Bill Graham – un prédicateur de la Cour américain

La semaine dernière fut témoin du décès de Billy Graham, en général considéré comme l’un des prédicateurs et des pasteurs évangélistes les plus influents du XXe siècle. Graham savait faire bon usage des médias modernes  et grâce à sa formule d’évangélisation typiquement américaine, il parvint à atteindre des millions de personnes, même à l’étranger. En outre, il était un genre de pape protestant de l’Amérique, qui eut des liens chaleureux avec bon nombre de présidents US.  Il semble que G.W. Bush ait pu finalement abandonner la bouteille parce qu’il fut inspiré par les sermons enthousiastes de Graham, et même la reine Elizabeth d’Angleterre entretenait avec Graham une relation très amicale. L’un de ses thèmes principaux, c’était qu’on a toujours une seconde chance, quoi qu’on ait fait, et c’était un message  direct et simple qui attirait beaucoup de gens.

BILLY GRAHAM

Dans le radix de Graham (cliquez sur le lien ci-dessus pour afficher son radix), ce qui frappe tout de suite, c’est  Maître de 1 (celui qui exprime le plus Graham lui-même), le Mars vindicatif, qui se trouve dans la Maison 9 de la  religion.  Ce Mars se trouve aussi conjoint à la Part de  Saturne (Asc + Sat – PF), l’une des  sept parts planétaires si importantes, qui symbolisent l’essence de l’énergie planétaire. Une conjonction ou une opposition avec l’une des parts planétaires est donc un  contact direct avec l’essence d’une planète et donne toujours un thème très important et très fort pour toute la durée de l’existence, une motivation particulièrement puissante. La Part de Saturne, c’est la Part d’Emprisonnement et d’évasion, et on peut dire à juste titre que c’était le message de Graham ! Mars est en conjonction de la Lune du peuple et par  antisce (position planétaire en miroir le long de l’axe 0 Cancer- 0 Capricorne), la conjonction tombe sur le MC. Ce n’est pas mauvais du tout pour le succès, l’antisce sur le MC n’a évidemment pas ici la signification d’occulte, mais plutôt celle d’inhabituel.

Tout près de la cuspide de Maison 9, se trouve le fortement expansif Nœud Nord, qui veut tout et donne tout, le Nœud Nord est un genre de  super-Jupiter, ce qui n’est pas mauvais pour un prédicateur.  Sur la cuspide de Maison 9, la cuspide étant « la ligne haute tension » d’une maison, se trouve la royale Antarès, une très puissance étoile intensément martiale. Le thème d’Antarès, le Cœur du Scorpion, c’est la piqûre à mort du très abruti et très matérialiste Orion, ce qui est donc bien frappant. Maître de 9, c’est Jupiter, la planète des enseignants et des gourous, en exaltation, et c’est par là que  Jupiter est sa planète essentiellement la plus forte, son Maître de géniture et son talent. Maître de 10, qui représente son activité publique, c’est Saturne sous Régulus, la plus royale des étoiles royales, « celle qui mène au trône », des contacts avec des  présidents et des reines donc. Le fait que Saturne soit en Maison 6, ne le fait pas fonctionner si faiblement car par trigone avec Mars/Maître de 1, il peut très bien se  manifester indirectement .

BILLY GRAHAM

Il y a encore deux parts planétaires qui donnent une puissance supplémentaire à Maître de 10 : Saturne est en conjonction de la Part de  Jupiter (Asc + Jupiter – Pars Solis) et de la Part de Mars (Asc  + PF-Mars). La Part de Jupiter représente l’aide venant d’en-haut et la Part de Mars, la lutte pour des intérêts supérieurs aux siens propres. Pile dans le mille, chez les gens célèbres, bien connus, on voit souvent ce genre de relation avec les parts, le contact direct avec l’essence de la planète donnant une motivation spéciale.  Le fait que Saturne se trouve en son détriment, ce n’est naturellement pas positif, mais puisque le reste du thème natal est si fort,  cela ne veut pas dire que de toute façon, il n’aura pas de succès. Cela montre bien qu’il ne se soucie pas beaucoup des formes plus traditionnelles comme le catholicisme, c’est un protestant, un vrai, un protestant moderne, complètement détaché des symboles.

Nous avons vu Antarès et Régulus comme des étoiles royales déjà actives sur des positions importantes, et en plus, le Soleil se trouve sous la Pince Sud, une troisième étoile royale. Donc ce thème natal remplit on ne peut plus tous les critères du succès : des planètes angulaires, de puissantes étoiles royales, et des liens avec les essences planétaires des parts. Et là, nous avons la synastrie prénatale, aussi l’un des critères de la renommée, qu’on n’a pas encore regardé, et celui-ci est très puissant. Le thème de l’éclipse qui s’est produite avant la naissance de Graham (non représenté ici), montre l’éclipse sur l’Ascendant et cet axe Asc/Desc tombe exactement sur l’axe FC/MC de Graham ! Avec sa profession, il a donc capté la pleine énergie  de l’éclipse, ce qui fait qu’il peut aisément se brancher sur l’esprit de son époque.

Geef een reactie