Hard Megxit, un petit chien

Quand on occupe le trône aussi longtemps que la reine Elisabeth, il est inévitable, qu’à la longue, on ne doive régler toutes sortes de problèmes possibles et imaginables. La semaine dernière, le prince Harry son petit-fils – le sixième dans la liste de succession au trône – et son épouse américaine, Meghan Markle, ont décidé qu’ils ne voulaient plus être membres de la famille royale. Ils voulaient moins d’obligations et davantage de liberté, pour mener leur vie à leur guise, et même en partie en dehors de G-B. L’une des raisons, ce sont peut-être les attaques délibérées sans cesse lancées par la venimeuse presse à scandale à l’encontre de Meghan Markle. La reine a décidé un “hard Megxit” : Harry and Meghan perdront leurs titres royaux, ils ne percevront plus rien du gouvernement et ils devront rembourser les 2,8 millions de £ dépensés pour la récente rénovation de leur résidence londonienne. Sa Majesté n’a pas apprécié.

Un changement de cette ampleur sera bien sûr visible dans les thèmes et il est intéressant de jeter un œil sur le thème natal de Meghan Markle, car d’une certaine manière, elle se trouve au centre de tout ceci. On n’interprètera pas ici son thème natal, on l’a fait déjà dans un autre post, mais il serait judicieux de voir ce que montre son retour solaire. Pour bien comprendre les retours, il faut savoir que ce qu’on peut pointer dans un thème de révolution se manifestera toujours dans le cadre plus vaste de l’évolution du natif, telle qu’elle est indiquée par les progressions/directions. A cet égard, les progressions/directions sont un facteur de première importance en matière de prédiction. Nous sommes au moment où son Mars /Maître de 10 des activités publiques est en voie d’entrer dans la zone critique qui entoure Praesepe (“la seconde Algol” à 7° Lion) et où la Part de Fortune progressée (Part de la Lune) passe sous Terebellum, une étoile du destin, et aussi sur le Nœud Sudprogressé (sacrifice), mais ces progressions ne sont pas reprises ici.

Dans son retour solaire (RS) actuel (qui commence en août 2019), on voit que des choses importantes vont se produire cette année. Il faut bien réaliser qu’un pronostic se fait aussi toujours sur base des informations données par le contexte : quand on sait qu’elle a tellement souffert à cause de ces fichus tabloïds et quand on voit comment le couple a réagi, on regarde la carte d’un certain point de vue. Dans le thème de RS (cliquez sur le bouton download ci-dessus), ce qui frappe immédiatement, c’est Jupiter rétrograde, Maître de 4 et de 7, situé sur le FC de la famille. C’est ici qu’on voit littéralement le retrait, puisque Maître de 7 Jupiter parle aussi de relations.

Un Petit Chien

Par antisce (positions en miroir le long de l’axe 0° Cancer- 0° Capricorne), la conjonction de Saturne rétrograde et du Nœud Sud se fait sur le Jupiter rétrograde au FC. Se retirer, c’est dit et redit ici, Saturne c’est la limitation, le Nœud Sud c’est le sacrifice et voici encore une rétrogradation. Sur le Descendant de la relation, se trouve Neptune, un Poséidon débridé qui crée toujours le chaos ; en astrologie classique, on peut utiliser les planètes extérieures comme des thèmes mythiques, mais non comme des maîtres de signes. Des planètes qui changent de signe méritent toujours un peu plus d’attention : la Lune vient tout juste d’entrer en Balance, c’est Maître de 1 (Meghan) dans son thème natal, donc ceci aussi désigne un important changement dans sa vie. Mercure, qui est Maître de 1 et de 10 dans le thème de RS, est de toute évidence important, il est conjoint à la Part du Soleil (“moi”) sous la brillante et puissante Procyon à l’aplomb de l’Ascendant natal. Procyon, c’est l’étoile alpha du Petit  Chien, qui défie toujours les autorités pour faire les choses à sa guise. C’est clair, dès à présent,  c’est elle qui fera ses propres choix.

Geef een reactie