Au secours, les populistes arrivent ??

Donald Trump a passé de très mauvais moments. Dans les sondages, il a chuté spectaculairement, derrière Hillary Clinton, et son aptitude à exercer la présidence a été une fois de plus matière à discussion. Il y a même fortement contribué par des suggestions bizarres sur l’éviction d’Hillary Clinton et par des insultes, naturellement, à l’adresse de tout ce qui n’est pas masculin, férocement à droite, blanc et stupide. La révolution lunaire qui l’a vu dégringoler dans les sondages (qui n’est pas représentée ici), avait le Nœud Sud pile sur l’Ascendant et le Nœud Sud apporte, à la manière d’un super-Saturne, des limitations et des revers douloureux. Ceci montre déjà qu’un bon astrologue classique serait un atout pour une équipe de campagne : vous pouvez voir quand l’adversaire est au plus faible. Mais heureusement, Trump, grâce à son caractère dominé par l’Elément Feu et par son sauvage et indomptable Mars sous Regulus sur l’Ascendant, a suffisamment d’agressivité incontrôlée pour se planter tout seul.

 

                         TRUMP 2

A présent, il essaie de paraître plus modéré, mais son équipe de campagne est remplie de bagarreurs, qui font figure de politiques. Il fait la course donc loin derrière Clinton, le moment est venu de passer à l’action (rude), mais bon, d’une manière plus futée. Comme il ne sait pas renverser la situation, cela pourrait bien se terminer par un échec, pour sa plus grande honte. En même temps, de l’autre côté de l’Océan, arrive un autre fervent populiste, qui procède de façon bien plus maline et subtile. Marine Le Pen. En avril/ mai de l’année prochaine, ce seront les élections présidentielles en France, et il y a des chances sérieuses que son parti, le Front National, puisse les remporter.

                                  MARINE 1

Nous n’interpréterons pas ici le radix de Le Pen (non représenté), on l’a déjà fait dans un article précédent, mais les différences avec cette tête brûlée de Trump sont évidentes. Son tempérament n’est pas dominé par l’Elément Feu, et Saturne en détriment en Maison 7 (la fréquentation des autres) n’est pas aimable, mais il fait bien un trigone avec la diplomatique Vénus. Elle est psychologiquement donc taillée dans un tout autre bois que son père, le sauvage et agressif négationniste et bouillant partisan de l’Extrême Droite, Jean-Marie.

Est-ce que le parti que son père a dirigé et dont elle tient à présent les rênes, a réellement beaucoup changé ? c’est bien la question. En tout cas, Marine a donné au Front National un air fréquentable et un très grand succès. Dans les progressions, on voit aussi clairement pourquoi les choses ont été si bien et pourquoi Marine a enchaîné victoire sur victoire lors des années précédentes. Cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher les progressions.

LE PEN PROGRESSIES

Ces progressions sont calculées pour mai 2017, soit le moment des élections, donc si nous voulons voir l’évolution durant les années écoulées, il nous faut faire reculer un peu les planètes. Il est alors frappant que Vénus / Maître de 1, et donc celle qui exprime le plus Marine en personne, est arrivée au cours des deux dernières années, sous Spica, une étoile royale très puissante, qui vous emmène plus haut que ce que vous n’auriez jamais osé imaginer. Mercure (Maître de 9 de l’idéologie) rejoint Vénus dans la progression, et renforce donc l’effet de Spica. Le fait que le combattif Mars se soit porté durant le même temps sous la très royale aussi Regulus dans la Maison 11 de son radix, aura sûrement contribué à son succès. Mars est aussi Maître de 2, des avoirs et des moyens, mais psychologiquement, c’est aussi la conscience de sa propre valeur.

Ceci explique bien le succès, mais il est dommage que Marine, en mai 2017, n’occupe plus ces positions. Mars a quitté Regulus, et la conjonction Vénus/Mercure progressée a quitté Spica. Evaporées, les influences royales, et ce qui n’est pas non plus trop prometteur, c’est que le Soleil en progression, court à sa chute en mai. Ce n’est tout de même pas une image à laquelle on s’attendrait pour un présidentiable.

La RS – cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher la révolution solaire pour l’année des élections – semble le confirmer. Vénus, Maître de 1 du radix et donc Le Pen, se trouve sous Regulus dans un angle. C’est vraiment très puissant, mais cet angle, c’est le FC et donc la mauvaise direction de qui veut atteindre l’Elysée, le FC n’étant pas là-haut mais bien là-dessous. Le Maître de 10 de la RS de la carrière, c’est Saturne, et celui-ci se trouve sous Antarès, l’étoile de la fin, dans la faible Maison 6. Sur l’Ascendant, se trouve telgeuze, une étoile qui possède énormément de force brutale, mais l’Ascendant est bel et bien en opposition à l’antisce de la Lune, Maître de 10 radical de la carrière.

LE PEN SOLAAR

Beaucoup de force, vraiment, mais pas de quoi emporter une présidence. Elle ira loin et il y aura des tensions énormes, mais finalement, il semble bien tout de même qu’elle doive s’incliner. Voyons la révolution lunaire qui doit correspondre au changement de présidence : là, nous voyons le très limitant Nœud Sud sur l’Ascendant. Aussi bien le Soleil (la royauté) que Vénus (Marine) sont sur le point de quitter leur exaltation. Si elle doit ramener le premier prix, si ardemment convoité, cela n’en a pas du tout l’air.

LE PEN LUNAAR

 

Geef een reactie