Pape Mercure I

À l’initiative du pape François, se tiendra sous peu au Vatican, le synode baptisé Amazone, une réunion d’évêques qui sera spécialement dédiée aux enjeux écologiques, religieux et sociétaux de la région de l’Amazone. À côté de cela, il y aura aussi à l’ordre du jour, une foule de sujets délicats comme par exemple, la possible ordination d’hommes mariés, afin de remédier au manque prononcé de prêtres dans cette région. Ceci va naturellement mener à des discussions enflammées entre conservateurs qui veulent maintenir le principe du célibat, et progressistes qui veulent moderniser davantage l’Eglise. La lutte se joue déjà en fait depuis le Concile Vatican II qui se tint en 1962/63, grâce auquel de nombreux changements furent apportés dans l’Eglise, entre autres la messe traditionnelle en latin qui fut remplacée par une nouvelle messe.

Pachamama

Avec la nomination d’un pape François « antisystème » et très moderne, et à présent son synode sur l’Amazone, cette modernisation a l’air d’un courant voué à une accélération prochaine. Ce qui pose naturellement la question de ce qu’on peut retrouver à ce sujet dans le thème natal de l’actuel pape François, et aussi en comparant avec les horoscopes de ses deux prédécesseurs conservateurs, Jean-Paul II et Benoît XVI. Bien sûr, c’est la Maison 9 de la spiritualité et de l’Eglise qui va y jouer un grand rôle, mais aussi le tempérament et la planète qui montre comment se comporte quelqu’un. Nous pouvons d’ores et déjà nous attendre chez François à quelques points “mobiles” ! En guise de préalable au synode Amazone, le pape a par exemple, autorisé que se tienne dans les jardins du Vatican, une cérémonie païenne Pachamama en l’honneur de la Mère Terre ! Voici qui va très loin, si on pense à la tradition catholique.

FRANCISCUS DE EERSTE

La première chose qui frappe, dans le radix du pape François I, c’est le proéminent Mercure qui se trouve tout près du Descendant. Ce qui exprime comment François se présente dans ses relations aux autres et c’est assez souple, Mercure étant la planète qui s’adapte facilement, qui peut accepter beaucoup de situations et aussi les expérimenter. Il ne se présentera pas comme quelqu’un de très solennel ou de très traditionnel, ses premières paroles au peuple, après son élection à la papauté, furent tout simplement “buona sera”, bonne soirée. Mercure se trouve bel et bien sous Pelagus, sur la pointe de flèche dans la constellation du Sagittaire, ce qui cadre très bien : une constellation en rapport avec la propagation des convictions. Le Sagittaire, c’est Chiron, le grand enseignant et la pointe exprime que, si c’est nécessaire, il est celui qui peut lancer ces convictions avec la force et la précision qui conviennent.

PACHAMAMA

 

Cérémonie Pachamama-avec des moines

Si François, pour dire les choses en douceur, a autorisé une cérémonie non-catholique dans les jardins du Vatican, voici qui montre une présentation de ce très souple Mercure. Naturellement, il est Maître de 9 de l’Eglise et de la spiritualité, et c’est aussi très important pour un chef de l’Eglise que le Jupiter qui lui sied, soit vraiment dans son détriment. Ce n’est pas si bon, car ce Jupiter montrera ses mauvais côtés en étant dans son détriment, le franchissement de frontières un peu trop rigoureuses. Or Jupiter se trouve bien en forte réception mutuelle avec le conservateur Saturne qui établit des limites : il est donc question d’une institution avec pas mal de traditions en interne ! Sur la cuspide de la Maison 9, se trouve aussi l’étoile Scheat, de la constellation de Pégase, et le cavalier de Pégase, Bellérophon, de sa propre initiative, à sa manière propre, s’est mis en route vers le domaine des dieux, finalement avec des conséquences désastreuses ! on voit donc quelqu’un qui peut se montrer très habile et très pragmatique, et qui va outrepasser surtout des frontières, et spécialement dans le domaine de la religion.

Pas un Polonais

Comment ceci se voit-il dans les thèmes de ses prédécesseurs, qui n’étaient pas très traditionnels mais de toute évidence moins impétueux ? le Polonais, “le pape voyageur” Jean-Paul II, avait Saturne en Vierge à l’Ascendant, une présentation bien moins souple. En Maison 9, il avait les féminines Vénus et la Lune, toutes deux fortes en Taureau, il avait une dévotion particulière pour la Mère de Dieu, ce qui en tout cas, fait partie de la tradition. Le pape “retraité” Benoît XVI, avait Jupiter / Maître de 9 en Poissons à l’Ascendant. C’est un Jupiter en très bonne condition donc qui, au contraire du Jupiter en détriment, n’est pas pour des expériences trop aventureuses et le franchissement bien trop audacieux de limites, comme on le voit chez le pape François.

Geef een reactie