Un couronnement astrologique

Après une période de deux années de deuil en Thaïlande pour le défunt roi Bhumibol, un nouveau roi a été couronné, avec nombre de rites et de symboles, la monarchie thaïlandaise ayant gardé à l’évidence un caractère sacré traditionnel : le roi est vu comme un canal par lequel l’ordre divin se manifeste sur terre. L’ancien roi Bhumibol, très aimé, qui est resté 70 ans sur le trône, a rempli son rôle avec énergie et a été un agent puissant du maintien de l’harmonie et de la stabilité dans la politique thaïe.  D’un point de vue astrologique, le roi est le Soleil et le Soleil symbolise l’unité divine originelle d’où provient tout le cosmos, c’est pourquoi un bon roi apporte aussi l’unité et demeure au-dessus des partis.

Soleil en Eau

Dans un pays comme la Thaïlande, où les traditions ont encore un grand rôle à jouer, en matière de préparatifs et de rituels accompagnant le couronnement, on en vient aussi à considérer l’astrologie. C’est bien logique, en Europe il en a toujours été ainsi. Mais sur les trois siècles derniers, depuis que la science a posé sa griffe sur la vie en société, des changements sont survenus. Les pays non-occidentaux peuvent encore se soustraire dans une certaine mesure à cette emprise, et cela on le retrouve assurément dans la symbolique traditionnelle qui entoure un couronnement.  L’un des rituels du couronnement comporte l’assemblage des eaux en provenance de différentes parties du pays. Avec un peu de raillerie, on a rapporté dans les médias que l’eau devait être prélevée dans des puits à un moment fixé par des astrologues, en fait entre 11h52 et 12h38. Un astrologue en saisit tout de suite la logique, c’est là que le Soleil se trouve vers le MC et donc la puissance solaire du roi domine sur l’eau qui, via la symbolique de la Lune, représente le peuple.

KRONING RAMA

C’est une forme simple d’astrologie des élections, et cela nous ramène au moment du couronnement. C’était à 12h03, heure locale de Thaïlande, et cette heure de midi est aussi très traditionnelle, pour des raisons semblables.  Le couronnement du 15 janvier 1559 de la reine Elisabeth I d’Angleterre, ”Good Queen Bess”, par exemple, qui était une élection, n’était autre que l’œuvre de l’astrologue de la Cour, John Dee, et elle eut lieu vers midi, avec le Soleil pile au MC. Naturellement, cela ne suffit pas pour faire une élection, mais c’est une bonne première étape. Dans l’horoscope du couronnement du nouveau roi thaï Rama X (cliquez sur le lien ci-dessous), le Soleil se trouve donc dans une position très puissante, en Maison 10, près du MC.  Naturellement, il vaut mieux avoir un Soleil essentiellement fort en Lion, mais on ne peut pas toujours attendre le moment le plus puissant, dans la réalisation des élections il y a souvent des circonstances externes qui limitent la liberté de choix.

KRONING RAMA

Avec ce roi-Soleil, voici qui ne fait pas un pli, mais à quoi ressemble le reste de l’horoscope ? Bien que je ne le sache pas avec certitude, il semble vraisemblable que des astrologues de la Cour se soient aussi penchés sur ce thème.  L’une des choses qui frappent, c’est l’Asc qui se trouve près de la désastreuse Praesepe mais fort heureusement, suffisamment loin d’elle. Une intervention d’un astrologue thaï de la Cour qui connaît son métier ?  Car un peu plus tôt, cet Ascendant tombait dangereusement près de cette “ seconde Algol”, qu’on ne peut jamais laisser à proximité d’un point important dans une élection. La Lune aussi, le peuple, ne se trouve pas malencontreusement dans ses parages, elle est en exaltation en Taureau, une position chanceuse, et la Lune se trouve sous les rayons du Soleil, à la limite de la combustion. Ceci assure que le peuple révèrera le roi mais qu’il ne sera pas complètement brulé par la puissance du Soleil.

L’armée dans le char d’assaut

Vénus / Maître de 10 de l’autorité et du pouvoir, est faible en détriment, Mars dispositeur de Maître de 10 est la raison pour laquelle Vénus est si faible, et ici on voit bien le grand rôle de l’armée qui se trouve relativement forte en Maison 11 sous la puissante Capella de la constellation de l’Aurige, une étoile de l’élite des étoiles de première magnitude. Très bon encore une fois pour le roi, cette position de la Part arabe du Soleil (Asc + Soleil – Lune) qui se trouve par antisce (position planétaire en miroir le long de l’axe 0 Cancer- 0 Capricorne) sur le Soleil.  L’essence du Soleil de la Part du Soleil se lie avec le roi-Soleil de façon concrète, ce qui le rend beaucoup plus fort. Et enfin, l’étoile sous laquelle se trouve le Soleil, c’est Almach de la constellation d’Andromède, pour la protection de ce qui est beau et a de la valeur dans des circonstances difficiles, ce qui pour un roi en cette époque, est passablement seyant.

Geef een reactie