Aucun avenir pour Trump

La semaine dernière, on a évoqué la possible réélection de Donald Trump à la présidence des USA en novembre 2020. C’est ainsi que nous avons analysé les Firdaria qui, en 2020, passent du très profitable Nœud Nord, de nature jupitérienne, au défavorable Nœud Sud, de nature saturnienne. En tout cas, c’est un signe qu’il sera difficile pour Trump de gagner les élections : dans son radix, le limitant Nœud Sud est conjoint à la Lune, qui symbolise le peuple. Mais avec les seuls Fridaires, il n’est pas possible de faire des prédictions fiables, la technique est destinée à décrire adéquatement des phases de l’existence plus longues, mais non à prédire avec exactitude des événements bien précis, c’est pourquoi on a réellement besoin des progressions, et des révolutions solaires et lunaires.

Les Profections sont aussi une technique rudimentaire et simple, mais bien plus détaillées que les Fridaires et la semaine dernière, nous avions vu que la profection de l’année pour 2020, l’année des élections, passait chez Trump en Maison 3. C’est moins fort que la profection en Maison 11, quand il fut élu en novembre 2016, mais ce n’est pas automatiquement très faible. Pour avoir une représentation plus fine de ce qui va se passer en novembre 2020, on peut aussi regarder les profections mensuelles. On sait déjà que, si Trump devient le candidat républicain, le 4 novembre, il devra entrer en action. Les thèmes relatifs à ce mois devront donc montrer ceci à l’évidence aussi, cela vaut non seulement pour les profections mensuelles, mais aussi pour les révolutions lunaires du moment.

Pour voir les profections mois par mois, le point de départ, c’est la maison où a atterri la profection de l’année, et pour 2020, il s’agit donc de la Maison 3, cette maison faisant office d’Ascendant de profection. À partir de cette maison, on compte tout simplement une maison par mois, un rappel à plus petite échelle des profections annuelles, une autre application du principe de la division par douze. La période du 14 octobre au 14 novembre tombe donc sous la profection en Maison 7, ce qui naturellement cadre très bien avec le mois où la bataille atteindra son point culminant. Il faut donc analyser tout ce qui est lié à la Maison 7 dans le radix, pour voir ce qui va se passer au cours de ce mois.

DONALD TRUMP

Sur la cuspide, le Descendant, se trouve la Pars Fortunae, la part planétaire de la Lune qui reflète la faim et la pénurie, à l’opposition de Mars sur l’Ascendant, sous la royale Régulus, pas vraiment très positif pour une victoire. Il n’y a pas de planètes dans la Maison 7, pas d’étoile sur la cuspide, il n’y a donc plus que Maître de 7 à regarder. Maître de 7, c’est Saturne sous la puissante Procyon, mais bel et bien en détriment et conjoint à Vénus / Maître de 10 de la carrière, ce qui ne semble pas bon signe pour un grand succès, le limitant Saturne se montrera sous ses côtés les moins agréables. On peut aussi appliquer le principe de la division par douze à l’échelle des jours, avec 2,5 jours par maison, mais cela, on le laissera de côté.

Ce qui est extrêmement significatif ici, c’est la révolution lunaire sous laquelle se tiennent les élections. Cette RL couvre la période du 20 octobre au 20 novembre et montre des positions assez explicites. Cliquez sur le lien ci-dessus pour afficher la RL. Ce qui frappe directement, c’est l’axe des Nœuds qui se trouve sur l’axe Asc/Desc et qui donc désigne un tournant très important. C’est le douloureux et inhibiteur Nœud Sud qui se trouve sur l’Ascendant, Trump pour ce mois, et la Lune lui est conjointe. Ce qui montre qu’il perd la faveur du peuple ce mois-ci et cette position cruciale se trouve sur la Pleine Lune de son radix, ce qui fait que le point faible dans la RL, la Lune sur le Nœud Sud le tout sur l’Ascendant, tombe sur le Nœud Sud du radix ! Avec le Nœud Nord sur le Descendant, toute la force va à son adversaire. Il ne sera donc pas réélu. Marine Le Pen aussi a perdu la bataille de la présidentielle avec le Nœud Sud sur l’Ascendant de RL.

TRUMP LUNAAR VERKIEZINGEN

Il est toujours bon de regarder la RL qui suit un événement pour voir si l’interprétation de la 1e RL se confirme.

LUNAAR TRUMP NA VERKIEZINGEN

Dans cette RL, la Lune est Maître de 1, celle-ci tombe naturellement encore sur le Nœud Sud, ce qui n’est pas particulier à ce mois, mais ce qui en fait qq chose de spécifique, c’est que la Lune est Maître de 1. C’est un rappel de la position cruciale de la RL des élections, on le voit en train de panser ses blessures. Saturne, Maître de 8 de la fin, se trouve sur le Descendant et porte donc préjudice à Trump puisque en opposition de l’Ascendant. Mars, Maître de 10 de RL, se trouve pile sur le MC, mais au vu des autres positions, ce n’est pas Trump qui siège encore sur le trône.

                                          fortuna2

Geef een reactie