L’automne sera chaud pour The Donald

La semaine passée, nous avons développé le thème de Donald Trump, en lien avec la prochaine éclipse du mois d’août. Cette éclipse tombe presque exactement sur l’Ascendant de Trump et elle sera visible dans une grande partie des USA. Il semble donc que l’occultation du Soleil concernera les USA et Trump, et ce fut aussi confirmé par l’analyse de la révolution solaire (RS) et par les progressions dans le radix de Trump, qui montrent les tensions nécessaires. Sur base des révolutions lunaires (RL), octobre et novembre sortent du lot : ce sont les mois où les tensions pourraient culminer. Il existe encore une autre méthode, une fois qu’un problème a été pointé dans la RS et les progressions, pour trouver le mois où un problème se manifestera, et ce sont les progressions tertiaires. On les calcule sur base de 1 jour = 1 mois, par analogie aux progressions secondaires.

TRUMP TERTIAIR

Ce qui mène aux positions tertiaires suivantes (cliquez sur le lien ci-dessus pour afficher les positions tertiaires), où le Soleil et les angles progressent de 1 degré pour 1 mois, et les éléments plus rapides, la Lune et la Pars Fortunae, font 12 degrés pour 1 mois. Ces positions sont calculées pour le 15 juin et en faisant avancer les composants, on voit ce qui va arriver dans les mois suivants. Ce qui frappe tout de suite, c’est Vénus, Maître de 10 de la position sociale dans le radix de Trump, qui va se glisser sous Antarès, étoile de la fin et de la mort, tout juste comme le MC qui se trouvera dessous dans 4 degrés. Quatre degrés font quatre mois et donc nous devrions arriver en octobre, auquel moment nous avons aussi une Nouvelle Lune tertiaire. Les positions tertiaires semblent en effet confirmer les mois déjà trouvés. Naturellement, comme les RL, on peut utiliser cette technique uniquement pour trouver le moment où il se passe quelque chose, les progressions tertiaires ne peuvent pas plus que les RL “provoquer” quoi que ce soit d’important.

VS OER GC

Puisque c’est une éclipse qui a donné lieu à toute cette enquête, il est bon d’aller voir ensuite comment elle se lie au thème de l’éclipse des USA. Celui-ci est alors calculé pour Washington parce qu’il est question de tous les USA, et comme radix des USA, nous prenons le thème de la Grande Conjonction qui a précédé la fondation du pays. Celle-ci fonctionne bien mieux que tous ces horoscopes tout de même un peu spéculatifs qui ont été proposés par les astrologues au fil des ans. Nous n’interprèterons pas l’horoscope, mais nous regarderons seulement dans le radix mondial des USA, ce qui est touché à l’évidence au travers du thème de l’éclipse (calculé pour le moment de l’occultation maximum). Si c’est le cas, c’est une confirmation qu’un événement important est sur le point de se déclencher.

ECLIPS AUG 2017 VS

Quand on compare les deux thèmes, ce qui frappe, c’est que l’axe de l’éclipse est à l’inverse de l’axe MC-FC du radix des USA ! On pourrait dire que l’éclipse met l’équipe dirigeante du pays sens dessus-dessous. Il n’y a pas que cela : Saturne de l’éclipse tombe par antisce (position planétaire en miroir le long de l’axe 0 Cancer- 0 Capricorne) juste sur le point le plus en vue du radix des USA, la Lune détrimentée en Capricorne sous Véga sur le Descendant. Cette Lune définit très bien la façon dont se présentent les USA dans le monde, avec la velléité d’intervenir partout avec la force des armes. L’antisce du degré de l’éclipse lui-même vient à l’opposition de Mars du radix et le Mars de l’éclipse tombe sur celui qui ébranle la terre, Neptune, sur l’axe des cuspides 3-9 dans le radix des USA. Ce ne sont pas des choses anodines, c’est plus qu’un simple sextile synastrique.

INGRESS VS 2017

Celui qui ébranle la terre revient aussi dans le thème de l’ingrès, le moment exact où le Soleil rentre en Bélier, calculé pour Washington. L’ingrès, on peut le voir comme une RS mondiale, et le toujours si dangereux Poséidon se trouve juste sur l’Ascendant, conjoint par antisce à Jupiter Maître de 10 de l’ingrès et donc le maître du pays. Dans la Maison 10, il y a une conjonction douloureuse de la Lune et de Saturne, sous Acumen, une nébuleuse délétère du Scorpion. Jupiter, Maître de 10, se trouve en outre en opposition d’Uranus, en relation avec une très douloureuse confrontation avec la réalité.

Au total, en comparant le thème de l’éclipse avec le radix des USA et celui de l’ingrès de cette année, on confirme les tensions déjà signalées. Nous pouvons donc en inférer qu’il se passera quelque chose de dramatique en novembre aux USA, qui touchera durement le président. Wait and see.

                                 TRUMP HAAR

Geef een reactie