Le ballon est rond

On n’y échappe pas, le football domine les médias. Les Pays-Bas ne participent au Mondial en Russie, mais cela ne diminue pas de beaucoup les informations sur le sujet, dont les tables rondes et les considérations avant-après match. Le sport joue en fait un très grand rôle dans la société moderne et le football est le sport le plus important, et le plus prestigieux. On a proposé de nombreuses méthodes astrologiques pour prédire les résultats des compétitions, mais la plus fiable est indubitablement le thème horaire de la question : “Allons-nous gagner ?” En tant que Hollandais, il n’y a pas trop à en dire, il ne me semble pas que le Hollandais qui ne serait que supporter des Belges ou des Marocains, puisse poser cette question. Il paraît un peu artificiel de supporter un autre pays, ce n’est jamais vraiment “nous”.

Une autre méthode pour prédire le résultat de rencontres sportives, est décrite dans Sports Astrology, un livre extrêmement amusant de John Frawley. Pour cela, on part de l’heure du coup d’envoi et on détermine qui est le favori, qui reçoit alors la Maison 1. Sur base de techniques très spécifiques, on peut alors voir si le favori gagne ou pas. À ce stade de matches de poule, c’est une affaire un peu complexe, car qui par exemple, est le favori dans Corée du Sud-Islande, mais peut-être qu’à un stade ultérieur de quarts de finales et de demi-finales, il deviendra intéressant de tester cette méthode. Cela demeure naturellement une idée bien inspirante que le résultat soit fixé d’avance, alors que tous ces joueurs se donnent tant de mal sur le terrain. Cela ressemble bien à la vie.

Et là, les héros du football, avec les méga-vedettes pop, font partie vraisemblablement des personnes les plus honorées au monde. Le sport est une lutte ritualisée et toutes les émotions puissantes du combat se concentrent sur les héros comme Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Il est naturellement extrêmement intéressant de passer au peigne fin les horoscopes de ces idoles. Pour Ronaldo, l’heure de naissance, hélas, est très incertaine, mais dans le cas de Lionel Messi, la fiabilité est très bonne. Son horoscope montre ainsi une grande concentration de force, cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher le radix du héros du football argentin.

LIONEL MESSI

Pour voir si qqn aura beaucoup de succès, il y a différents facteurs qui ont de l’importance. Le premier, ce sont les planètes angulaires, qui ont en effet la puissance optimale pour se manifester, en particulier en Maison 1 et 10. La Maison 7 est forte aussi, mais la 4, tout à fait en-dessous, l’est nettement moins. En second lieu, il y a les étoiles fixes, les étoiles royales et les toutes brillantes étoiles de première magnitude, qui offrent beaucoup de succès. Troisièmement, la synastrie du radix et de l’éclipse, et de la Nouvelle ou Pleine Lune qui a précédé la naissance ; et en quatrième lieu, les parts planétaires qui insistent très fort sur un thème spécifique. Ce n’est pas que toutes les célébrités fassent un score optimal sur les quatre points, mais si on n’en compte même pas un, on n’a aucune chance.

MESSI

Dans le radix de Messi, ce qui frappe directement, c’est que la Lune, comme l’Ascendant, se trouve sous la royale Aldébaran, l’étoile du printemps qui promet beaucoup de succès et de richesse. Aldébaran, c’est l’Œil du Taureau, un animal très physique et très matériel, et une étoile avec une pure énergie de Mars, l’ensemble est très bon pour un footballer de haut niveau. À côté de cette double Aldébaran, il y a aussi une autre étoile royale qui a beaucoup d’influence, je veux parler de Pollux. Mars, la planète de la lutte et du sport, se trouve sous le Jumeau immortel (son frère Castor est tué). Par antisce (position planétaire en miroir le long de l’axe 0 Cancer- 0 Capricorne), ce Mars-sous-Pollux tombe sur l’Ascendant et devient par là très prédominant. Pollux est un guerrier puissant et il est, tout comme Aldébaran, une étoile avec une pure nature de Mars, ce qui n’arrive pas souvent, la plupart des étoiles ayant une nature complexe.

Dans la Maison 1, se trouve Vénus, Maître de 5 du sport et du divertissement, très forte sous Rigel, une étoile de première magnitude de la constellation du Chasseur Orion. Rigel aussi offre beaucoup de succès, le Chasseur est une constellation très physique et la cuspide de la Maison 5 du sport et du jeu tombe sous la royale Spica, en plus ! Il est assez frappant que Messi ait bien peu de planètes fortes en dignités essentielles, son méga-succès vient de cette incroyable concentration de puissance stellaire, surtout en Maison 1. Et si la Part du Soleil (Asc + Soleil – Lune) se trouve en Maison 1 par antisce, conjointe au Soleil lui-même, c’en est une indication supplémentaire. La Part du Soleil, c’est aussi la Part d’Abondance, qui donc se lie avec le significateur général de la renommée.

Geef een reactie