Le roi Willem-Alexander, le prince Claus et le Nœud Sud

La semaine dernière, le roi Willem-Alexander a eu cinquante ans et à cette occasion, le roi s’est laissé longuement interviewer. La franchise avec laquelle il a parlé, a fait en général très bon effet dans le pays, tout comme le fait que le roi avait un dîner de fête au palais du Dam avec un groupe de Hollandais “moyens”, qui ont vu aussi Abraham et Sarah. Durant l’interview, on est venu à parler du prince Claus, le père du roi, qui s’est débattu dans son rôle de prince-consort. Le talentueux et enthousiaste Claus von Amsberg ne pouvait dépenser son énergie de façon utile aux côtés de la reine Beatrix, et c’est à cause de cela qu’au début des années 1980, il a commencé une dépression. Le radix du roi a déjà été évoqué précédemment sur ce blog, donc nous ne le rappellerons pas, mais il existe une convergence remarquable entre les horoscopes du roi et de son père.

Dans le radix du roi (non représenté ici), on voit le Soleil comme Maître de 10 de la carrière, sur le Descendant, ce qui naturellement, décrit très précisément le thème dominant dans sa vie, la monarchie. Ce Soleil/ Maître de 10 sur le Descendant se trouve exactement sur le Nœud Nord, la Tête du Dragon, qui possède une puissante nature expansive de type jupitérien. Ce qui augmente le rôle que le Soleil doit jouer, le Nœud Nord donne énormément de pouvoir de manifestation, on peut le dire. Cela signifie aussi que le Nœud Sud, avec son effet fortement inhibiteur, se trouve sur l’Ascendant et le roi a offert sûrement sa vie la plus personnelle à la responsabilité qui lui est échue. Il l’a fait avec brio, car cela n’est pas facile, même s’il y a sûrement nombre de grands privilèges et des opportunités spéciales qui sont liés à sa fonction, grâce à de nombreuses rencontres avec des gens qui sortent de l’ordinaire.

L’axe des Nœuds, conjoint au Soleil/Maître de 10, apporte la vie spéciale qu’il mène et si nous comparons ceci avec le radix de son père, on voit tout de suite une remarquable convergence. Le prince Claus possède la même position des Nœuds sur l’axe Asc/Desc (cliquez sur le lien ci-dessus pour afficher le radix du prince Claus) ! Cela veut dire que le prince Claus a dû batailler avec le même problème que son fils. Mais il y a aussi de remarquables différences. Notre roi a ce Soleil/Maître de 10 sur le Nœud Nord sur le Descendant, qu’on peut voir comme un genre de récompense pour le sacrifice de sa vie privée, mais chez son père, c’est Pluton qui se trouve là, le sombre Maître de l’Hadès, et ça, c’est une autre affaire !

PRINS CLAUS

Oui, avec le Nœud Nord sur le Descendant, il y aura des effets extrêmement expansifs dans son mariage, il épouse une femme qui devient reine. Et c’est ainsi qu’il devra sacrifier sa vie la plus personnelle, les nœuds forment toujours un axe de liaison incassable. Mais cela devient bien moins attirant avec Pluton près du Nœud Nord, qu’avec le Soleil de son fils. Le thème de Pluton correspond vraiment très bien, car il est le Prince des Enfers qui apparaît soudainement et qui s’empare de la demoiselle pour l’emmener dans son sombre royaume. Ce thème mythique tout entier joue un grand rôle dans son mariage-Nœud Nord, bien qu’on ne puisse pas dire clairement qui était Pluton et qui a été enlevé.

CLAUS 2

 

En tant qu’Allemand qui est apparu si tôt soudainement après la guerre pour enlever la future reine des Pays-Bas, il était vu naturellement lui-même comme un genre de Pluton, mais ce mariage était  une résidence à vie en ce qui paraissait pour lui un monde souterrain (ce qui ne veut pas dire que le mariage était mauvais !). On peut retrouver ces problèmes avec Maître de 7, la Lune, sur la cuspide de Maison 8 de la mort et du changement irréversible, qui vient à peine de devenir combuste et qui disparaît davantage encore dans les rayons du Soleil. Il est assez remarquable de voir que la Lune vient de se séparer de Mercure en Vierge, qui est de loin sa planète la plus forte et son maître de géniture, qui reflète son grand talent de diplomate. Son mariage, la Lune / Maître de 7, conduit pour ainsi dire, l’usage de son talent à l’invisibilité totale de la combustion. Et cela en dépit du fait que l’usage de ce Mercure doit avoir été une si grande joie. Mercure vient tout juste d’entrer dans son signe propre et son exaltation, comme si on venait d’ouvrir toute grande l’armoire remplie de jouets de Mercure, mais qu’on lui aurait interdit d’y jouer.

Cet obstacle, on le retrouve  dans Saturne, Maître de 1 (Claus) sur le MC, il y est bien, et cette position offre assurément le succès, mais cela ne paraît pas très heureux. Le MC se trouve sous Unukalhai l’étoile alpha toxique du Serpent, avec lequel lutte Ophiuchus, le Porteur de serpent, il y a grande chance de se faire mordre par un animal venimeux. Les lecteurs attentifs auront aussi vu que ce Saturne fait un sextile étroit à un nouveau symbole, le “Taureau inversé“ en Maison 1. C’est le symbole de la Pars Solis, la part arabe du Soleil, ou bien la Part d’abondance, “l’essence du Soleil”, donc abondance et essence solaire (royauté) sont liés à sa  position dans la société. C’est autour de cela qu’orbiteront ses problèmes professionnels, ce qui se voit aussi de Maître de 10 qui est détrimenté en Taureau dans le bas de l’horoscope et qui applique à l’opposition de Saturne/ Maître de 1 au MC. Les deux maléfiques, qui ne sont pas en trop bon état, tombent sur l’axe MC/FC et mèneront donc certainement aux necessaires déceptions.

CLAUS

 

 

Geef een reactie