Cycles planetaires

Cycles planétaires : étonnants de simplicité en prédiction !

On a parlé souvent sur ce blog de la Grande Conjonction (GC) de Saturne et Jupiter de l’an 2000, qui présente tout de même quelques positions, et surtout des étoiles, difficiles (Algol et Praesepe par exemple). Cette GC problématique est la « source » de grands problèmes économiques et a aussi conduit à la crise actuelle des réfugiés, qui provoque des tensions en Europe. Pour examiner cette méthode qui fonctionne sur base de la GC en guise d’horoscope, et qui couvre une période de 20 ans, le mieux, c’est de retourner à d’autres Grandes Conjonctions, qui ont généré d’autres situations de crise par le passé. Un bon exemple : le massacre sans précédent de la Première Guerre Mondiale. Cela doit se voir à l’évidence dans la GC correspondante. Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la GC de 1901, qui a précédé le conflit. Pour la localisation, on a pris Berlin, car c’est l’Allemagne qui a joué le rôle principal dans les événements.

GC WO 1

En plein dans le mille ! Mars se trouve sur le Descendant, le lieu des conflits, et c’est la planète de la guerre, en opposition du facteur pseudo-stellaire Neptune. Neptune ou Poseidon, avec son puissant trident, provoque surtout un grand chaos et des massacres, en astrologie mondiale. Le dieu sauvage des océans essaie toujours d’inonder la terre (l’ordre) à l’aide de son Elément l’Eau, l’Elément des désirs et des instincts irrépressibles. Dans la GC, la Lune, Maître de 1, se trouve en opposition du degré de la GC lui-même, qui se situe tout près de la cuspide de la Maison 8 de la mort. La GC se trouve sous Véga, qui est toujours décrite dans les traités comme une étoile surtout favorable aux artistes et à la création, mais de temps en temps, en astrologie mondiale, elle peut avoir aussi un côté très sinistre. Véga est l’étoile principale du Vautour Cadent, et la raison de son plongeon sera évidente …
La GC de 1901 est donc assez prononcée et pour voir quand sera libéré le potentiel néfaste émanant de la GC, on peut prendre la GC en guise de radix pour les 20 années à suivre, et donc se baser sur elle pour calculer des révolutions solaires. Jetez un œil sur la révolution solaire de 1913, qui a précédé le déclenchement de la guerre, elle est suffisamment éclairante. Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la carte de RS.

SOLAAR WO1

Mars, planète de la guerre, se tient à nouveau sur un angle, au FC, sous la puissante Procyon, étoile alpha du Petit Chien, un sauvage qui a du mordant. Maître de 1 est Vénus, détrimentée en Scorpion (la paix est détruite), conjointe au Descendant, où se tient aussi le Maître de 6 des revers. Il vient juste d’y avoir une Nouvelle Lune (c’est donc un nouveau cycle qui commence), conjointe à Antares, ou bien Anti-Ares, le Rival de Ares (Mars donc). Antares tire son nom du fait qu’il est aussi sauvage et belliqueux que la planète rouge. Et pour compléter le tout, sur l’Ascendant se trouve la plus grande de toutes les maléfiques : j’ai nommé Algol. Cela fonctionne donc fameusement bien !
Mais quand on combine avec une autre technique, qui n’est pas du tout classique, la représentation de l’histoire devient étonnamment limpide. Cette technique, c’est l’indice cyclique planétaire de Saturne et Jupiter, mais en compagnie des trois planètes extérieures. Cet Indice (une idée de l’astrologue André Barbault) est un nombre qui exprime le degré de croissance ou de décroissance des cycles planétaires. L’idée presque simpliste, c’est que la phase croissante (avant l’opposition donc), est constructive, alors que la phase décroissante est destructive (après l’opposition). Tant que l’Indice rejoint les minima, c’est la destruction qui prédominera. Très réducteur, mais voyez donc ci-dessous !

planeetcycli 1900-2000
L’Indice de 1900 à 2000
Les années du conflit de la Première et Seconde Guerre Mondiale se profilent nettement, tout juste comme la Guerre Froide.
Et regardez donc, le modèle s’adapte exactement avec cette GC si tendue de l’an 2000, qui a laissé entrevoir les difficiles années de crise. Pour prédire ce que ça va donner, on n’a en fait même pas besoin de dresser un thème.
L’Indice à partir de l’an 2000 – un rude plongeon

planeetcycli

Geef een reactie