De rouge à riche

Dans le post de la semaine dernière où on a parlé de l’horoscope de la Chine moderne, on s’est servi de la technique des Grandes Conjonctions (GC). Cela veut dire que pour dresser le thème d’un pays, on regarde le moment exact de la conjonction des chronocrates Saturne et Jupiter qui a précédé l’avènement du pays. Cependant, pour la Chine c’est difficile, parce que la naissance du pays est enveloppée de brumes mythiques, mais on peut appliquer cette technique aussi en cas de début d’une période radicalement nouvelle. Ce fut le cas en 1911, quand vint la fin de la dernière dynastie impériale chinoise et que commença l’époque moderne. L’horoscope de ce moment (l’heure exacte de la conjonction de Saturne et Jupiter) est mis à contribution cette fois encore (cliquez sur le lien ci-dessous.

GC CHINA REPUBLIEK

On peut y suivre aisément les phases importantes du développement de la Chine à l’aide des Firdaria – il s’agit des périodes couvrant plusieurs années, sur lesquelles gouverne une certaine planète. La planète gouvernante décrit dans les grandes lignes ce qui se joue durant cette période, le début d’un nouveau Firdar montre souvent clairement qu’il s’agit d’une phase nouvelle. Les sept planètes ont chacune leur phase planétaire, ainsi que les deux nœuds, et les neuf phases couvrent au total une durée de 75 ans ; donc on pourrait aussi s’attendre à un grand changement à l’issue de cette période de 75 ans. Les Firdaria changent à un rythme fixe, mais ce qui rend ce rythme spécifique, c’est la position des planètes qui diffère d’un thème à l’autre, ce qui fait qu’un Firdar déterminé possède un caractère tout à fait différent d’un horoscope à l’autre.

L’horoscope de la GC pour la Chine moderne est un thème nocturne, et c’est pourquoi le premier gouverneur de Firdar est la Lune, le Luminaire de la nuit. À partir de ce premier gouverneur, on compte selon l’ordre chaldéen, et après le Firdar de la Lune, vient celui de Saturne, ensuite de Jupiter etc., pour finir avec celui du Nœud Nord et du Nœud Sud. L’année 1949 est un bon point de départ pour suivre l’évolution de la Chine moderne, c’est l’année où le pays est devenu une république populaire communiste sous l’égide de Mao. À ce moment, le maître de Firdar change, la période du Soleil s’achève et Vénus prend le relais. Le Soleil est resté maître de Firdar durant 9 ans, de 1940 à 1949, et c’est durant cette période que se sont déclarées les guerres sino-japonaises, ce fut aussi le temps de la Seconde Guerre mondiale. Dans l’horoscope de la Chine, l’Ascendant se trouve sous Antarès, le Cœur du Scorpion, une étoile royale d’un rouge intense avec un caractère de Mars pur. C’est aussi une étoile qui signe les fins de cycles, le passage vers le communisme lui correspond donc très bien. Après le si martial Soleil sous Antarès, c’est la Vénus un peu plus pacifique qui a repris le flambeau et en 1958 , c’est Mercure qui est devenu maître de Firdar.

Ce fut le début d’une période désastreuse. Mao a mis sur pied son plan directeur communiste de la Longue Marche, une collectivisation forcée de l’économie, avec pour conséquence, des morts qui se comptaient entre 20 et 40 millions. Ce malheur fut suivi en 1966 par un second désastre, la Révolution culturelle, une période de terreur rouge démoniaque, avec laquelle Mao entendait créer le nouvel homme communiste. Cette époque de chaos, de torture, de violence arbitraire et barbare, et de meurtre de masse dura au moins 10 ans, jusqu’en 1976. Mercure qui gouverne de 1958 à 1971, dans la période de la Longue Marche et de la Révolution culturelle donc, est conjoint au Nœud Nord, une énergie de l’excès, qui se trouve sous la maléfique Pince Sud. La Pince Sud remet de l’ordre avec une main de fer, Mercure lui-même se trouve avec le Nœud Nord, les Pinces sont aussi celles du Scorpion qui peuvent broyer complètement. En 1971, commence le Firdar du Nœud Nord, qui active donc le même thème et la Pince Sud qui agit surtout négativement, à la manière de Saturne, gouverne jusqu’en 1976.

CHINA MILITAIR 1

À ce moment, c’est tout un cycle de 75 ans qui se boucle. En effet, en 1976, la Bande des Quatre radicale-communiste est démantelée et laisse place lentement à la libéralisation, qui finalement, conduira à la Chine actuelle.

On peut aussi caractériser des cycles entiers de 75 ans à l’aide des Firdaria : le 1er cycle de 1901 à 1976 est donc gouverné par la Lune, le pays devient une république populaire. La Lune, naturellement, c’est le peuple et par nature, il est instable, ce fut aussi une période de grand chaos communiste. Le 2e cycle de 75 ans qui a commencé en 1976, a été gouverné dans son ensemble par le puissant Saturne en Capricorne, qui est conjoint à Jupiter, une influence beaucoup plus terrestre et stable, ce qui cadre bien avec son succès économique. À l’intérieur de ce 2e cycle, on se trouve depuis 2015, en période du Soleil et il s’agit du Soleil sous la martiale Antarès, qui avait apporté la guerre sino-japonaise lors du cycle précédent. Au vu de l’affirmation militaire de la Chine au cours des dernières années, c’est bien préoccupant.

 

 

Geef een reactie