John McCain, Hillary et les Pays-Bas

Dans le billet de la semaine dernière, on a parlé de la façon d’utiliser les révolutions lunaires dans les prévisions. Cela fonctionne surtout quand le contexte est très limité, par exemple quand deux candidats s’opposent en vue de la présidence et que la date du choix décisif est comme toujours, bien établie. En ce cas, les révolutions lunaires des candidats, qui prévalent au moment des élections, doivent montrer qui gagne et qui perd. Naturellement, ce n’est pas au point qu’un puissant retour lunaire puisse, à lui seul, désigner la victoire de quelqu’un, il faut que la révolution solaire et les progressions se montrent aussi favorables. Mais quand nous savons que quelqu’un est déjà arrivé suffisamment loin qu’il ou elle puisse devenir le président, ce qui est déjà une grande réussite, ce pour quoi vous avez besoin de puissantes progressions, alors la révolution lunaire est le dernier maillon dans l’interprétation.

Pour vous donner un exemple encore de la façon dont ceci fonctionne, il est intéressant de jeter un œil sur un candidat malheureux, et non pas, comme on le fait trop vite, sur un vainqueur. Vaincu par Obama quand il y a 8 ans, il s’est présenté pour la première fois à la présidence, le Républicain John McCain, dont vous pouvez apercevoir le radix en cliquant sur le lien ci-dessous.

JOHN McCAIN

Nous n’allons pas expliciter son radix de fond en comble, mais d’entrée de jeu, il y a pas mal de choses qui sautent particulièrement aux yeux. La première chose qui frappe, c’est Jupiter qui se tient dans la Maison 10 de la carrière, fort en dignité essentielle dans son propre signe igné du Sagittaire, et Maître à la fois de 1 et de 10. C’est une position tout-à-fait forte pour le Grand Bénéfique, qui offrira à McCain une carrière impressionnante. Mars fait un trigone étroit à Jupiter et il a commencé sa carrière en tant que militaire de la marine, tout comme son père. Jupiter est le significateur général de l’élite aux commandes et des stratèges et planificateurs, ce qui en combinaison d’une autre planète angulaire, montre que lui aussi décrocherait la plus haute fonction. Le Soleil, la planète des rois, se trouve en réalité exactement sur le Descendant et va donc se manifester aussi avec beaucoup d’influence dans sa vie. Seulement, un emplacement en forte opposition avec l’Ascendant, ce n’est pas le top, une planète en Maison 7 n’est pas votre instrument à 100%, il est toujours à portée d’un autre.

Sur le MC de McCain, nous voyons aussi Antarès, le puissant Cœur du Scorpion, qui en tant qu’étoile royale, peut offrir beaucoup de succès, mais il y a sûrement aussi un revers à la médaille. Le Scorpion, c’est l’animal qui a piqué à mort le Chasseur trop sûr de lui, et c’est ce qui est arrivé à McCain, qui durant la Guerre du Vietnam, est resté prisonnier des années durant.

JOHN MCCAIN

Donc dans son radix, il y a énormément de succès et de force à voir, mais avec Antares, et le Soleil en opposition de l’Ascendant (McCain lui-même ), il y a aussi une tendance à des pertes spectaculaires. En novembre 2008, il livra une campagne difficile, avec bien des hauts et des bas, lors de la lutte finale pour la présidence, contre Barack Obama, et qu’il perdit. Sa révolution lunaire, sous laquelle il vit sa défaite, est disponible avec le lien ci-dessous.

LUNAAR McCain

Les angles de la révolution lunaires sont identiques à ceux de son radix !! Tout son potentiel est donc activé, mais au complet, avec son Soleil des perdants en Maison 7, et son épine dans le pied, Antares.

Il est naturellement tentant de regarder à présent la révolution lunaire d’Hillary Clinton, qui est d’actualité au moment des élections, en novembre aux USA. A présent, tout le problème, ce sont les coordonnées de naissance d’Hillary Clinton, vu qu’elles sont classifiées DD (“Dirty Data”, peu fiables), ce qui veut dire qu’elles sont éminemment incertaines.

LUNAARCLINTON

Mais si on regarde quand même, il est évident qu’elle remportera la victoire sur Trump. La Lune est Maître de 1 dans la RL et elle se trouve dominante, en Maison 10 de la carrière, conjointe à l’antisce du Grand Bénéfique Jupiter, Maître de 10 de la RL. Le Soleil de la royauté se trouve dans les trois degrés de la royale Spica, ce qui naturellement, n’est pas mauvais non plus.

NL LUNAAR NU

Enfin, voici encore cette RL réalisée sur base du thème natal des Pays-Bas (la Grande Conjonction de 1563, qui a précédé la sécession d’avec l’Espagne) et on y voit des tensions. Dans les progressions et la révolution solaire des Pays-Bas, il y a à ce moment des points qui posent problème (non représentées ici) et cette RL possède Pluton au FC, Mars en opposition du Soleil et le Maître de 1 de RL/Vénus sous Algol en Maison 8, en opposition de la Lune, le second Luminaire. C’est pour le moins remarquable.

Geef een reactie