L’homme aux 22 médailles – the Bullet from Baltimore

Les Jeux Olympiques de Rio viennent tout juste de commencer et il y a un athlète qui y participe pour la 5e fois, ce qui en soit, est déjà un record. C’est le nageur américain Michael Phelps, qui au cours de sa longue carrière, a déjà récolté 22 médailles olympiques, dont 18 médailles d’or. Toute la question est de savoir s’il va encore réitérer son exploit à Rio : à présent, il a 31 ans. Mais peu de choses sont banales avec “The Bullet from Baltimore” et cela se pourrait bien. Etant donné ses performances exceptionnelles, on peut s’attendre à ce que son horoscope aussi montre des positions exceptionnelles. Cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher le radix de Michael Phelps.

MICHAEL PHELPS

La première chose qui m’a sauté aux yeux dans cet horoscope, c’est naturellement le Soleil, qui se trouve à l’Ascendant. Le Soleil, c’est l’or et la 1e place, et cela fait sens pour un sportif. Le Soleil à l’Ascendant se trouve dans un signe cardinal, d’Eau, qui se déplace rapidement, et c’est le contexte où tout ceci se passe. Dans son inégalable vue d’ensemble des propriétés des planètes, William Lilly écrit dans son Christian Astrology, que le Soleil donne un corps bien bâti, grand et fort. C’est logique, car le Soleil est la source de l’énergie vitale, qui ici chez Phelps, fonctionne en prise directe avec le corps (Ascendant). Le Soleil est aussi Maître de 3, qui anatomiquement, représente les bras ; et oui, Phelps a des bras (solaires) assurément très imposants. Son envergure fait plus de deux mètres !

Le Soleil, posé sur l’Ascendant, se trouve sous l’étoile Alhena, de la constellation des Gémeaux, sur le pied gauche de l’immortel Jumeau Pollux. Les associations des Gémeaux et de l’eau, la mer, la vitesse et la lutte, sont très fortes, et Alhena donne, comme le disent les textes, un risque de blessure aux pieds. Ce n’est pas le cas, pour ce que j’en sais, mais par exemple, Phelps n’est pas un coureur : dans l’eau, on se sert bien de ses pieds, mais on n’est pas dessus. Sa pointure est aussi très frappante, il chausse du 49, ce qui est bien au-dessus de la moyenne ; avec le royal Soleil sur le pied de l’immortel Pollux, ses pieds sont au moins aussi imposants que le reste de sa personne.

Un peu plus loin en Maison 1, et donc avec une très grande influence sur sa vie, il y a la planète de la lutte et du sport, Mars, en signe d’Eau. Mars se trouve sous la très brillante étoile alpha du Grand Chien, Sirius, une étoile qui confère énormément de force au combat et qui peut aussi vous mener loin, grâce à sa grande luminosité. Sirius est une étoile de nature Jupiter-Mars, dans la Gueule du Chien, et il n’est pas très fûté. Cette force à l’état brut semble très bien convenir pour la natation, il faut aller droit au but aussi vite que possible, pour ce qui est de réfléchir un peu plus loin, elle ne convient pas. Cela nous fait déjà pas mal d’indications pour l’Eau : l’Ascendant, et le Soleil si important (or), et puis Mars (sport), tous en signe d’Eau, et Pollux qui est le protecteur des marins.

PHELPS 2

 

Mais ce n’est pas tout. Le tempérament de Phelps est de dominante phlegmatique, ce qui veut dire que l’Elément Eau domine dans son caractère et sa constitution. Ce qui désigne une autre fonction pour la natation chez lui : il essaie symboliquement de commander à l’Eau et de s’en rendre maître. La maîtrise de l’Eau est importante pour les tempéraments phlegmatiques, car l’Eau est l’Elément dépourvu de structure, de nature quelque peu chaotique, et c’est l’Elément des émotions et des désirs, et elle peut passablement vous déborder. Elle s’écoule de tous côtés et ne se laisse pas conduire aisément. De tous les tempéraments, par exemple, c’est le phlegmatique qui est le plus sensible à l’assuétude. Cette dimension symbolique, de la domination sur l’émotion-Eau, va sûrement jouer un rôle chez Phelps, ce qui projette une autre lumière sur la motivation à choisir ce sport bien spécifique.

Dans le radix du Bullet, on peut naturellement s’attendre aussi à de la vitesse. Comme on l’a déjà dit, le Cancer, où se trouvent trois facteurs importants, est le signe cardinal d’Eau, et ce qui est cardinal bouge vite. Et puis Mars, la planète de la lutte et du sport en Maison 1, possède aussi une vitesse assez élevée, mais c’est la Lune, Maître de 1 et donc Phelps en personne, qui se déplace à une vitesse de loin supérieure à sa moyenne. La Lune/Maître de 1 se trouve aussi sous Antarès, une étoile royale avec une pure nature de Mars. Antarès, c’est le Cœur du Scorpion, la bête qui pique mortellement l’arrogant et trop sûr de lui Orion le Chasseur. Et ceci s’est passé, selon le récit mythique, et bien oui : en mer !

PHELPS ZWEMMEND

Que Phelps se présente à nouveau, c’est déjà une grande victoire pour lui. En 2014, il fut atteint d’alcoolisme, et a tenté de vivre sans sport de haut niveau. Il a surmonté son addiction en s’accrochant à la natation. A l’aide de la technique prévisionnelle des profections , chaque année, c’est une maison déterminée qui passe à l’avant-plan, et en 2014, il est évident que c’était la Maison 6 de la maladie et des revers, avec une forte composante émotionnelle (Lune en Maison 6) donc. Cette année, la profection aboutit à la Maison 8, de la fin ; Rio est donc sa dernière participation aux JO.

Geef een reactie