Kirk Douglas

Kirk Douglas, l’une des grandes légendes de Hollywood, est décédé la semaine dernière à l’âge respectable de 103 ans. Kirk Douglas, oui, c’est bien le père de l’acteur Michael Douglas, était le fils de pauvres immigrants russes juifs, et il a donc bien incarné l’American Dream avec ses succès. L’Amérique, le pays des opportunités illimitées, existe bel et bien pour quelques-uns. Issur Danielovitsj Demsky, né dans une famille de pauvres immigrants, est devenu la grande star de Hollywood, Kirk Douglas, et son fils a pris la relève dans cette réussite. Dans son thème, on peut s’attendre à voir de très intéressantes positions planétaires, cliquez sur le lien download ci-dessous.

Si on tient compte de ses origines pauvres, le FC des racines familiales sera probablement bien affligé. En effet, il y a là quelques indications bien négatives : Algol, l’étoile la plus maléfique des cieux, se trouve pile sur le FC ! Vénus, Maître de 4 de la famille, est très faible dans son détriment en Scorpion, sous le puissant Plateau Sud, l’impitoyable Pince Sud du Scorpion. Maître de 4 est aussi placé en Maison 9 des pays étrangers, montrant que ses parents étaient des immigrants. Sur base du thème, on peut souvent décrire très clairement la situation familiale, ce qui signifie que même si elle est très mauvaise, il ne s’agit jamais de pure malchance. Cela fait toujours partie de votre vie, la destinée, sinon on ne pourrait pas le voir dans le thème.

De puissantes étoiles fixes sur des points importants du thème contribuent pas mal au succès, mais il faut analyser aussi les planètes angulaires, les parts planétaires et la synastrie avec le thème prénatal. Tout individu célèbre sera célèbre à sa façon à lui, tantôt parce qu’il possède réellement un talent, tantôt parce qu’il capture l’esprit de son époque et tantôt aussi parce qu’il se manifeste continuellement et constamment avec beaucoup de force. Sur base du grand nombre d’étoiles de Mars dans le thème de Douglas, il n’est donc pas surprenant que son rôle le plus célèbre soit sans aucun doute celui du gladiateur Spartacus (le Chasseur, l’Aigle, le Conducteur de Char). Ce qui est confirmé par Mars / Maître de 10 en exaltation, Maître de 10 indique nos tendances dans notre rôle en public.

S’il est donc bien vrai que le contexte familial joue un rôle important dans l’existence, pour autant il ne détermine pas qui on est. Il y a douze maisons dans le thème, et la Maison 4 n’est que l’une d’elles. Les gens nés dans un environnement difficile peuvent tout à fait surpasser leur famille, vos parents ne vous font pas de vous leur réplique, ainsi que le montre le thème de Issur Demsky. Son succès peut aussi se voir d’autres points du thème : on y retrouve non moins de quatre étoiles d’élite de première magnitude. La raffinée et chanceuse Agena (Vénus-Jupiter) du Centaure se trouve au MC, l’inspirée Altaïr (Mars-Jupiter) de l’Aigle est sur l’Ascendant, la Lune est sous la dynamique Capella (Mars-Mercure) dans l’Aurige, près de la cuspide de Maison 5 de la créativité, et sur la cuspide de 5 elle-même, se trouve Rigel (Jupiter-Mars) de Orion le Chasseur.

K

Mars exalté est sur la cuspide de la très faible Maison 12, mais par antisce (position en miroir le long de l’axe 0 Cancer-0 Capricorne), il est conjoint à Mercure, Maître de 5 de la créativité, dans la puissante Maison 11, donc il ne reste pas cloîtré dans la Maison 12 de la prison. C’est exactement l’histoire de Spartacus, l’esclave/ le gladiateur rebelle. L’autre maléfique, Saturne, est Maître de 1, le corps, et il est très faible : rétrograde, en détriment en Cancer dans la Maison 6 de la maladie. Rien de très positif à en attendre. Et c’était bien le cas : Douglas a connu pas mal de problèmes sérieux avec son dos, les structures de Saturne étaient affaiblies par les eaux dissolvantes du Cancer, ce qui montre une colonne vertébrale très instable.


Le Virus de Wuhan

Ce ne fut pas évident tout de suite, mais l’apparition du virus de Wuhan en Chine a rapidement atteint le stade d’une véritable épidémie. Les alentours de la ville de Wuhan, là où le virus a fait ses premières victimes, est coupée du monde extérieur, le gouvernement chinois prend des mesures radicales. La question c’est, bien sûr, de savoir ce qu’on peut trouver dans les cartes correspondant à cette infection. Il est important de regarder ces thèmes avec pondération. Quand on sait ce qui est arrivé, on peut toujours trouver quelque chose pour aller en ce sens. L’approche la plus honnête, c’est dès lors d’imaginer : si on avait vécu à Wuhan, aurait-on vu qu’il valait mieux quitter la ville en janvier ?

La question suivante, bien entendu, c’est de savoir quel thème utiliser ? Il y a plusieurs possibilités : le thème d’ingrès (pour le moment exact où le Soleil rentre en Bélier) pour Pékin ou même Wuhan ; le thème de la fondation de la République Populaire de Chine ; ou le thème de la Grande Conjonction de Saturne et Jupiter qui a précédé l’abdication du dernier empereur ? Le mieux serait de commencer par le thème d’ingrès en Bélier pour Wuhan, c’est là où un astrologue local aurait vu ce qui arrive à sa ville cette année. Cliquez sur le bouton download ci-dessous.

Y a-t-il quelque chose dans ce thème pour indiquer un problème grave ? Si oui, y a-t-il une indication de la nature de ces graves évènements ? La première chose qui frappe, c’est Jupiter, Maître de 1 et de 10, qui est placé au MC. Ceci signifie que Wuhan aura la capacité de se manifester puissamment dans le monde cette année, et c’est vrai. Personne n’avait entendu parler de cette ville jusqu’à récemment, mais à présent, tout le monde la connaît, même si ce n’est pas exactement de la façon dont on l’aurait souhaité.

Les étoiles qui entourent ce Jupiter décrivent c’est certain, la situation de façon tout à fait adéquate, Jupiter est sous Lesath, le très venimeux Dard du Scorpion, et le MC lui-même est sous Rasalhague, dans la tête du Porteur de Serpent. Ophiuchus, le Porteur de Serpent, est fortement associé à la médecine, le serpent est un symbole de la force vitale, qui doit être contrôlée et équilibrée par le Porteur. Avec ce que nous savons à présent, voici qui a l’air bien menaçant, mais du point de vue de l’astrologue local qui analyse sa carte d’ingrès, ceci n’est pas très alarmant à la vérité. Il y a aussi le Soleil/Maître de 6 de la maladie, mais il n’est pas spécialement mis en évidence, même s’il placé en Maison 1 (la ville), à l’opposition de la Lune, mais ce n’est pas très très dramatique.

Toutefois, ce qui saute aux yeux, c’est Mercure rétrograde, pile sur l’Ascendant en Poissons, dans son détriment ET sa chute, donc il montrera à fond ses plus mauvais côtés. D’après les maisons – “in mundo” – Mercure aspecte Jupiter, puisqu’il est à la même distance de l’Ascendant que Jupiter du MC, et bien sûr, ceci renforce ses effets négatifs, d’autant plus qu’il est renforcé par Neptune, ce qui annonce toujours le chaos. Voici qui prend une allure un peu plus que modérément grave. Mercure peut être associé avec les connexions et les routes, donc ceci collerait bien avec le bouclage de la ville, mais parce que Mercure est “le vent dans la terre”, ceci peut aussi représenter des séismes, et peut-être serait-ce là la première idée qu’on aurait eue. Bien sûr, Mercure est aussi le significateur général des poumons, mais ceci se base trop sur ce que nous en savons à présent. Dans l’ingrès d’hiver (la carte n’est pas affichée ici), dressé pour le moment où le Soleil entre en Capricorne, ce Soleil se trouve au MC à Wuhan, ce qui montre que ce qui se prépare aura lieu là, en hiver.

L

Un Enfant Terrible de la Mode

La semaine dernière, le célèbre styliste français, Jean-Paul Gaultier, a mis fin à sa longue carrière avec un dernier show. Dans le monde de la mode, Gaultier était perçu comme un enfant terrible à cause de son style osé et provoquant ; par exemple, il avait pris dans son show certains mannequins en surpoids et richement tatoués. L’une de ses créations fut le soutien-gorge pointu porté par Madonna pour l’une de ses tournées mondiales. Bien sûr, il est très intéressant de regarder dans son thème en raison de son grand succès, et une perspective riche d’enseignement à garder en mémoire, c’est la question de savoir si nous l’aurions dirigé vers ce parcours professionnel, si le jeune Jean-Paul nous avait consultés. Hé, vous l’astrologue, puis-je et dois-je devenir un grand styliste?

Ce thème (cliquez sur le bouton download ci-dessus) donne en effet de claires indications de succès dans une profession créative. Le Maître de 10 du travail est le Soleil, placé en Maison 7, donc ce sera chose facile que de se montrer dans le monde. Le Soleil est en forte réception mutuelle avec Vénus, la planète de la mode et de la beauté, par domicile et exaltation (le Soleil est dans le signe du Taureau de Vénus et Vénus est en Bélier, exaltation du Soleil). C’est une Vénus dans son détriment, en Bélier, donc fortement dominée par un Mars enflammé et acéré, un soutien-gorge à pointes, oui. Qui plus est, le Soleil, au travers duquel Vénus se manifestera, se trouve sous l’étoile Sheratan, l’une des Cornes du Bélier

L’autre Luminaire, la Lune, se trouve en Maison 7, en exaltation, donc elle ne sera pas trop agressée par la combustion du Soleil si proche. Les deux Luminaires en maison angulaire, voici qui n’est pas trop mal pour le succès, comme le souligne Ptolémée dans son Tetrabiblos et en outre, encore plus près du Descendant, on voit le Grand Bénéfique, Jupiter, Maître de 5 de la créativité. Cet expansif Jupiter ne possède pas de dignité essentielle, donc il a tendance à outrepasser ses limites, il possède un paquet de dignités accidentelles (pouvoir de se manifester) cependant, et il se trouve sous Mirach dans la Ceinture de la Princesse Andromède (les vêtements !) Mirach est l’une des rares étoiles à posséder une pure nature de Vénus, la constellation d’Andromède est de toute évidence associée aux arts.

Il y a donc bien quelques indications en faveur de la beauté et de la créativité, bien que l’influence martiale soit si puissante, donc ce ne sera pas un tendre. Ce qui se confirme dans l’autre partie du thème. En Maison 1, se trouve un Mars rétrograde, qui va donc à contre-courant, et qui est placé sous la Pince Sud. La Pince Sud est non seulement une étoile royale, mais c’est aussi la Pince du Scorpion, impitoyable, et qui ne fait pas de compromis : un enfant terrible. Bien sûr, Vénus c’est la beauté, mais Mars est aussi associé avec la confection : il faut être capable de manier l’aiguille.

Dans l’ensemble, on arrive à une combinaison optimale : l’élégance de Vénus et le côté acéré de Mars, ce qui se répète sur l’Ascendant conjoint à la royale Spica. Spica a non seulement une nature Mars-Vénus, mais elle indique aussi une célébrité importante et inattendue. Oui, Jean-Paul, vous serez un couturier célèbre, les étoiles vous l’accorderont, c’est dans le thème.

Hard Megxit, un petit chien

Quand on occupe le trône aussi longtemps que la reine Elisabeth, il est inévitable, qu’à la longue, on ne doive régler toutes sortes de problèmes possibles et imaginables. La semaine dernière, le prince Harry son petit-fils – le sixième dans la liste de succession au trône – et son épouse américaine, Meghan Markle, ont décidé qu’ils ne voulaient plus être membres de la famille royale. Ils voulaient moins d’obligations et davantage de liberté, pour mener leur vie à leur guise, et même en partie en dehors de G-B. L’une des raisons, ce sont peut-être les attaques délibérées sans cesse lancées par la venimeuse presse à scandale à l’encontre de Meghan Markle. La reine a décidé un “hard Megxit” : Harry and Meghan perdront leurs titres royaux, ils ne percevront plus rien du gouvernement et ils devront rembourser les 2,8 millions de £ dépensés pour la récente rénovation de leur résidence londonienne. Sa Majesté n’a pas apprécié.

Un changement de cette ampleur sera bien sûr visible dans les thèmes et il est intéressant de jeter un œil sur le thème natal de Meghan Markle, car d’une certaine manière, elle se trouve au centre de tout ceci. On n’interprètera pas ici son thème natal, on l’a fait déjà dans un autre post, mais il serait judicieux de voir ce que montre son retour solaire. Pour bien comprendre les retours, il faut savoir que ce qu’on peut pointer dans un thème de révolution se manifestera toujours dans le cadre plus vaste de l’évolution du natif, telle qu’elle est indiquée par les progressions/directions. A cet égard, les progressions/directions sont un facteur de première importance en matière de prédiction. Nous sommes au moment où son Mars /Maître de 10 des activités publiques est en voie d’entrer dans la zone critique qui entoure Praesepe (“la seconde Algol” à 7° Lion) et où la Part de Fortune progressée (Part de la Lune) passe sous Terebellum, une étoile du destin, et aussi sur le Nœud Sudprogressé (sacrifice), mais ces progressions ne sont pas reprises ici.

Dans son retour solaire (RS) actuel (qui commence en août 2019), on voit que des choses importantes vont se produire cette année. Il faut bien réaliser qu’un pronostic se fait aussi toujours sur base des informations données par le contexte : quand on sait qu’elle a tellement souffert à cause de ces fichus tabloïds et quand on voit comment le couple a réagi, on regarde la carte d’un certain point de vue. Dans le thème de RS (cliquez sur le bouton download ci-dessus), ce qui frappe immédiatement, c’est Jupiter rétrograde, Maître de 4 et de 7, situé sur le FC de la famille. C’est ici qu’on voit littéralement le retrait, puisque Maître de 7 Jupiter parle aussi de relations.

Un Petit Chien

Par antisce (positions en miroir le long de l’axe 0° Cancer- 0° Capricorne), la conjonction de Saturne rétrograde et du Nœud Sud se fait sur le Jupiter rétrograde au FC. Se retirer, c’est dit et redit ici, Saturne c’est la limitation, le Nœud Sud c’est le sacrifice et voici encore une rétrogradation. Sur le Descendant de la relation, se trouve Neptune, un Poséidon débridé qui crée toujours le chaos ; en astrologie classique, on peut utiliser les planètes extérieures comme des thèmes mythiques, mais non comme des maîtres de signes. Des planètes qui changent de signe méritent toujours un peu plus d’attention : la Lune vient tout juste d’entrer en Balance, c’est Maître de 1 (Meghan) dans son thème natal, donc ceci aussi désigne un important changement dans sa vie. Mercure, qui est Maître de 1 et de 10 dans le thème de RS, est de toute évidence important, il est conjoint à la Part du Soleil (“moi”) sous la brillante et puissante Procyon à l’aplomb de l’Ascendant natal. Procyon, c’est l’étoile alpha du Petit  Chien, qui défie toujours les autorités pour faire les choses à sa guise. C’est clair, dès à présent,  c’est elle qui fera ses propres choix.

Big Ben Brexit

Finalement, on y arrive bientôt : le 31 janvier, la Grande-Bretagne quittera officiellement l’UE à 23 heures exactement. Ce qui a déclenché une discussion au sein du parlement britannique, parce qu’un groupe de fans du Brexit, du parti conservateur, veut faire sonner Big Ben pour célébrer ce moment. Big Ben est en rénovation pour le moment et il en coûterait 130.000 Euros pour ce faire, mais ils pensent que c’est un bon investissement, ce qui montre à quel point les discussions sur le Brexit ont été vives. Il est vraiment fascinant de voir que le Soleil progressé/Maître de 1 dans le thème de la G-B (basé sur la Grande Conjonction/GC de 1047 !) vient tout juste d’entrer dans son signe du Lion. Le pays (Soleil/Maître de 1) reprend des forces à présent qu’il est arrivé dans le signe qu’il gouverne lui-même. J’ai souvent écrit sur ce blog au sujet de cette entrée en Lion, pour être le moment du Brexit.

Bien sûr, il serait aussi intéressant de jeter un œil sur le thème du moment exact du Brexit. Il est toutefois important de comprendre clairement ce qu’on regarde ; dans le monde de l’astrologie moderne, il existe une propension à faire toutes sortes de thèmes d’évènements, pour dire après coup que la carte reflète clairement ce qui est arrivé. Mais ceci n’a guère de sens puisqu’un évènement fait toujours partie d’un processus évoluant sur le plus long terme, dont il n’est que l’apex. En ce cas, le développement à plus long terme, c’est ce mouvement du Soleil progressé, sur quoi vous pouvez fonder une prédiction claire, ce qu’un thème d’évènement ne vous donnera jamais.

Parfois cependant, un thème d’évènement est aussi le début de quelque chose et en ce cas, il est plus intéressant : par exemple, le moment où les soldats ont déroulé les fils barbelés pour couper Berlin Est de l’Ouest, nous a donné un thème pour le Mur. Mais quelle signification aurait la naissance du Brexit ? Que ce soit bien clair, ceci ne nous donne pas un nouveau thème pour la G-B !!! Le thème le plus efficient et le plus puissant de la G-B demeurera celui 1047, la GC de Saturne et Jupiter qui a précédé l’invasion normande. Ce que nous pouvons espérer toutefois, ce sont des positions très spécifiques et très frappantes pour illustrer l’importance de l’évènement, le Brexit c’est tout de même quelque chose, après tout.

B
B

En effet, le thème pour le moment du Brexit (cliquez sur le bouton download ci-dessus) montre quelques positions qui cadrent bien. À 23 heures, l’axe MC/FC atteint une position qui saute aux yeux. Le pôle du FC de l’axe se trouve presque à la conjonction exacte avec Pluton, conjoint étroitement avec Saturne. Ceci reflète à coup sûr le changement qui devient réalité à ce moment et qui plus est, Saturne est sous Terebellum, l’une des trois étoiles du destin, indiquant que ce qui est anticipé depuis un certain temps, est en voie de se produire maintenant. Bien sûr, Saturne et Pluton occupent cette position depuis pas mal de temps, mais c’est le mouvement très rapide de l’axe MC/FC qui le rend spécifique de l’instant présent.

Le MC est sous Pollux, l’étoile royale des Jumeaux, Pollux est le jumeau immortel que la mort a séparé de son frère Castor. Finalement, ils peuvent encore se voir, mais Pollux doit demeurer avec son frère chez Hadès six mois par an. Ce n’est pas l’idéal et voici qui montre ce qui se produit pour l’instant ici. La Lune est Maître de 10 du gouvernement et elle est sur le point d’entrer en son exaltation, c’est aussi une libération de la bureaucratie européenne : à nous la liberté, entrer dans son exaltation, c’est le moment de sabrer le champagne. Cette entrée en exaltation se situe exactement au MC dans le thème de 1047 de la GB. C’est très spécifique, mais il y a encore une part planétaire pour illustrer l’évènement de façon très claire. La Part du Soleil, l’essence solaire, est au tout premier degré du Lion, ce qui indique le nouveau rapport de forces.

L’Enfer downunder

La côte sud-est de l’Australie est en feu et ce ne sont plus des incendies « normaux », ils ont pris la forme d’ouragans de feu catastrophiques. En Australie, les forêts brûlent chaque année en été, mais jamais cela n’a été aussi grave que cette année-ci, où de vastes zones ont été évacuées. Puisqu’il s’agit d’une situation fortement anormale, peut-être ce désastre pourrait-il se voir dans les thèmes mondiaux correspondants. Cette analyse pourrait aussi se révéler utile pour prévoir si ces tempêtes de feu doivent se répéter lors de l’été prochain. Et en particulier, il pourrait être édifiant de comparer les thèmes de cette année avec ceux d’autres années.

L’éternelle question, c’est de savoir quel thème mondial regarder, puisqu’il y a plusieurs possibilités. Il est toujours bon de choisir l’ingrès annuel, calculé pour le moment exact où le Soleil pénètre à nouveau en Bélier. Voici qui nous donne une carte de la nouvelle année astrologique, un genre de retour solaire pour le monde, qu’on personnalise en changeant les endroits pour le calcul. Dans le thème d’ingrès en Bélier, plusieurs positions (les planètes) sont identiques partout, mais les angles et les cuspides sont très différents et très spécifiques, puisqu’ils dépendent si étroitement de l’endroit. Pour voir l’actuel ingrès en Bélier, ingrès calculé pour la capitale australienne Canberra, cliquez sur le bouton download ci-dessous.LI

Quand on analyse ce thème, il faut faire ressortir les points qui font vraiment la différence, qui sont très spécifiques de cette partie du monde, et ce sont les angles. On voit tout de suite que l’Australie sera très durement touchée durant l’année astrologique 2019 (du 21 mars 2019 au 21 mars 2020), puisque l’axe le plus chargé en énergie de toute la carte, l’axe des Nœuds, se trouve presque à la conjonction exacte avec l’axe MC/FC à Canberra, la capitale, qui symbolise le pays tout entier. Le Nœud Sud, qui exige toujours un sacrifice radical, se trouve au MC, dominant le thème depuis son emplacement en haut de la carte, et il est en conjonction du tout-puissant et maléfique Pluton. On peut employer les planètes extérieures en astrologie classique aussi, et on peut les considérer comme une catégorie à part d’étoiles fixes.

En outre, ce MC si sévèrement aflligé par Pluton et le Nœud Sud, est étroitement conjoint à la petite Terebellum, l’une des trois étoiles du destin, donc quelque chose qui était dans l’air depuis un certain temps (les incendies qui reviennent sans cesse) va fatalement frapper cette année. L’autre angle important, l’Ascendant, se trouve en Bélier, en conjonction de la maléfique Baten Kaitos de la Baleine, c’est le Monstre Marin qui menace de dévorer la princesse Andromède, enchainée à une île (!). Cette combinaison de positions angulaires est très spécifique cette localisation.

Le Maître de 1, qui exprime par excellence le pays lui-même pour cette année, est la planète de Feu Mars, qui montre son côté le plus maléfique, dans son détriment en Taureau. Mars est dans la zone critique d’Algol, et c’est ainsi partout, mais il est quasiment au trigone exact du MC affligé, ce qui ne se produit que pour Canberra (Australie). C’est cette concentration d’afflictions, qui fait l’Enfer sur terre. Puisque vous savez en quelle saison se produisent des incendies chaque année, vous sauriez aussi quand vous attendre au désastre indiqué par le thème d’ingrès en Bélier, l’information donnée par le contexte étant toujours un ingrédient important dans la prédiction.

L’astrologie de l’Arbre de Noël

Nous voici presque à Noël, et tout va bientôt marquer une pause, pour autant qu’on puisse l’espérer. Tourné vers la tradition, ce dernier post de l’année ne parle donc pas non plus d’un thème actuel sur certains évènements, mais d’un symbole “actuel”. Un symbole que nous faisons rentrer à la maison sans y songer, mais qui sous-tend toute une cosmologie : je veux parler de l’Arbre de Noël. Cette cosmologie montre directement tout son intérêt pour bien comprendre l’astrologie, hélas on n’accorde que bien peu d’attention à notre époque à ce genre d’affaires basiques. L’astrologie, en tant que forme de connaissance, prend ses racines dans la cosmologie traditionnelle et, en toile de fond, dans la métaphysique traditionnelle et non pas dans l’une ou l’autre forme de psychologie moderne.

Noël, naturellement, c’est le retour de la lumière, au point le plus sombre de l’année la lumière refait son apparition, dieu soit loué, il ne fera pas plus sombre encore, mais les jours commencent lentement à s’allonger. C’est l’époque de la naissance du Christ, qui c’est très seyant, est “une lumière pour tous les peuples”, c’est le moment du solstice d’hiver. Astrologiquement parlant, c’est l’un des quatre pivots les plus importants de l’année, les trois autres étant les deux équinoxes et le solstice d’été. Le Soleil à présent, va passer en Sagittaire et quelques jours plus tard, nous fêterons Noël. Ce cercle des quatre points du Soleil forme aussi une croix, le grand symbole de la manifestation matérielle.


Mais quel rapport avec l’Arbre de Noël ? L’arbre est un symbole de toute antiquité et le cœur de la liaison entre l’en-haut et l’ici-bas, il montre la structure des diverses couches du cosmos. Dans le shamanisme sibérien, l’arbre joue un très grand rôle, mais dans les autres traditions aussi, l’arbre du monde occupe le devant de la scène, par exemple dans l’ancienne mythologie nordique, sous la forme de Yggdrasil. L’arbre est une voie de passage entre l’ici-bas et l’en-haut et ce passage traverse trois mondes superposés. Le premier et le plus bas situé, c’est celui du matériel, de la réalité concrète, dans laquelle nous vivons, le niveau de la matière palpable. Ce niveau est toujours soumis à la décomposition, il est instable et ne peut exister par lui-même, et aux racines de cet arbre du monde, est aussi lové un serpent qui le détruit. Quand son œuvre sera accomplie, viendra le Ragnarök, le crépuscule des dieux, ou la version noroise de l’Apocalypse, dont naîtra un nouveau monde.

Le second niveau dans le cosmos, c’est ce que nous appelons le monde astral, le monde intermédiaire entre le haut et le bas. Chez l’humain, c’est la psychè, mais ce monde est bien plus grand que la seule psychè humaine, ce niveau fonctionne comme une transmission cosmique. Les influx créateurs en provenance d’en-haut le traversent pour atteindre le monde matériel, ces influx créateurs viennent naturellement de tout en haut, de Dieu. De façon concrète à présent, la racine de l’arbre désigne la terre, les branches avec les petites lumières et les boules servent d’intermédiaire et le faîte pointe vers le ciel, vers Dieu. Même les guirlandes sont symboliques, elles insistent sur la fonction de liaison qu’exprime l’arbre.

Les boules et les lumières symbolisent aussi les planètes et les étoiles car l’influx divin atteint la terre par l’énergie et la forme des planètes et des étoiles. Ainsi, on peut mieux voir ce qu’est l’essence d’une planète, mais cela fonctionne encore autrement : on sait, non on voit, que l’humain est indissociablement lié au monde supérieur (c’est la fonction essentielle de l’astrologie). Et c’est précisément là qu’on a besoin, en ces jours plus sombres, du réconfort que la lumière n’est pas morte et qu’il y a plus que le seul matériel entre ciel et terre !

 Pegasus vous souhaite de Bonnes Fêtes de Noël et une pétillante année 2020 !

La Banane

L

Le symbole astrologique de  Vénus montre clairement l’essence de l’art : le cercle du haut est pour l’unité divine et pour l’harmonie, la croix du dessous est pour les réalités matérielles sur terre. Ainsi l’essence de l’art, gouverné bien sûr par  Vénus, est-elle d’exprimer l’unité divine sous des formes concrètes, c’est cela, la beauté. Il est clair que l’art moderne a pas mal dévié de cette essence, il est souvent banal jusqu’à la répulsion, déprimant et désillusionnant ; au mieux, il est un peu amusant ou un peu surprenant. Peu importe ce qu’il est, il ne parle pas de beauté, le plus important c’est l’idée qui sous-tend l’œuvre.

The Comedian

T

Un exemple frappant : la banane scotchée au mur, une œuvre de l’artiste italien Maurizio Cattelan, qui s’est vendue tout de suite deux fois (!) pour la somme de 120.000 dollars. Ensuite, un autre artiste a mangé la banane, ce qui était drôle, l’œuvre appelée The Comedian était devenue réelle, l’idée était claire. Cependant, si vous voyez l’art comme une espèce de baromètre de l’esprit de l’époque, c’est un peu inquiétant. L’un des pionniers de cet art “conceptuel”, au centre duquel se trouve l’idée ou la plaisanterie (Mercure), et non pas par l’expérience de l’harmonie et de la beauté ( Vénus), fut l’artiste français Marcel Duchamp, dont voici le thème natal (télécharger ci-dessous).

M

L’une de ses premières, et surprenantes, œuvres fut La fontaine, un urinoir classique, dont il apparut plus tard que l’idée avait été « empruntée » à un autre artiste : comment peut-on faire plus mercurien ? Dans sa Maison 10 de la profession, c’est clair tout de suite,  Vénus est en chute et c’est exactement ce que fut sa contribution au monde.  Vénus est une planète d’Eau, donc elle travaille par le biais des émotions et elle n’est pas chez elle en Vierge, la “maison céleste ” gouvernée par le rationnel Mercure, mais cet emplacement est une image parfaite de l’art où c’est l’idée qui est le point le plus important.  Vénus de l’esthétique est gouvernée ici par le Mercure de la raison, au sens littéral, ceci se lit comme “’ de l’art conceptuel ” et cela montre son incapacité, vu que  Vénus est dans sa chute. Voici pourquoi il y a toujours tant de confusion au sujet de l’art moderne, il a l’air de quelque chose qu’il n’est pas vraiment.

La Fontaine

Et bien sûr, ce qui est aussi frappant, c’est cette Lune dans sa chute, juste sur l’ASC en Scorpion, alors qu’elle est Maître de 9 des idées et des théories (conceptuel), dans sa chute, la Lune montre ses plus mauvais côtés. Elle ne peut s’écouler librement mais uniquement saper et dissoudre, elle ne peut pas très bien exprimer ses émotions, en renforçant les tendances conceptuelles /rationnelles. Duchamp, perçu comme l’un des premiers dadaïstes à s’être libéré de toute structure, a quitté l’art bien vite, pour s’engager avec passion dans la voie des mercuriens échecs.


En effet,  Vénus n’est pas son talent et une planète de ce genre aura tendance à vous causer de l’ennui après un certain temps, mais  Vénus devait se manifester vraiment très fort puisqu’elle est dans la Maison 10. Le Maître de 10, Mercure, est bien mis en évidence par sa conjonction avec le Soleil et avec la Part du Soleil en Maison 9 des idées encore une fois, sous l’amas de Praesepe. Praesepe, c’est la Crèche vide, où ne se trouve nul principe directeur, ce qui produit en conséquence une totale fragmentation et le chaos : le dadaïsme.

Sur la cuspide de Maison 9, de toujours les idées, se trouve Saturne de la tradition et de la structure, dans son détriment, ce qui montre au sens littéral, leur destruction. Ce Saturne est aussi en trigone in mundo avec la Lune qui dissout tout, positionnée sur l’Ascendant : un aspect in mundo se fait par des planètes situées à égale distance de la cuspide d’une maison (la Lune étant à peine au-delà de la cuspide de 1 et Saturne un peu après la cuspide de 9). Le thème natal de Duchamp montre une remarquable concentration de la théorie de Maison 9 et une très forte tendance à dissoudre des structures. C’est exactement ce qu’il fit, tout en étant vrai par rapport à ses principes, il aurait été le premier à voir ceci comme une farce. C’est marrant, mais il n’en demeure pas moins que c’est tout de même une plaisanterie ridicule.

Algol sur Malte

A

La petite île-État de Malte en Méditerranée, qui performe très bien économiquement parlant aussi grâce au tourisme, est aux prises avec une crise politique grave. Le gouvernement semble avoir été impliqué dans l’assassinat d’une journaliste d’opposition qui a rédigé un papier sur la corruption largement répandue aux plus hauts niveaux de l’État. Pour la population de Malte, la coupe est pleine à présent, ils exigent la démission du gouvernement scélérat et corrompu, et que justice soit faite, qu’on retrouve les assassins et qu’on les punisse. C’est une crise grave et profonde, et non pas l’un des multiples aléas dans l’histoire politique du pays, et voilà bien pourquoi il serait intéressant de jeter un coup d’œil au thème de Malte.

La journaliste assassinée, Daphné Caruana Galizia

En astrologie mondiale, il existe plusieurs moyens de suivre et de prédire les évènements : on peut se servir des éclipses et des ingrès, mais aussi du thème natal du pays ou du thème de la Grande Conjonction (GC) de Saturne et Jupiter qui en a précédé la fondation. Le choix dépend des circonstances et on a souvent plus d’une seule et unique méthode à sa disposition. Malte, au vu de sa localisation, possède une histoire riche en rebondissements et ce n’est qu’en 1964 qu’elle a acquis son indépendance vis-à-vis des derniers envahisseurs en date, les Anglais. Ce qui nous donne le thème que vous pouvez télécharger ci-dessous.

Voici donc le thème pour le moment de l’indépendance de iure de Malte, mais nous ne l’interprèterons pas puisque ce qui nous intéresse, c’est son évolution, donc les progressions. L’unique position qui attire immédiatement le regard dans ce thème, c’est Jupiter rétrograde / Maître de 10 du gouvernement, placé sous la terriblement maléfique Algol. Ce qui ne veut pas dire, bien sûr, que le gouvernement maltais est toujours en crise, mais si cette position est activée par progression par exemple, c’est ce à quoi on peut s’attendre. Si on vérifie les progressions secondaires des planètes et la direction primaire des angles (puisqu’on ne peut dire que les angles fassent un mouvement secondaire à l’instar des planètes), on n’est pas déçu.

M

Si le gouvernement maltais avait eu un astrologue, il aurait vu venir cette crise, et depuis longtemps ! La direction primaire du MC passe sur Algol cette année, sous laquelle est placé le Jupiter rétrograde / Maître de 10 du gouvernement dans le thème natal de Malte. Algol est reconnue pour couper les têtes, donc on peut s’attendre à ce que certains officiels soient obligés de quitter le gouvernement. Cette position au MC montre que le thème de l’indépendance est fiable, que les étoiles fixes sont absolument incontournables en astrologie et cela montre combien des gouvernements (ou des oppositions !) pourraient faire bon usage de l’astrologie. Avec Algol qui arrive, un douloureux sacrifice sera exigé ; sinon, c’en est fini de vous. Si vous avez tant à cacher, la seule politique possible, c’est de le reconnaître et de se démettre : maintenir sa position ne fera qu’aggraver les choses.

M

Algol – La Tête de Méduse

D’autres progressions /directions confirment les évolutions et les changements auxquels s’attendre. L’Ascendant quitte le Lion, ce qui signifie que le Soleil, en tant que Maître du Lion, sera activé une dernière fois, et dans le radix, le Soleil est placé sous Labrum, une étoile du destin et un composant de la constellation de la Coupe, qui ne vous sera pas épargnée. Sur le premier degré de la Vierge, se trouve Régulus, qui désigne parfois une chute du trône, si d’autres indications vont en ce sens. Ici, c’est le cas puisque la Lune progressée est passée sur la Lune natale (retournement de tendance) et qu’elle est en route vers une Pleine Lune progressée (une crise, même si cela doit encore prendre du temps). La Part du Soleil progressée (indiquée par le symbole inversé du “Taureau”) passe pile sous Terebellum, une étoile du destin, ce qui montre que ce qui était dans l’air depuis un moment, va se produire. Le MC va se déplacer pendant un certain temps au travers de la zone critique de la fin Taureau/début Gémeaux, donc Malte peut s’attendre à quelques années d’agitation encore.  

Un Prince sort de son exaltation

Quelle chose incroyable la semaine dernière ! Le prince Andrew, le frère du prince Charles, a donné une interview à la télévision pour tenter de laver sa réputation de playboy aux connexions plutôt douteuses. Cependant, dans cette interview, le prince a dit des choses très stupides, ce qui n’a fait qu’aggraver la situation. Des sponsors de ses œuvres de charité ont retiré leur support et il a dû suspendre ses activités officielles, de membre de la royale famille. Cela fait déjà un certain temps que je trouve que les Windsor auraient bien besoin d’un Astrologue de la Cour, à l’instar de toutes les importantes familles du passé. A présent, à supposer que nous ayons été cet Astrologue de la Cour, qu’aurions-nous dit à Randy Andy ? Cliquez sur le lien


Contexte : le téléphone sonne dans notre tour d’astrologie, au-dessus de Buckingham Palace et c’est le prince Andrew qui nous demande si c’est une bonne idée de donner cette interview ? Notre première réponse qui fuse spontanément, c’est “non” à cause de Mercure rétrograde, on ne sait jamais. Mais c’est aussi un peu trop simple et vous ne pouvez pas arrêter de respirer dès que Mercure devient rétrograde. En tant qu’Astrologue résident de la Cour, nous devrions bien sûr connaître à fond tous les thèmes des membres importants de la famille et la première chose qui nous aurait gênés, ce serait le co-Signficateur des Attitudes dans ce thème. Avec le tempérament, cette planète décrira le comportement. Dans la majorité des cas, c’est la planète qui aspecte et/ou dispose de Mercure (la pensée) et de la Lune (les émotions).


En exaltation

Dans le thème du prince Andrew, Mars est en exaltation dans les derniers degrés du Capricorne, en conjonction de Vénus. Bien sûr, Mars en exaltation possède pas mal de dignité et c’est “bon”, le prince Andrew sait comment gérer l’énergie de Mars, mais l’exaltation a aussi ses inconvénients, elle tend à faire voir les choses en rose. La conjonction avec Vénus le rend plus charmeur, mais ne lui ôte pas ses lunettes roses. Mars peut aussi être impulsif, assurément en signe cardinal puisque c’est un signe de mouvement rapide, donc voici bien une raison d’y réfléchir à deux fois et de bien écouter votre Astrologue de la Cour. 

Lépidolite

En outre, Mercure, aussi Maître de la 3 des communications et assurément pertinent en matière d’interviews, est extrêmement faible, dans sa chute et son détriment en Poissons. Le dispositeur de Mercure, Jupiter, influencera Mercure et il aura tendance à en dire trop, donc il devrait en être conscient ou prendre ses distances en activant le puissant Saturne en Capricorne (en portant une pierre de Saturne comme une lépidolite ou une améthyste). Bien sûr, la Maison 3 est aussi indicatrice des frères et des sœurs et en effet, la position de Charles n’est pas brillante, Mercure/Maître de 3 est dans son détriment et sa chute. Tout près de la cuspide de 3, il y l’expansif Noeud Nord sous l’étoile du destin, Labrum, l’étoile alpha de la Coupe qui n’a pas été remplie (Charles sera-t-il jamais roi ?) Sur la cuspide, la Part de Jupiter (AS + Jup – Part du Soleil) : oui, Andrew devra laisser le trône à son frère aîné. Ainsi les facteurs affectant la Maison 3 décrivent-ils le frère Charles mais aussi sa tendance à perdre le contrôle de ses paroles.

Hors de son exaltation

Donc accorder des interviews a l’air un peu risqué. Ce qui se confirme par diverses méthodes de pronostication, par exemple par les profections, qui déplacent une maison à raison d’un signe par an. La profection de cette année est arrivée en Maison 12, la maison de l’autodestruction, c’est mauvais, et le Maître de la 12, c’est la Lune, très faible dans sa chute sous l’étoile du Centaure Agena, en lien avec des actes apparemment anodins qui vous échappent terriblement. Encore plus mauvais. Les progressions confirment ce danger, le Soleil progressé, Maître de la Maison 1 et bien sûr éminemment important pour des personnes royales, se trouve dans le dernier degré du Bélier et va quitter son exaltation sous peu. Exactement ce qui est arrivé. La Part du Soleil, elle aussi très importante pour des personnes royales, se déplace sous Antarès, l’étoile de la mort des fins de cycles. Je suis tout ouïe pour les appels téléphoniques de Buckingham Palace.