Lucida Lancis

Voici quelque temps, en me basant sur le thème du commencement de la guerre en Ukraine (cf. Node, publié le 6 avril), j’ai écrit :

« En regardant plus loin, on voit (calcul à la date du 3 mars) que Mars passe sur Pluton à la mi-avril, ce qui indique rien moins qu’une âpre bataille parvient à un tournant majeur : serait-ce la chute de Marioupol ? Ensuite, on voit un autre point de bascule à la mi-mai (calcul à la date du 6 mars). Mars en Maison 1 pour les Russes, quitte son exaltation et perd beaucoup de force combative, pendant que le MC change de signe et que la Lune (Maître de 7 pour l’Ukraine) entre dans son exaltation en Taureau. Ce qui a tout l’air d’une indication positive pour l’Ukraine. »

C’est une prédiction sur base d’une clé 1 jour = 1 semaine, et elle semble fonctionner assez bien. La conjonction de Mars et Pluton n’a pas apporté la chute de Marioupol, une unité en poste sur le site sidérurgique d’Azovstal a combattu jusque hier. Toutefois, la ville est tombée en grande partie dans les mains des Russes, et a été complètement rasée. Mais aussi, l’offensive russe dans le Donbass piétine en de nombreux endroits et les Russes ont été repoussés de Kharkov en direction de la frontière. Nous continuerons à suivre les événements.

Lucida Lancis

La semaine dernière, nous avons discuté du thème de l’éclipse qui a précédé l’invasion russe de l’Ukraine, et le pouvoir des éclipses comme instrument prévisionnel était bien évident. Si des tensions se présentent, vous pouvez utiliser les thèmes d’éclipses pour voir si, et quand, la situation échappera à tout contrôle. Un autre bon exemple du pouvoir des éclipses, c’est le thème de l’éclipse lunaire qui a précédé le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, avec l’attaque allemande sur la Pologne, le 1er septembre 1939, ce qui donne le thème d’éclipse ci-dessous, dressé pour Berlin.

L’étoile située sur l’Ascendant est déjà assez éloquente : c’est Vindemiatrix, l’Apprenti Sorcier, qui va libérer des forces incontrôlables qu’il ne pourra pas maîtriser. Maître de 1 montre l’Allemagne et c’est Vénus, qui tombe quasiment sur le Descendant des Autres, donc ils vont rentrer en action maintenant ! Le MC confirme la violence qui va se déchaîner, il tombe sous la violente Sirius, la brutale étoile alpha du Grand Chien. Voici déjà tout un paquet d’indices, auxquels on peut ajouter la position de la Lune, qui tombe en Voie Combuste sous Lucida Lancis, du Plateau Sud de la constellation de la Balance. C’est une étoile royale qu’on ne peut mieux décrire que comme l’impitoyable pince du Scorpion, qui vous agrippe et ne vous lâche plus.

Quand il travaillait avec une éclipse, William Lilly regardait aussi le décan dans lequel tombait celle-ci, et voilà qui a l’air de fonctionner ici aussi. Le second décan du Scorpion est associé à une image de guerre et de bataille, ces images montrent un autre aspect de la division des signes qui remonte à une tradition ancienne.

Eclipse sur Antarès

La semaine dernière, nous avons discuté de l’éclipse qui doit avoir lieu le 16 mai, calculée pour Moscou, et qui semblait assez dramatique. Ce qui était aussi bien clair, c’était l’importance du contexte en astrologie : dans une prédiction, il faut toujours combiner connaissance du contexte et interprétation du thème. Une guerre se déroule pour l’instant et donc, on regarde le thème de l’éclipse en rapport avec la situation actuelle, pour Moscou et Kiev. Le degré de l’éclipse tombera bien sur un degré d’ascendant quelconque, quelque part dans le monde, mais la question c’est : quelle signification cela a-t-il ? En même temps, on sait que les thèmes d’éclipse pour un pays en guerre feront référence à cette guerre.

Anti-Arès

Un bon exemple du pouvoir des thèmes d’éclipses : l’éclipse solaire qui s’est produite juste avant le commencement de la guerre en Ukraine. Les tensions n’ont fait qu’augmenter depuis lors, les Russes ont massé des troupes le long de la frontière avec l’Ukraine, donc le contexte était clair. Le 4 décembre, il y a eu une éclipse totale de soleil, et rien qu’en regardant l’étoile sous laquelle tombe cette éclipse, on sait déjà ce qui est sur le point de se produire. Cette étoile, c’est Antarès, l’étoile la plus martiale de toutes, ce n’est pas sans raison que cette brillante étoile rouge est appelée anti-Arès, le rival dans la combativité du dieu de la guerre, Arès.

Cette éclipse sous Antarès fait un sextile à Saturne-Maître de 1, et voici qui accentue les effets de cette éclipse en ce lieu du monde. Antarès, c’est le Cœur du Scorpion, l’animal qui pique à mort le Chasseur Orion, de son dard empoisonné, et au MC, cet épisode martial se répète de façon très évidente. Car le MC se trouve sous l’autre étoile royale du Scorpion, l’impitoyable Pince Sud, ce qui n’est pas une combinaison vraiment bénéfique entre étoiles fixes extrêmement puissantes. Mars est aussi Maître de 10, très en évidence en Maison 10, et il est en conjonction de Saturne/Maître de 1 par antisce. Ce Mars se trouve sous Agena, une puissante étoile dans la Constellation de Pholos le Centaure, qui meurt parce qu’il a empoigné une flèche empoisonnée sans faire attention.

Astrolabium Planum

C’est un thème clair, il y a un excès de Mars, donc on sait ce qui va arriver. L’éclipse tombe dans le second décan du Sagittaire, dont l’image est celle d’un homme qui se lamente, et le degré de l’éclipse possède aussi une image (celle du treizième degré) dans l’Astrolabium Planum, qui n’est pas encourageante : c’est la figure d’un vaincu, les mains entravées. On voit clairement ce qui doit se passer par la suite en se basant sur l’éclipse, mais non seulement cela, on peut aussi voir le mythe qui sera interprété : ici, celui d’Orion et du Scorpion, et voilà bien une information digne d’intérêt pour un gouvernement.

Éclipse russe

Pour l’instant, le Soleil se rapproche du Nœud Nord et ceci signifie que c’est bientôt le moment d’une éclipse. Après tout, les éclipses surviennent quand il se produit une Nouvelle Lune ou une Pleine Lune au voisinage de l’Axe nodal. Le symbolisme est clair : une Nouvelle ou une Pleine Lune – qu’on appelle aussi lunaison – est une conjonction ou une opposition des Luminaires, Soleil et Lune, les deux planètes principales. C’est pourquoi les lunaisons marquent aussi des moments importants. L’Axe nodal est donné par les points où les orbites des Luminaires se recoupent. Une lunaison sur l’Axe nodal est dès lors une « super lunaison » symbolique, un rassemblement des Luminaires à leur point d’intersection !

Summum

C’est pourquoi les éclipses sont des instruments importants en astrologie mondiale, indiquant des tournants dans une évolution. En calculant les thèmes d’éclipses pour diverses capitales, on peut voir quel genre d’évolution l’éclipse apportera à un pays en particulier. D’un point de vue technique, on ne calcule pas l’éclipse pour le moment exact de la conjonction ou de l’opposition, mais pour le moment du summum, à mi-chemin du début et de la fin de l’occultation. Le 30 avril, il y a déjà eu une occultation partielle du Soleil, mais l’occultation de la Lune qui survient le 16 mai est plus intéressante.

Pour le moment, c’est bien sûr la guerre opposant la Russie et l’Ukraine qui est l’événement le plus dramatique au niveau mondial, et dès lors, il est très intéressant de voir à quoi ressemble cette éclipse calculée pour Moscou. Elle exprime ce qu’on peut attendre à Moscou à l’occasion de cette rencontre. Le contexte : voici deux semaines, la Russie a changé de tactique et à présent, elle tente de prendre le contrôle sur la partie orientale de l’Ukraine. En fait, les Russes, en dépit de tous leurs efforts et de leur supériorité numérique, ont engrangé peu de succès, ils ont subi de lourdes pertes en matériel et en hommes, les Ukrainiens se défendant férocement et efficacement.

La Grande Coupeuse de têtes

L’éclipse du 16 mai prochain n’améliore pas le tableau pour la Russie, bien au contraire. Le thème est dressé pour Moscou et montre donc spécifiquement à quoi le Kremlin peut s’attendre. Cela paraît dramatique, les Russes auront affaire à de grands revers. Maître de 1, c’est la Lune, donc la Russie et comme il s’agit d’une occultation de la Lune, c’est la lumière de la Lune qui s’éteint, la lumière de la Russie qui disparaît. La Lune est extrêmement faible sur la cuspide de la Maison 6 des revers et de la maladie et elle est en chute en Scorpion. Le Soleil, qui annihile l’éclat lunaire est très maléficié, ce Soleil se trouvant sous Algol, la grande étoile de la mort et de la destruction, l’étoile la plus maléfique dans le ciel. Cette force de la destructrice coupeuse de têtes cosmique qu’est Algol va donc s’exercer contre la Russie.

William Lilly, qui donne une description des occultations de la Lune en décans, est on ne peut plus clair. Une occultation de la Lune dans le dernier décan du Scorpion apporte « massacres et soulèvements ». Le Kremlin peut bien se préparer car cela continuera jusqu’à la prochaine éclipse, qui aura lieu le 25 octobre.

En Marche?

Comme prédit la semaine dernière sur base de l’actuel retour lunaire (RL) d’Emmanuel Macron, il a remporté les élections présidentielles. Ce RL montrait des indications contradictoires, ce qui arrive le plus souvent, mais la conclusion, c’était que le thème n’avait pas l’air suffisamment dramatique pour prédire qu’il perdrait (cf. l’article de la semaine passée). Ce ne fut pas une victoire éclatante comme il y a 5 ans, Le Pen s’en est tirée mieux que jamais et on dirait que pas mal de personnes ont voté pour Macron uniquement pour barrer la route à Le Pen. La question qui se pose aussi : comment le parti de Macron, La République en Marche, va-t-il se comporter lors des élections législatives qui auront lieu bientôt ?

Ce qui frappe, c’est à quel point la situation politique en France, mais aussi en de nombreux autres pays, reflète les cycles astrologiques. Comme on le sait, en décembre 2020, les Grandes Conjonctions (GC) de Saturne et Jupiter sont passées des signes d’Air en signe de Terre, la dernière GC en signes d’Air remontant à 200 ans. Ceci a causé le Corona, mais dresse aussi le tableau de tensions politiques, les conservateurs-nationalistes (Terre) s’opposant partout aux libéraux-globalistes (Air). La tension résulte d’une résistance bien compréhensible aux grands changements qu’apporte la période d’Air, et elle peut en effet se révéler hautement destructrice. Le tout, bien sûr, est de rassembler les deux Éléments au sein d’une politique non radicale.

C’est ce que montre l’astrologie mondiale, et on pourrait dire que Macron était le candidat de l’Air, qui a vaincu la candidate de la Terre, Le Pen. Naturellement, cela ne suffit pas pour une prédiction : pour prédire, il faut regarder le RL par exemple, comme on l’a fait la semaine dernière. Si les choses ne sont pas très claires, comme ce fut le cas avec Macron, on peut aussi analyser le RL qui suit les événements, et qui montre les conséquences de ce qui s’est produit.

Ce qui ressort immédiatement de ce RL, c’est le Soleil en Maison 1. Le Soleil est, bien sûr, la présidence, et il est dans la maison qui indique le plus Macron, et dans un signe fixe de Terre. La Lune du peuple est tout près, Soleil et Lune sont très connectés l’un à l’autre, mais il y a  quelques autres indications mineures à voir. Uranus des limitations douloureuses est conjoint à la Lune et la Nouvelle Lune de la veille était une éclipse solaire.

Macron n’en est pas sorti indemne. Il ne jouit plus de la confiance qu’on lui témoignait 5 ans plus tôt. Au MC se situe une étoile fixe puissante, de 1e magnitude : Vega, ce qui est positif, et Me de 10 de la carrière est placé dans la puissante Maison 11 de la reconnaissance de la valeur. Par antisce, la Pars Solis (projetée avec l’arc radical), l’essence du pouvoir solaire présidentiel, est pile sur le MC ! Et le voici il est en place !

Le Pen?

Dimanche prochain, ce sera le second tour des élections présidentielles françaises, dont nous n’avons pas beaucoup entendu parler car il est arrivé un tas de choses en Ukraine, et aussi parce que ce n’était pas très passionnant. Le président Emmanuel Macron avait une telle avance dans les sondages que tout semblait déjà joué. Le camp de la droite radicale, dont venait la principale opposition, était en outre divisé, l’extrémiste Éric Zemmour ayant fait assez bien de tort à Marine Le Pen, plus modérée, pendant un bon bout de temps.

Macron a même décidé de ne pas faire campagne du tout pour le premier tour, qu’il a remporté plutôt aisément. Pour le second tour, il n’y a plus que deux candidats en lice, Macron et Le Pen, et cette dernière gagne du terrain dans les sondages, même s’il existe un écart de 13% d’intentions de vote. Pourrait-elle tout de même l’emporter ? Est-il réellement possible que l’un des pays les plus importants de l’Europe obtienne un président qui n’est pas trop fan de l’Europe et de l’OTAN, et qui dans le passé, s’est prononcé régulièrement en faveur de Poutine ?

Il existe de nombreuses façons de voir ce qui va se passer, mais dans une situation telle que celle-ci, où deux adversaires s’opposent, on peut très bien regarder les retours lunaires (RL) sous lesquels se tiennent les élections. Si Macron doit chuter de son trône, c’est un événement de grande importance et dès lors, il sera clairement indiqué par le RL. On peut alors commencer par se demander ce que vous, en tant qu’astrologue de la Cour pour Macron, vous aimeriez voir dans un thème de ce genre. De préférence, des étoiles royales sur des points importants, des planètes sur le MC de la carrière et aucun changement de signe, puisqu’il serait favorable pour Macron que les choses demeurent en l’état.

Malheureusement pour lui, son RL qui correspond aux élections montre un tableau différent. Le point le plus frappant, c’est le FC, où Mars et Saturne sont conjoints. Mars est Maître de 1 dans le RL et Saturne est Maître de 1 dans le radix, donc Macron termine au point le plus bas du thème, à l’opposition du MC, le point de la carrière. Si vous recherchez une image d’un roi qui chute de son trône, en voici une qui conviendrait. Cependant par antisce, cette conjonction en signe fixe tombe pile sur l’Ascendant, et Mars est Maître de 10 de la carrière dans le thème natal, donc voici qui pourrait indiquer qu’il conserve sa carrière.

Son exaltation

Le Maître de 10 de la carrière dans le RL, c’est le Soleil qui est déjà dans la Maison 6 de l’adversité, en tenant compte des 5 degrés habituels qui précèdent la cuspide, et il est en conjonction de Mercure, Maître de 8 de la mort dans ce RL, mais Mercure est aussi Maître de 11 des récompenses. Il y a un changement de signe aussi, Vénus est sur le point d’entrer dans son exaltation et Vénus est Maître de 7 du RL, Marine Le Pen ! Il est clair que ce n’est pas bon signe pour Macron, si son adversaire est exaltée. Pour ce qui est des parts planétaires, projetées dans le RL sur base de l’arc natal, on trouve la Part de Saturne, l’essence des limitations saturniennes, sur le MC, ce qui semble mauvais pour Macron, mais Saturne est aussi Maître de 1 au natal. Donc ce RL n’est pas très clair, et il comporte un tas d’indications contradictoires. Ce n’est toutefois pas très spectaculaire, donc Le Pen perdra sans doute la bataille une fois de plus.

Poseidon

Étant des astrologues classiques, c’est toujours avec un peu d’esprit critique que nous abordons les interprétations et les méthodes de nos collègues modernes, surtout pour ce qui concerne leur manque de limites. À chaque morceau de caillou de quelques mètres carrés du système solaire est assignée une signification profonde, il y a même des astrologues pour travailler avec des planètes hypothétiques. Il existe des éphémérides pour ce genre de planètes, comme Vulcain par exemple, même si on ne sait pas avec certitude où cette planète pourrait bien se trouver au sein du système solaire, ce qui n’est pas si bizarre, car on ne la voit pas !

On ne peut plus dire que c’est une hypothèse, c’est purement le fruit de l’imagination. Ce qui ne veut pas dire que tout ce que font nos collègues modernes manquerait de sens ! Il y a une technique qui a sa valeur, par exemple, c’est l’analyse cyclique des planètes extérieures en combinaison de Jupiter et de Saturne, telle qu’elle a été élaborée par l’astrologue français André Barbault. Je ne reprendrai pas tout ce qu’il dit, mais la conjonction Saturne-Pluton de janvier 2020, par exemple, indiquait le début de la pandémie du Corona de façon assez précise.

Hyperinflation

En ce moment se produit une conjonction de Jupiter et de Neptune, et il est intéressant de voir ce qu’elle montre. Jupiter, c’est l’expansion, la croissance et l’idéologie, et Neptune, c’est le chaos et la perte de contrôle. C’est pourquoi Barbault associe ce cycle aux révolutions, mais aussi à l’hyperinflation ! L’Œil du Taureau, une combinaison de Jupiter (croissance) et de Neptune (désintégration), peut être mis en relation avec la perte de valeur et le chaos économique, ce n’est pas si étrange. La conjonction Jupiter-Neptune qui était exacte hier, tombe sous l’étoile Markab de Pégase, évoquant la chute très douloureuse du Cheval ailé, ce qui renforce cette signification. La conjonction Jupiter-Neptune la plus récente datait de 2009, en lien évident avec la crise du crédit (ou des subprimes).

Le Pen

Autre connexion particulière que fait Barbault : c’est avec le destin de son propre pays, la France. Des changements politiques majeurs seraient indiqués par des points importants à l’intérieur de ce cycle. Par exemple, la Cinquième République, la forme actuelle de gouvernement, a été mise sur pied lors de la crise de 1958, moment où s’est produite une conjonction aussi. Le 24 avril, ce sera le second tour des élections présidentielles : Emmanuel Macron s’opposera au leader de l’extrême droite, Marine Le Pen, tout comme il y a cinq ans. À l’époque, Macron l’a emporté. Mais si on doit se baser sur le cycle Neptune-Jupiter, il faut s’attendre à une foule de changements, ce qui voudrait dire que Le Pen, qui est pro-Poutine, serait sur le point de gagner ! On y reviendra la semaine prochaine.

Le Donbass

Il semble que la bataille du Donbass, qui va bientôt débuter dans l’est de l’Ukraine, est indiquée dans le thème du début de l’invasion de l’Ukraine, ce dont on a discuté la semaine dernière, par la conjonction Mars-Pluton (utiliser la clé de progression 1 jour = 1 semaine). À la mi-mai, on verra Mars quitter son exaltation : cela montrerait-il un succès initial des Russes qui tourne à rien, tout comme ce fut le cas avec leur échec à conquérir Kiev ?

Les Nœuds

La semaine dernière, nous avons vu le thème du début de l’invasion russe en Ukraine, et il s’est avéré que la puissance bien visible du côté russe a été fortement entravée par d’autres facteurs. On a vu aussi clairement que l’armée ukrainienne avait pas mal de force pour répliquer avec efficacité, surtout par l’emplacement du significateur de l’Ukraine sous l’étoile guerrière Antarès, l’étoile la plus vaillante au combat. Voici qui a l’air de refléter la situation sur le terrain ; aux abords de Kiev, les Russes font à présent marche arrière, la capitale n’a pas été prise, les Russes n’ont pas atteint cet objectif important. À l’est, Kharkov est sous le feu nourri des Russes, tout comme Marioupol au sud, qui a été rasée jusqu’à terre.

1 jour = 1 semaine

Question : comment utiliser le thème du début de l’invasion pour suivre le cours de la guerre ? Il y a bien une possibilité : utiliser une clé de progression appropriée. Les progressions reposent sur un principe : on convertit un jour de temps habituel, qu’on appelle aussi le temps des éphémérides, en une autre unité de temps. Dans les progressions secondaires, la clé est de 1 jour = 1 an ; dans les directions tertiaires, 1 jour = 1 mois. En ce cas, la clé de progression, qui est la plus à même de donner une vision efficace des événements, a l’air d’être 1 jour = 1 semaine.

Ce qui signifie qu’on part du thème du commencement de la guerre (cf. l’article de la semaine passée), et si on veut voir la situation pour cette semaine, on calcule le thème pour le jour suivant. La Lune est l’Ukraine dans le thème initial et on peut voir que les premières semaines seront très pénibles. La Lune entre non seulement dans son détriment en Capricorne, mais aussi dans la calamiteuse Maison 12, ce qui indique l’avancée des troupes russes. Mais il y a un changement quand la Lune arrive à sortir du Capricorne et de la Maison 12.

Nous sommes à présent 5 semaines plus tard, donc la date calculée sera le 1er mars, et voici le thème que cela nous donne. On voit tout de suite qu’on a atteint un important point de retournement : le MC est arrivé sur le Nœud Sud, les Russes sont repoussés de Kiev et ils annoncent qu’à présent, ils se concentreront sur l’est. Ce qui se confirme par la conjonction Vénus/Mars qui est parvenue sous Terebellum, une étoile du destin. Ce qui pourrait aussi évoquer le massacre des civils à Boutcha durant la retraite russe, suscitant une vague d’horreur à travers le monde. En regardant plus loin, on voit (calcul à la date du 3 mars) que Mars passe sur Pluton à la mi-avril, ce qui indique rien moins qu’une âpre bataille parvient à un tournant majeur : serait-ce la chute de Marioupol ? Ensuite, on voit un autre point de bascule à la mi-mai (calcul à la date du 6 mars). Mars en Maison 1 pour les Russes, quitte son exaltation et perd beaucoup de force combative, pendant que le MC change de signe et que la Lune (Maître de 7 pour l’Ukraine) entre dans son exaltation en Taureau. Ce qui a tout l’air d’une indication positive pour l’Ukraine.

Moudjahidines ?

Après plus d’un mois de guerre en Ukraine, il est clair que la Russie a sous-estimé les difficultés dans son invasion : ils subissent de lourdes pertes, le moral est bas, la logistique ne suit pas et l’armée ukrainienne défend le pays avec ardeur et efficacité : à présent, ils contre-attaquent sur plusieurs fronts. Hier, le Kremlin a annoncé qu’à partir de maintenant, la stratégie se porterait directement sur le Donbass, la partie orientale du pays. Au lieu de sa force militaire, la Russie a surtout fait montre de sa faiblesse. L’Ukraine est-elle en train de devenir un second Afghanistan, où l’armée russe a jadis perdu une guerre contre les Moudjahidines afghans ?

Que montre le thème du début de la guerre? Pour pouvoir l’interpréter, le mieux est de s’imaginer en astrologue des Russes, qui doit choisir le moment optimal pour lancer une guerre. Cliquez sur le bouton download ci-dessus pour voir le thème du début de la guerre. Pour le lieu, on a choisi Kiev: même si des opérations militaires ont débuté en plusieurs endroits en même temps, Kiev est la capitale du champ de bataille. La grande question, bien sûr, c’est de voir si ce thème est favorable pour la Russie.

C’est la Russie qui a commencé la guerre et donc, il est raisonnable d’attribuer la Maison 1 aux Russes et la 7 à l’Ukraine. Cela signifie que Maître de 1-Saturne symbolise la Russie. Saturne est fort essentiellement car dans son propre signe, et de prime abord, voilà qui semble très positif. Mais pour une invasion, une planète naturellement lente, située dans sa propre maison et dans son propre signe – un signe fixe de surcroît – n’est pas la meilleure des positions : est-ce là que se voit la stagnation de l’attaque russe ? Il vous faut voir, en effet, de la force au travers des dignités si vous projetez de faire une élection, mais encore faut-il que ce soit la force qui convienne ! On en est encore un peu loin, mais Saturne va devenir rétrograde (à 25 Verseau), ce qui n’est pas bon pour les Russes non plus.

Antarès

Voici qui est mieux pour la Russie : Mars, la planète guerrière, est fort dans son exaltation en Maison 1, mais il est conjoint à Vénus. Ce n’est pas favorable pour une force de combat, Vénus symbolisant le contre-pouvoir qui stoppe Mars. Il n’est pas judicieux de commencer une bataille sous pareille conjonction. La conjonction tombe sous l’étoile Nashira, dans la Queue du Capricorne, c’est Pan qui change de forme pour échapper à la mort. Donc les deux planètes qui semblaient fortes pour la Russie ont des inconvénients considérables, mais comment les choses se présentent-elles pour l’Ukraine ? C’est Maître de 7-la Lune, qui n’a pas de dignité essentielle, mais qui est forte accidentellement par sa position sur la cuspide de la Maison 11.

La Lune tombe aussi sous Antarès, la puissante étoile royale dans le Cœur du Scorpion, l’étoile la plus martiale des cieux. Le Scorpion est l’animal qui pique mortellement le Chasseur Orion trop sûr de lui, et voici bien une chose très favorable pour l’Ukraine dans cette situation ! Si on interprète une étoile, il faut saisir le mythe qui l’accompagne et le replacer dans le contexte actuel, afin d’attribuer les rôles. Il est clair qu’ici, la Russie est Orion. La semaine prochaine, nous verrons comment suivre le décours de la bataille avec une technique de progression appropriée.

Mars!

Ce week-end, j’ai lu un article du professeur Jonathan Holslag (sciences politiques, Vrije Universiteit van Brussel) dans lequel il analyse en détail le problème de l’Europe occidentale. Elle est décadente, faible, paresseuse et naïve, et elle dépend des autres (les USA) pour sa sécurité. Le politiquement correct « bataillon du repentir intellectuel » a aussi blâmé l’Europe occidentale ces dernières années pour son colonialisme et son commerce des esclaves, lançant l’idée qu’il fallait faire de la place à d’autres pays et ne pas être fort. On ne devait plus se poser de question sur les activités criminelles, par exemple, de l’Indonésie et de l’Afrique noire ou des empires arabes (esclavagistes de haut vol).

En clair, cet homme n’est pas un extrémiste, un populiste d’extrême-droite, mais bien un conseiller de Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne. Il appelle l’Europe de l’Ouest à se réveiller pour reconstruire sa puissance militaire avant qu’il ne soit trop tard. Espérons qu’il soit entendu, car les analyses en astrologie mondiale semblent aller en ce sens. La semaine dernière, nous avons vu le retour solaire (RS) de l’Europe pour cette année, en nous basant sur le thème de la Grande Conjonction de Saturne et Jupiter en 2020 (GC, calculée pour Bruxelles, comme capitale de l’Europe).

Étant donné la situation géopolitique, il est bien sûr intéressant de voir aussi ce qu’indique le RS pour l’année prochaine, lequel entrera en vigueur à partir du 22 décembre 2022. Bien sûr, toute la question, c’est : a-t-il l’air pacifique ou indique-t-il qu’une guerre, qui a commencé avec l’invasion de l’Ukraine par la Russie, est occupée à s’étendre ? Cliquez sur le bouton download ci-dessous pour afficher le thème de RS 2022-2023.

Il n’y a pas à en douter : ce thème semble extrêmement martial ! L’Ascendant tombe sous Antarès, le Cœur du Scorpion, la puissante étoile de mort qui annonce la fin d’un cycle, d’une pure nature de Mars. Au Descendant, se trouve Mars lui-même, sous Aldébaran, étoile royale tout aussi martiale, l’Œil du féroce Taureau, ce qui renforce les indications données par l’Ascendant. La Lune est le Maître de 8 de la mort, mise en exergue en Maison 1, à l’opposition de ce Mars au Descendant, alors que Jupiter/Maître de 1 (l’Europe) vient de quitter sa zone de confort dans son propre signe.

Vénus est l’important Maître de 10, sous Vega, le Vautour plongeant, ce qui n’est pas engageant dans ce contexte. Le Maître de 7 des adversaires, c’est Mercure, qui atterrit sur l’Ascendant par antisce, les adversaires viennent en Europe. Disons-le tout net : ce thème est bourré d’indications de conflit.  Ce n’est pas bon, bien sûr, mais ne nous laissons pas emporter par nos propres images.  Donc qu’est-ce que tout ceci signifie : la guerre ? C’est aller un peu vite en affaires, mais cela montre clairement que l’an prochain sera marqué par le conflit et la continuation de la violence, le RS ne paraît pas pacifique. Il est en effet grand temps de reconstruire une puissance militaire aussi vite que possible, et fort heureusement, le gouvernement allemand l’a très bien compris, à présent.

Terebellum

Ce blog est lu aussi par quelques astrologues qui se trouvent dans les zones de conflit en Ukraine, et j’ai déjà eu plusieurs réactions à mes articles. Bien sûr, ceux qui sont au milieu de la bataille ont une bien meilleure connaissance de la situation. Je dois me baser sur ce que disent les médias ici, et ce n’est sûrement pas complet, ni toujours exact. Donc je voudrais expressément inviter chacun à m’écrire si ce que je retire, en me basant sur les informations d’ici, correspond bien à ce qui se passe dans la réalité !

Terebellum

Ces dernières semaines, nous avons regardé les thèmes de la Russie et de l’Ukraine, mais la question est de savoir comment cette guerre peut se voir dans d’autres thèmes mondiaux, qui ne sont pas faits pour un pays en particulier. Un bon point de départ serait la Grande Conjonction de Saturne et Jupiter (GC) de 2020, calculée pour Bruxelles. Ce thème montre ce qui va se passer en Europe dans les 20 ans qui suivent. Pour ce qui est du contexte, il nous faut tenir compte que cette GC a changé d’Élément après 200 ans environ, passant de la Terre à l’Air, et ainsi peut-on s’attendre à davantage d’événements dramatiques (après tout, cela n’arrive qu’une fois tous les 2 siècles !)

La GC de 2020 pour Bruxelles, capitale de l’Europe (qui n’est pas donnée ici) possède le degré de la GC lui-même sur le Descendant, ce qui montre un conflit éventuel, renforcé par la position de la GC sous la très puissante et ignée Altaïr (qui rend les natifs coupables de crimes de sang), de nature Mars-Jupiter. À présent, pour voir comment ceci va évoluer au fil du temps, il suffit de faire les retours solaires (RS) et même lunaires (RL), en se basant sur ce thème. Ces thèmes de retours peuvent s’interpréter exactement comme on le ferait de thèmes d’individus.  Et voici qui nous donne le thème de RS ci-dessous pour l’année où la Russie a envahi l’Ukraine.

Dans ce RS, qui est en vigueur depuis la Noël, Vénus est Maître de 1, c’est-à-dire l’Europe cette année. Vénus est conjointe à Pluton, le Maître des Enfers, qui frappe par surprise et écrase tout sur son passage, entraînant la princesse Proserpine dans l’Hadès. Ce n’est pas trop réjouissant, mais cette sombre conjonction tombe aussi sous Terebellum, l’une des trois étoiles miraculeuses du destin, avec une luminosité d’une magnitude 6 seulement, mais elle a un puissant effet.

Voici donc déjà 2 facteurs qui affectent directement Maître de 1, mais ce n’est pas tout. Par antisce, le Nœud Sud, qui exige toujours un douloureux sacrifice, est aussi sur Maître de 1 et Mars-la planète de la guerre, fait une conjonction avec Pluton-Maître de 1 par antisce aussi. Nous avons donc une concentration énorme de 5 facteurs : Pluton, Terebellum, Maître de 1, le Nœud Sud et Mars, qui est aussi Maître de 7 de l’ennemi.

Antares

Si cela se passe par antisce, cela veut dire que la majorité de l’Europe n’est pas atteinte directement par les combats. Mais la question, naturellement, c’est de savoir quel camp aura le dessus. Et cela paraît inquiétant, sur base de la prochaine GC qui aura lieu à la Noël cette année. Nous en parlerons la semaine prochaine. Mais on dirait que le gouvernement allemand a pris la bonne décision en injectant 100 milliards dans l’armée. Aux Pays-Bas, la conduite destructrice des néo-libéraux lors des 10 dernières années a laissé l’armée sur le flanc, il est grand temps de rectifier l’erreur le plus vite possible.