Il se représente – Le thème de la campagne de Trump

Voici trois semaines, le toujours pétulant Donald Trump, a eu 73 ans, et cela signifie aussi que commence pour lui un nouveau fridaire, une période de plusieurs années gouvernée par une planète ou par l’un des nœuds. Ces trois dernières années, c’était le Nœud Nord, jupitérien et expansif, qui gouvernait et c’est surtout une période qui est reconnue pour le succès et la croissance. Il est sûr que ce fut le cas chez Trump, car dans son radix, le Nœud Nord se trouve conjoint au Soleil / Maître de 1 situé en Maison 10 sous la puissante étoile de première magnitude, Capella. Mais les années de vaches grasses ne sont pas éternelles, avec son anniversaire, c’est le fridaire du Nœud Sud qui a commencé, et celui-ci est limitant, il doit donc surtout y avoir un sacrifice, il faut laisser quelque chose. C’est la Lune, significatrice du peuple, qui est conjointe au Nœud Sud dans le radix de Trump, et ce n’est pas du meilleur augure pour quelqu’un qui espère être réélu. C’en est fini de la protection accordée par le Nœud Nord, à présent.

“Astrologue de la Cour”

Il y a d’autres indications dans le thème natal de Trump qu’il ne sera pas réélu, mais il n’en a pas connaissance, et quelques jours après son anniversaire, il a lancé officiellement sa campagne à la réélection. Ce qu’il fit en Floride, l’un des États-clés dont il a besoin pour demeurer quatre ans encore à la Maison-Blanche. Les sondages actuels ne sont pas aussi positifs pour Trump, mais bon il y a encore du chemin à faire, les élections n’auront lieu qu’en novembre 2020. Ce lancement de campagne est naturellement un moment très important et il est donc aussi très intéressant de voir un peu à quoi il ressemble. Il est toujours judicieux lors de l’analyse d’un thème de ce genre de se représenter comme un “astrologue de la Cour” : si on avait pu calculer une élection, quel facteur aurait-on aimé y voir renforcé ? Cliquez sur le lien ci-dessus pour afficher le thème du lancement de la campagne de Trump.

KICK-OFF HERVERKIEZING

La première chose à laquelle il faudrait faire attention, c’est l’essence d’une élection : le peuple doit vous aimer. La position de la Lune, significateur général du peuple, est donc de première importance, et ainsi donc veut-on naturellement voir surtout des réceptions positives avec Maître de 1, le candidat. Ce Maître de 1, c’est Jupiter, qui est fort en son propre signe, mais qui progressivement s’écarte de l’Ascendant pour disparaître dans la Maison 12 de l’invisibilité. La Maison 12 représente aussi les choses stupides qui peuvent nous causer du tort et ce n’est pas trop bon pour un Trump si impulsif. Mais que veut la Lune – le peuple, qui pour une fois a son mot à dire ? Cette Lune est étonnamment mauvaise, vu son détriment en Capricorne, est conjointe au limitant Nœud Sud conjoint à Saturne. Elle n’est donc pas trop satisfaite. Mais le plus important, c’est que la Lune en Capricorne se trouve dans le signe où Jupiter a sa chute, ce qui veut dire que le peuple n’aime pas Jupiter/ Maître de 1, et Maître de 1, dans ce contexte, c’est Donald Trump.

HERVERKIEZING TRUMP

Coucher de Soleil

Les maîtres des maisons du radix de Trump sont aussi importants dans l’interprétation du thème. Son Maître de 1 radical, c’est le Soleil, le significateur général de la royauté, et celui-ci ne s’y trouve pas très bien. L’entrée en campagne a commencé de fait à huit heures du soir, au moment où le Soleil se trouvait encore tout juste au-dessus de l’horizon. Cela veut dire que le Grand Luminaire se trouve sur le point de disparaître sous l’horizon et voilà bien une chose dont on ne voudrait pas si on était Trump, naturellement ! En outre, le Soleil se trouve dans la maison de l’autre, à la merci de cet autre, et ce ne serait pas tellement le but, pour ainsi dire.

Aussi bien dans l’élection que dans le radix, Vénus est Maître de 10, dans ce contexte, le maître de maison le plus important après Maître de 1. Vénus se trouve sous la royale Aldébaran, et par antisce (position planétaire en miroir le long de l’axe 0 Cancer- 0 Capricorne) sur le puissant Nœud Nord. Finalement, c’est une position de force, mais Maître de 10 est bel et bien à l’opposition de la conjonction Lune-Saturne-Nœud Sud (encore toujours ce peuple insatisfait) qui enlève à coup sûr une partie de la puissance de Maître de 10. Ce thème de lancement ne semble pas très chanceux du tout et on dirait qu’il reflète le sentiment que Trump ne sera pas réélu.

Geef een reactie