Les aventures de Tintin, reporter

La semaine dernière, cela faisait 90 ans que paraissait pour la première fois une bande dessinée, qui allait devenir un immense succès. Dans le journal conservateur-catholique Le Petit Vingtième c’était la première fois que les aventures du reporter Kuifje[1], en français Tintin, étaient publiées, de la main de Georges Rémi, mieux connu sous son nom de dessinateur, Hergé. C’était tout à fait grossier tout de même au début, les premières aventures se déroulaient en Union soviétique, et les Russes étaient ridiculisés de façon pas très subtile. Et les premiers albums véritables, surtout Tintin en Afrique, étaient tout de même assez bruts, par la suite, le ton devint plus subtil et les récits se développèrent sous format album jusqu’à atteindre l’énorme succès qu’ils connaissent toujours.Qui ne connaît pas Tintin ?

Il est bien sûr extrêmement intéressant d’examiner ce succès sous l’angle de l’astrologie et parce que naturellement, on n’a pas d’heure précise pour la parution de la première BD, il nous faut user d’un artifice astrologique. Dans le cas de récits qui finissent par connaître un succès mondial, on peut regarder le thème de l’éclipse qui a précédé la parution du livre, du film ou comme en ce cas, la première édition de la BD. Etant donné le succès rencontré par le récit, elle a atteint une chaîne collective et ce sont les éclipses (et aussi les lunaisons, les thèmes de Nouvelle et de Pleine Lune) qui symbolisent par excellence cette chaîne collective. Et ainsi donc peut-on voir clairement ce que recèlent en leur essence ces histoires mondialement connues, mais sans un horoscope adéquat en toile de fond, on n’arrive à rien.

KUIFJE

Cliquez sur le lien ci-dessus poour afficher “l’éclipse précédant la naissance” de Tintin ; elle est calculée pour Bruxelles, l’endroit où la BD est parue pour la première fois. La  première chose qui frappe, dans ce thème natal, c’est Vénus qui se trouve en Maison 1 et qui, en tant que Maître de 10, est l’un des maîtres de maison les plus importants. C’est aussi un beau reflet bien sûr du fait qu’il s’agit de dessins, Vénus se trouve sous la très positive étoile Ascella du dynamique Sagittaire. Par antisce (position planétaire en miroir, le long de l’axe 0 cancer- 0 Capricorne), Saturne tombe sur cette Vénus en évidence, tandis que ce Saturne tombe encore sur l’Ascendant, dans les limites usuelles d’orbe, de 5 degrés. Ce Saturne est donc important et exprime diverses choses, d’une part c’est le style de dessin très sobre de Hergé, la fameuse “ligne claire”, de l’autre, c’est une indication de Tintin en personne.

Et puis Tintin, qui ne le connaît pas, c’est par excellence un personnage dessiné sobrement, avec cette petite tête ronde et lisse, et naturellement, comme point d’orgue incontournable et signature immanquable, oui, la houpette ! Saturne est l’indicateur de la sobriété et de la réduction à l’essentiel, mais aussi le significateur général des cheveux. Il y a encore quelque chose de très particulier avec ce Saturne, son pas journalier dans ce thème natal, est de 7 minutes, ce qui est extrêmement rapide et par grande vitesse, voilà bien une condition où Saturne ne fonctionne pas bien. Ce qu’on voit donc ici (avec un Saturne qui souligne fortement l’Ascendant, avec 5 degrés d’orbe et par antisce sur Vénus/Maître de 10 dans la Maison 1 bien en vue), ce sont les cheveux (Saturne) qui vont très vite et donc ne restent pas dans la position qu’ils devraient avoir, une houppe c’est l’expression d’une vitesse quasi aérodynamique ! Tintin se résume à cette houpette et se déplace, chose caractéristique, souvent très vite.

KUIFJE

Ce qui nous fascine inconsciemment dans le dessin de Tintin, c’est une force de Saturne qui se déplace quand même très vite. L’image des récits de Tintin se complète par un autre antisce, celui de Mars, qui tombe sur l’Ascendant. C’est un Mars en chute en Cancer et rétrograde, qui donc montre avec insistance ses côtés les moins agréables, il y a pas mal de coups de poings, de coups de feu et de bagarres dans la BD. Mars se trouve sous Alhena, une étoile des Gémeaux, les frères Castor et Pollux, qui sont venus au monde pour le combat. Alhena est une étoile de nature Mercure/Vénus, ce qui cadre bien avec des BD et Mars est fortement accentué par la conjonction avec Pars Fortunae et Pars Solis. Donc l’astrologie montre avec des lignes nettes comment s’exprime l’essence, Saturne et Mars, un héros presque chauve, super rapide avec des cheveux bizarres, qui est toujours occupé à lutter.

[1] Kuifje signifie houppette. Dans le 1er album, Tintin à Moscou, le héros est décoiffé lors d’une course-poursuite, et sa mèche relevée en houppette. Par la suite, son personnage gardera cette caractéristique. Un autre Riquet à la Houppe, somme toute.

Geef een reactie