alleen factoren mee tellen, die niet automatisch in de horoscoop  op een bepaalde plaats verschijnen. Zo kun je het Pars Fortunae en het Pars Solis op de ascendant negeren want daar staan ze altijd. De radix van Bond is immers een Zonne-eclips en dan staan deze planneetpunten automatisch op de ascendant en aangezien we de planeetpunten projecteren in de solaar met de radixboog is dat ook in iedere solaar zo. Maar dat de Zon er conjunct mee staat dat is niet automatisch zo en dus is dat Zonne- goud wel heel  relevant.

GOLDFINGER

Wat je weer niet mee mag tellen is dat de Zon op Mercurius –Zon conjunctie valt in de Bond –radix. Want in iedere solaar staat de Zon daar en dat is dus geen specifieke activering voor dat jaar. Wat wel telt, is de zeer sterke wederzijdse receptie tussen die zo prominente Zon op de ascendant en Mercurius die Heer 1 én Heer 10 is. Deze receptie weerspiegelt het hele verhaal nogal letterlijk , de Zon is zoals gezegd de natuurlijke significator voor het goud, maar Mercurius staat natuurlijk voor de vinger!  Vlakbij deze Mercurius in het huis van verborgen en criminele activiteiten staat Venus, die er zeer ongelukkig bij staat. Venus staat onder dispositie van de Zon – het goud –  maar wordt ook door de Zon sterk geschaad via negatieve receptie (iedere planeet in Maagd  schaadt Venus die in Maagd  zijn val heeft). Venus is dus in de macht van het goud, wat haar geen goed doet. Dit is hét beeld uit de film dat iedereen bij blijft, de vrouw die vermoord is en totaal met goudverf overdekt.

His name was Bond, James Bond

L’acteur britannique Roger Moore vient de décéder. Avec Sean Connery, Moore fut l’un des grands interprètes de James Bond. Naturellement, Moore a interprété d’autres rôles que celui de Bond, mais on peut toujours dire avec raison qu’il était Bond. Et même, pour ce rôle, très seyant, il a été anobli, et a pu garder le titre, toute sa vie durant, de Sir Roger Moore. On pourrait dire aussi qu’il a pu représenter de façon très efficace le prototype du flegme et de la créativité britanniques. Mais que retrouve-t-on de tout ceci dans son horoscope ? Puisqu’un seul rôle a imprimé si fortement sa marque sur une vie et une carrière, on doit bien en retrouver des signes dans le radix. Cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher le radix de Roger Moore.

ROGER MOORE

Ce qui est frappant dans ce radix, c’est qu’il n’y a qu’une seule planète avec vraiment beaucoup de dignité, et c’est Jupiter dans son propre signe des Poissons, qui exprime donc son grand talent. Jupiter est Maître de 5 de la créativité et cela cadre naturellement très bien. Ce qui frappe aussi en outre, c’est la conjonction de Maître de 1, le Soleil, avec Mars, la planète de la violence, sous l’étoile royale Spica, une position qui a contribué fortement à son succès. Mars et le Soleil sont en détriment et en chute respectivement, ni le Soleil ni Mars ne sont son talent, cela montre plutôt que sa personne (le Soleil en Maître de 1) et la violence de Mars, même s’ils sont conjoints l’un à l’autre (conjonction) donneront pas mal de succès (Spica), mais que ce ne sera pas un sommet en matière de qualité (détriment et chute). James Bond demeure bien sûr une fiction extrêmement délassante, mais on n’y trouvera pas quelque chose de bien profond.

Maître de 10 de Moore est Vénus en chute, qui fait un étroit sextile à Mercure sous une autre étoile royale avec un caractère très seyant, le Plateau Sud ou la Pince Sud du Scorpion. Le thème de cette étoile, c’est le redressement sans pitié de la balance déséquilibrée et la lutte contre l’illégalité, c’est Attila le Hun, qui met tout à feu et à sang pour remettre de l’ordre dans une Europe corrompue ! À 13:39 Poissons, se trouve la Part arabe de la Renommée (Asc +Soleil – Jupiter, dans cet horoscope nocturne), qui est si opportunément aspectée par cet étroit sextile. Avec son ingéniosité, sa vitesse et ses artifices techniques, Mercure est la planète qui reflète par excellence l’agent secret Bond. Sur l’Ascendant de Moore, se trouve en outre l’étoile Algenubi, la Gueule du Lion, et avec les mots-clés grande gueule, brutal, destructeur et orgueilleux, nul besoin de plus ample explication.

BOND

Il est très amusant de comparer, en guise d’horoscope, l’histoire de James Bond avec le radix de Moore. On peut retrouver ce récit-horoscope en regardant la lunaison (Pleine Lune ou Nouvelle Lune ) ou l’éclipse qui a précédé la parution du livre ou le premier épisode d’une nouvelle série. Cette lunaison – ou thème de l’éclipse – symbolise l’énergie collective qui a donné son succès à ce récit ou à ce personnage, le récit décrit alors par excellence le thème exprimé à travers l’horoscope. Dans le cas de Bond, nous voici avec cet horoscope, où ce qui frappe tout de suite, c’est un amas de 4 planètes au bas mot, en Vierge.

JAMES BOND ECLIPS

Tout ceci tourne autour de Mercure, qui par exaltation et maîtrise en signe gouverne presque tout, et est Maître de 10, en plus. Mercure va à contre-courant, il est rétrograde et il se trouve beaucoup à l’étranger, avec une si forte influence de Maison 9. L’amas planétaire en Vierge se trouve sous l’étoile Zosma, la fière échine du Lion que personne ne peut chevaucher et oui aussi, les célèbres Bond girls montent la garde, Vénus fait partie de la constellation. Demeure évidemment la question de qui tire les ficelles, Mercure gouverne tout et Mercure est Bond, naturellement. Mars Maître de 1 se trouve encore tout juste dans la zone de Praesepe, plus précisément sous l’Âne Sud (Asellus). Toute cette zone est fortement liée à la violence, la mort et les accidents, l’Âne est la monture mythologique des dieux dans leur lutte violente contre les Titans et est donc associée aussi avec les serviteurs : In Her Majesty’ s Service.

C’est incroyable comme ce thème d’éclipse reflète clairement tout le récit de Bond, mais cela donne presque la chair de poule quand on voit avec quelle précision le radix de Moore contient à nouveau ce récit . Son Soleil si prédominant (Maître de 1) – conjoint avec Mars sous Spica, tombe par antisce (position planétaire reflétée en miroir le long de l’axe 0 Cancer – 0 Capricorne) en opposition de l’amas en Vierge dans l’horoscope de Bond ! Vénus, Maître de 10 de Moore, se trouve exactement conjointe à l’amas en Vierge ! Et l’Ascendant de Moore tombe sur Pluton (le malfaiteur qui a kidnappé la jeune fille) dans le radix de Bond . Ce sont des aspects avec un orbe étroit de facteurs très personnels dans le radix de Moore, qui peuvent donc exprimer efficacement le mythe de Bond. Libre-arbitre ? Je ne pense pas.

MOORE 1