Transits!!??

Nos petits-cousins, et -nièces, investis en astrologie moderne, s’occupent intensément de transits, auxquels ils accordent une grande importance. Ces planètes qui se meuvent avec lenteur au quotidien en aspectant des planètes natales, reçoivent nettement moins d’attention de la part de l’astrologue traditionnel. La raison, c’est que vu l’excessive multiplicité de ces nombreux aspects, ils se réalisent sans produire d’effet remarquable. Les planètes, depuis la Lune jusqu’à Mars y compris, circulent plus vite et effectuent de nombreux aspects à un rythme élevé avec le radix, c’est pourquoi on peut les laisser de côté sans perdre quoi que ce soit de significatif. Ainsi ce Mars, qui aujourd’hui se trouve sur votre Descendant, apporte-t-il tout au plus un démarcheur importun à votre porte.

Les aspects du lent Jupiter et surtout de Saturne, et en ce cas surtout les conjonctions et oppositions, valent bien un peu plus d’attention. Vous le remarquerez bien, si Saturne passe sur votre Ascendant, et le cycle de Saturne vaut aussi la peine qu’on y jette un oeil. Il y a tout de même une précaution très importante à prendre : ceci doit se considérer dans la prolongation des autres techniques astrologiques d’ordre supérieur comme les Fridaires, les progressions/directions, les révolutions solaires (RS) et lunaires (RL), et les profections. Avec les RL, on peut, si on voit qu’il doit arriver quelque chose d’important, trouver le mois où ceci doit avoir lieu et alors seulement, on peut regarder les transits pour en retrouver la semaine, voire même le jour où “il” va se produire quelque chose. C’est la seule manière sensée de gérer les transits. La prévision se base sur une stricte hiérarchisation des techniques.

Ce qui a aussi des conséquences en matière de thèmes d’évènements : il n’y a que peu d’utilité à analyser un thème d’évènement dramatique, comme par exemple le 11 septembre. Un thème d’évènement de ce genre ne prend toute sa signification que dans la toute dernière étape d’un processus d’analyse hiérarchisé de thèmes mondiaux d’un ordre supérieur. Un bon exemple de cette hiérarchie des techniques : l’assassinat du Premier ministre suédois Olof Palme, ce dont traitait le post de la semaine dernière. Reprenez ce que désignaient précisément ses progressions, sa RS, ses profections et sa RL quand il fut assassiné. Dans la perspective où nous, astrologues de la Cour, connaissons le mois où il court un grand danger : aurions-nous pu trouver la semaine ou le jour de son assassinat à l’aide des transits ?

Le moment où Palme a été abattu, on le connaît très exactement et le thème ci-dessus (cliquez sur le bouton download, et pour le radix de Palme, voyez le post de la semaine passée) est calculé pour cette heure. La première chose qui frappe directement, c’est que le Grand Maléfique Saturne passe sous l’étoile royale de la Mort, Antarès, et que dans le radix de Palme, Saturne se trouve aussi à proximité d’Antarès ! Saturne est sur le point de devenir rétrograde et reste donc très longtemps à cette position, ce qui ne nous donne pas une précision de l’ordre de la semaine ou du jour, mais c’est bel et bien un signe de grand péril pcq ceci rappelle une position du  radix.  

Ce sont les planètes plus rapides qui peuvent donner la semaine ou le jour, et la plus marquante est Mars qui, au moment de l’assassinat, passe sur l’Ascendant de Palme ! Contrairement à Saturne, Mars est rapide, donc ce transit donne une étendue de plusieurs jours, une demi-semaine, de très grand danger. Les positions des planètes rapides comme Soleil, Mercure et Vénus ne montrent pas de grandes tensions, mais la Lune, super-rapide, en montre bien davantage. Si au moyen du transit de Mars, on sait en quelle demi-semaine il arrive quelque chose, avec la Lune, on peut retrouver le jour. Le jour de l’assassinat, la Lune était en Via Combusta (de 15° Balance à 15 ° Scorpion) où la Lune est très instable et ce passage est toujours un peu dangereux, les émotions et les impulsions deviennent intenses.

Le jour de l’assassinat, la Lune est non seulement en Via Combusta mais aussi en sa chute en Scorpion, ce qui aggrave encore les choses. Au moment de l’assassinat, la Lune est à la conjonction de Pluton, le Maître des Enfers qui apparaît sans crier gare, sur l’Ascendant ! À ce moment, la Lune se trouve sous la retorse et maléfique étoile Khambalia, avec une nature Mars/Mercure très seyante, en lien avec la violence inopinée. Le MC très rapide passe sous Régulus le roi, le lion qui a été tué. Si c’est ainsi que vous utilisez les transits, alors ils sont extraordinairement intéressants.

Laisser un commentaire