His name was Bond, James Bond

L’acteur britannique Roger Moore vient de décéder. Avec Sean Connery, Moore fut l’un des grands interprètes de James Bond. Naturellement, Moore a interprété d’autres rôles que celui de Bond, mais on peut toujours dire avec raison qu’il était Bond. Et même, pour ce rôle, très seyant, il a été anobli, et a pu garder le titre, toute sa vie durant, de Sir Roger Moore. On pourrait dire aussi qu’il a pu représenter de façon très efficace le prototype du flegme et de la créativité britanniques. Mais que retrouve-t-on de tout ceci dans son horoscope ? Puisqu’un seul rôle a imprimé si fortement sa marque sur une vie et une carrière, on doit bien en retrouver des signes dans le radix. Cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher le radix de Roger Moore.

ROGER MOORE

Ce qui est frappant dans ce radix, c’est qu’il n’y a qu’une seule planète avec vraiment beaucoup de dignité, et c’est Jupiter dans son propre signe des Poissons, qui exprime donc son grand talent. Jupiter est Maître de 5 de la créativité et cela cadre naturellement très bien. Ce qui frappe aussi en outre, c’est la conjonction de Maître de 1, le Soleil, avec Mars, la planète de la violence, sous l’étoile royale Spica, une position qui a contribué fortement à son succès. Mars et le Soleil sont en détriment et en chute respectivement, ni le Soleil ni Mars ne sont son talent, cela montre plutôt que sa personne (le Soleil en Maître de 1) et la violence de Mars, même s’ils sont conjoints l’un à l’autre (conjonction) donneront pas mal de succès (Spica), mais que ce ne sera pas un sommet en matière de qualité (détriment et chute). James Bond demeure bien sûr une fiction extrêmement délassante, mais on n’y trouvera pas quelque chose de bien profond.

Maître de 10 de Moore est Vénus en chute, qui fait un étroit sextile à Mercure sous une autre étoile royale avec un caractère très seyant, le Plateau Sud ou la Pince Sud du Scorpion. Le thème de cette étoile, c’est le redressement sans pitié de la balance déséquilibrée et la lutte contre l’illégalité, c’est Attila le Hun, qui met tout à feu et à sang pour remettre de l’ordre dans une Europe corrompue ! À 13:39 Poissons, se trouve la Part arabe de la Renommée (Asc +Soleil – Jupiter, dans cet horoscope nocturne), qui est si opportunément aspectée par cet étroit sextile. Avec son ingéniosité, sa vitesse et ses artifices techniques, Mercure est la planète qui reflète par excellence l’agent secret Bond. Sur l’Ascendant de Moore, se trouve en outre l’étoile Algenubi, la Gueule du Lion, et avec les mots-clés grande gueule, brutal, destructeur et orgueilleux, nul besoin de plus ample explication.

BOND

Il est très amusant de comparer, en guise d’horoscope, l’histoire de James Bond avec le radix de Moore. On peut retrouver ce récit-horoscope en regardant la lunaison (Pleine Lune ou Nouvelle Lune ) ou l’éclipse qui a précédé la parution du livre ou le premier épisode d’une nouvelle série. Cette lunaison – ou thème de l’éclipse – symbolise l’énergie collective qui a donné son succès à ce récit ou à ce personnage, le récit décrit alors par excellence le thème exprimé à travers l’horoscope. Dans le cas de Bond, nous voici avec cet horoscope, où ce qui frappe tout de suite, c’est un amas de 4 planètes au bas mot, en Vierge.

JAMES BOND ECLIPS

Tout ceci tourne autour de Mercure, qui par exaltation et maîtrise en signe gouverne presque tout, et est Maître de 10, en plus. Mercure va à contre-courant, il est rétrograde et il se trouve beaucoup à l’étranger, avec une si forte influence de Maison 9. L’amas planétaire en Vierge se trouve sous l’étoile Zosma, la fière échine du Lion que personne ne peut chevaucher et oui aussi, les célèbres Bond girls montent la garde, Vénus fait partie de la constellation. Demeure évidemment la question de qui tire les ficelles, Mercure gouverne tout et Mercure est Bond, naturellement. Mars Maître de 1 se trouve encore tout juste dans la zone de Praesepe, plus précisément sous l’Âne Sud (Asellus). Toute cette zone est fortement liée à la violence, la mort et les accidents, l’Âne est la monture mythologique des dieux dans leur lutte violente contre les Titans et est donc associée aussi avec les serviteurs : In Her Majesty’ s Service.

C’est incroyable comme ce thème d’éclipse reflète clairement tout le récit de Bond, mais cela donne presque la chair de poule quand on voit avec quelle précision le radix de Moore contient à nouveau ce récit . Son Soleil si prédominant (Maître de 1) – conjoint avec Mars sous Spica, tombe par antisce (position planétaire reflétée en miroir le long de l’axe 0 Cancer – 0 Capricorne) en opposition de l’amas en Vierge dans l’horoscope de Bond ! Vénus, Maître de 10 de Moore, se trouve exactement conjointe à l’amas en Vierge ! Et l’Ascendant de Moore tombe sur Pluton (le malfaiteur qui a kidnappé la jeune fille) dans le radix de Bond . Ce sont des aspects avec un orbe étroit de facteurs très personnels dans le radix de Moore, qui peuvent donc exprimer efficacement le mythe de Bond. Libre-arbitre ? Je ne pense pas.

MOORE 1

Geef een reactie