La chute de Donald Trump ?

La semaine dernière a encore été plutôt dramatique pour l’Angleterre, sur arrière-plan d’élections perdues par le gouvernement, d’un Premier ministre chancelant, totalement désarçonné, d’un incendie meurtrier dans un immeuble à appartements et d’encore une attaque terroriste, au moment où commençaient les tractations pour le Brexit. Ainsi que nous l’avons déjà constaté dans l’article d’il y a un mois sur ce blog, dans le thème de l’Angleterre, la Pars Solis progressée transite la zone critique qui entoure Algol et la Lune progressée s’approche elle aussi de cette zone. Algol fait référence à “perdre la tête” et la Pars Solis est l’essence du Soleil (le patron) et voilà qui cadre naturellement très bien avec une Theresa May décontenancée. De l’autre côté du Channel, les événements ont été tout aussi remarquables, le président Emmanuel Macron a obtenu une majorité absolue lors des élections législatives françaises, tous les partis établis ont subi une défaite extraordinaire.

Le Front national de Marine Le Pen a obtenu 8 sièges à l’Assemblée sur 577, ou un peu plus de 1 %. Il y a un an Le Pen semblait sérieusement en mesure de mettre la main sur le pays, mais comme ce fut prédit sur ce blog déjà, 6 mois avant les élections, elle n’est pas devenue présidente et son parti est en ce moment taillé en pièces jusqu’à en être réduit à une faction insignifiante et sans force. Sur ce blog nous avons déjà à plusieurs reprises qualifié le populisme de combat d’arrière-garde et ces développements semblent le confirmer. Mais qu’en est-il du plus grand, du plus scandaleusement populiste devant l’Éternel, à savoir Donald Trump ? Dans le post de la semaine passée, il était déjà évident que la future éclipse du mois d’août allait toucher son radix par collision frontale et ses progressions montrent aussi carrément des tensions. Mais ceci est-il confirmé par sa nouvelle révolution solaire (RS) qui s’est produite récemment, le 13 juin ? Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir sa RS.

TRUMP SOLAAR 2017

La première chose qui saute aux yeux, c’est Jupiter qui est sur l’Ascendant et cela ne semble pas trop mauvais, Jupiter est une planète qui est réputée apporter toujours de bonnes choses. Dans le contexte de cette analyse, cela n’a vraiment pas lieu d’être : dans le radix de Trump, Jupiter est Maître de 8 de la mort et de la fin, et Maître de 5 de “la mort de la carrière”, la Maison 5 est toujours la 8e comptée de la Maison 10 de la carrière. Cela pourrait tout aussi bien être une indication négative, si d’autres témoignages viennent du moins le confirmer. À l’opposé du MC, se trouve Pluton qui attire le regard, le Prince des Enfers, qui a l’habitude de se manifester soudainement sans qu’on ne le voie venir pour accomplir ses méfaits. Naturellement, ce n’est pas si bon signe si ce facteur se trouve à l’opposé de votre position dans la société.

Saturne de RS est le Maître de 4 (à l’opposition de la 10) et Saturne est à l’opposition du Soleil, qui dans le radix est Maître de 1, et donc exprime le plus Trump lui-même. Par antisce (position planétaire en miroir le long de l’axe 0 Cancer- 0 Capricorne) Mars est sur le Soleil et ce n’est pas un signe que tout va aller comme sur des roulettes. Naturellement cette opposition très tendue, de Saturne et du Soleil conjoint à l’antisce de Mars, tombe sur l’axe des nœuds du radix et l’axe des nœuds de RS tombe à nouveau sur le Mars radical de Trump. Une activation de l’axe des nœuds montre toujours des changements importants, radicaux, et donc nous pouvons dire que la nouvelle RS de Trump confirme une tension plus élevée que la normale. C’est toujours une bonne chose que de projeter les 7 parts planétaires dans une RS avec l’arc compté de l’Ascendant tel qu’il est dans le radix. Il n’y a pas moins de 5 points qui s’agglomèrent tout autour de Jupiter sur l’Ascendant solaire, aussi un signe qu’il va se produire quelque chose d’important lors de l’année solaire suivante.

TRUMP LUNAAR OKT 2017

Pour fixer quand cet “événement” aura lieu, nous devons regarder les révolutions lunaires (RL), les progressions et directions qui démontrent clairement les grands événements, mais on ne peut en faire de prédiction précise. En parcourant les RL, il y en a deux qui frappent, celle du 26 septembre qui a le Soleil sur le Descendant, qui est l’endroit où le Soleil se couche, et ce n’est pas bon signe. La RL suivante est frappante elle aussi, car elle a le MC sur le MC de radix de Trump, qui est sous Algol. Le potentiel Algol de Trump dans sa position sociale viendra sur le devant de la scène par excellence ce mois-ci et pour la plupart, ce n’est pas si bon, car Algol vous coupe la tête. Au total, nous pouvons donc dire que Trump va prendre cher pour ses choix entre octobre et novembre. Il y a tant de Maison 8 et de Saturne (et Pluton !) en jeu que même une fin (de carrière) n’est pas exclue.

TRUMP 2

Geef een reactie