La Crise

Dans l’article de la semaine dernière, on a évoqué le retour solaire (RS) des Pays-Bas (basé sur le thème natal mondial, qui n’est pas affiché ici, voir l’article précédent pour les coordonnées). Il n’avait pas l’air trop beau, mais puisqu’un thème de RS se manifeste toujours au sein de l’évolution montrée par les progressions, il est judicieux de leur jeter un œil aussi. Les tensions données par un RS se montreront à un moment donné de l’année, ce peut être au début mais aussi en toute fin, ce qui sera indiqué par les progressions. Ainsi donc les progressions donneront le cadre temporel des effets de ce RS, du fait que les progressions se situent à un niveau « supérieur » en termes de hiérarchie.

Problèmes pour le Premier ministre

Ces progressions, on peut les voir en cliquant sur le bouton download ci-dessous, elles sont calculées pour fin juillet, donc nous voici reportés deux mois en arrière. Les six derniers mois, le gouvernement néerlandais s’est trouvé sous les feux de la critique à cause d’une série inhabituelle de défaillances et de scandales. Si on retourne dans les progressions, on peut voir en effet que les tensions vont croissant. La vitesse en progressions des divers facteurs importants que sont la Part de Fortune, la Part du Soleil et de la Lune, est de l’ordre d’un degré par mois ; les facteurs lents comme l’AS, le MC et le Soleil se déplacent à environ un degré par an. Donc il y a environ six mois, au moment des élections, la Lune transitait Jupiter dans les progressions et Jupiter est le Maître radical de la 10 du gouvernement. Jupiter est dans sa chute, donc c’est une indication de problèmes.

Voici deux mois, la Lune était arrivée à l’opposition de Pluton, indiquant des jeux de pouvoir destructeurs et en même temps, la Pars Fortunae et la Pars Solis étaient aussi arrivées à l’opposition l’une de l’autre. La Part de Fortune est la part planétaire de la Lune comme la Pars Solis est celle du Soleil, donc on se trouve face à un genre de Pleine Lune par parts planétaires interposées. C’est un moment de vives tensions. La Lune représente les gens, le Soleil, le gouvernement ; donc ceci explique que la confiance de la population des Pays-Bas envers le gouvernement se retrouve bien en-dessous du niveau zéro. Le Soleil progressé, l’un des facteurs lents importants, est conjoint à la Pars Solis natale, insistant sur le thème du pouvoir, et l’AS progresse sous Wasat, une étoile funeste dans le bras droit de Castor. Les Jumeaux peuvent être associés à la connexion, qui ne fonctionne pas, et Castor meurt dans la bataille.

Les facteurs lents demeureront actifs dans ces positions pendant six autres mois, mais l’opposition de la Lune à Pluton et l’opposition des parts a dépassé son point de friction maximum, à présent. Donc, dans les prochains mois, on peut s’attendre à ce que la pression retombe, très graduellement ; peut-être ceci désigne-t-il le début d’une solution à cette crise politique.

Démocratie ?

Hier, une étude a montré qu’un très faible pourcentage de la population néerlandaise gardait sa confiance dans le gouvernement. Ce n’est pas une surprise, après toute une série d’échecs et de scandales, un Premier ministre qui ment effrontément et plus récemment, la désastreuse évacuation de Kaboul, qui a conduit à la perte de vies humaines. La ministre des Affaires étrangères a eu la décence de démissionner après une courte hésitation : ce fut l’unique point positif, dans cette tragédie. Et six mois après les élections, il n’y a pas encore de gouvernement à cause des luttes de pouvoir entre les partis concernés. La démocratie semble perdre des plumes en ce moment.

Il serait donc intéressant de jeter un œil sur ce qui se passe dans le thème des Pays-Bas. Comme d’habitude, on prendra pour radix le thème de la Grande Conjonction de Jupiter et Saturne qui a précédé immédiatement l’indépendance du pays (4 septembre 1653, 18h15.30, Amsterdam, 28.55 Verseau, la carte n’est pas montrée ici). Comme « l’anniversaire » du pays tombe le 4 septembre, le pays vient d’avoir son retour solaire et il serait judicieux de le passer en revue, cliquez sur le bouton download ci-dessous.

Le retour solaire de l’an dernier n’avait pas belle mine, mais celui-ci semble encore plus triste. Ce qui frappe tout de suite, c’est le Noeud Sud situé sur l’Ascendant, le Noeud Sud exige toujours un sacrifice douloureux, sinon les choses s’enlisent et c’est là qu’on peut voir la valeur de l’astrologie. Près de l’Ascendant, l’étoile de mort Antares, le puissant Cœur du Scorpion de nature martiale, qui signe les fins de cycle : ce n’est pas une combinaison engageante et c’est encore un signe qu’il faut lâcher quelque chose. Le MC du gouvernement est bien sûr très important et il est mis en valeur par la conjonction avec Mercure, lequel est Maître de 7 de la coopération et du partenariat.

Il y aura énormément de pression sur ce point puisque le guerrier Mars est placé au FC par antisce, à l’opposition de Maître de 7. Mars est aussi conjoint à la Part du Soleil, l’essence solaire, et le Soleil, c’est le pouvoir. Vénus gouverne la Maison 10 et elle semble forte, dans son propre signe et en Maison 10, mais il y a aussi un antisce qui crée des problèmes ici. Par antisce, le Soleil du pouvoir est en opposition du Maître de 10 et il y a aussi une réception mutuelle négative qui l’accompagne. Donc les choses ne semblent pas très calmes cette année. La semaine prochaine, nous verrons les progressions, puisque les retours solaires s’expriment toujours dans le cadre des progressions.

Max, champion ?

On a déjà parlé sur ce blog du jeune pilote de F1 néerlandais, Max Verstappen, qui est pour l’instant en tête de la compétition pour le titre de champion du monde. Il y a sept courses à courir, mais le dernier Grand Prix de la saison ayant lieu le 12 décembre, c’est alors qu’on saura clairement si Verstappen doit gagner. Tout ceci se ramène à un duel entre Verstappen et le septuple ( !) champion du monde Lewis Hamilton, l’un des deux doit gagner, c’est le nouveau-venu contre le vieux poil.  Le week-end dernier, c’est parti en sucette, ils se sont percutés et c’est un troisième pilote qui a remporté le Grand Prix.

Le regard du Lion

Dans un article précédent, on a parlé des progressions de Verstappen. Donc les choses n’ont pas l’air mauvaises du tout pour les quatre mois à venir, ce qui couvre une large part du reste de la saison, le dernier Grand Prix ayant lieu le 12 décembre. Exactement durant la période où il doit réussir, les luminaires progressés et la Part de Fortune se trouvent dans des positions très favorables. La demeure lunaire que transite la Lune est Al Natrah, en lien avec « la conquête et la victoire », elle a pour image un aigle à tête humaine. Après Al Natrah, vient Al Terf, « le regard du Lion » en lien avec l’affrontement et la perte, ce qui indique une phase plus difficile à la toute fin de la saison.

Maintenant, c’est exact car Verstappen est en pole position, mais Lewis Hamilton le talonne de près. Les jeux ne sont sûrement pas encore faits, bien que Verstappen semble avoir les meilleures cartes en mains. Le 30 septembre toutefois, Verstappen aura un nouveau retour solaire (RS) et bien sûr, il sera très intéressant de l’analyser pour voir si, au cas où il gagnerait, ce RS en particulier a de très belles choses à montrer. Dans son RS actuel, au cours duquel il a accédé à la pole position, Maître de 1 se trouvait sous la très puissante Achernar (le char solaire), près du MC et Maître de 10 se trouvait sous la puissante Vega en Maison 7. Mais à quoi ceci ressemble-t-il dans le nouveau RS qui doit avoir lieu bientôt ? Cliquez sur le lien download ci-dessous pour afficher le thème.

À première vue, cela n’a pas l’air trop mal !!! La très puissante étoile royale Aldebaran se trouve sur le MC du « job ». Mercure, Maître de 1 et de 10 dans le RS, est aussi très important et sous la puissante étoile royale Spica. Donc les jeux sont faits, hmmm ? Le tout, c’est de déterminer si ces très puissantes étoiles signifient qu’il sera sacré champion ou qu’il terminera second, ce qui sera aussi une belle réussite. Donc y a-t-il un élément qui pointe indiscutablement vers le titre de Champion du Monde ?

La Lune se trouve au MC par antisce, ce qui n’est pas mauvais, mais le métal de la Lune, c’est l’argent et elle est sous Castor, le Jumeau qui périt dans la bataille… Mars, Maître de 1 natal, est combuste et sous Vindemiatrix, l’étoile des récoltes prématurées, ce qui tourne mal, donc il est très faible. Mercure dont on a parlé ci-dessus, se trouve sous Spica, mais il est aussi rétrograde et se déplace lentement. Ce n’est pas ce qu’on veut voir en F1, on veut de la vitesse, on veut aller de l’avant. Donc à part ces deux étoiles royales très prometteuses, il y a aussi certains points qui suscitent des doutes. On ne peut voir d’indications très claires d’une victoire, il faudra donc investiguer plus avant.

Air!

En décembre dernier, nous avons eu la Grande Conjonction (GC) de Jupiter et Saturne dans le premier degré du Verseau, et voici qui signifie que le cycle le plus important en astrologie mondiale s’est déplacé au sein de l’Élément Air. Ce qui a provoqué la crise de la corona : un changement d’Élément n’intervient que tous les 200 ans, donc il apporte une crise profonde avec des changements significatifs. En 1980, il y eut une première GC en Air, mais en 2000, elle regagna à nouveau la Terre, et c’est ainsi qu’en 2020, la phase de transition de 1980 à 2020 s’est achevée, avec le passage définitif de la Terre à l’Air.

Si l’Air remplace la Terre (l’Élément du cycle précédent), on peut s’attendre à ce que soit fortement accentuée la libération des limitations terrestres dans l’évolution et dans l’esprit de l’époque. La fixité, la limitation et la stabilisation par la matière et par les faits, ce qui caractérise l’Élément Air, va disparaître de plus en plus à l’arrière-plan. Des frontières seront franchies, des idéologies et des opinions auront la préséance sur les faits. On peut voir des exemples à présent, qui en montrent la signification concrète. Ceci produit des effets à bien des niveaux. J’en ai sélectionné quelques-uns, pour montrer clairement comment la chose fonctionne.

ABBA

ABBA, qui a son âge mais est toujours aussi populaire, a sorti un nouvel album et il y aura même une série de concerts à Londres ! Bien sûr, on ne verra pas deux mamies en kimono et deux types enraidis par les rhumatismes monter sur scène, non, ce sera un concert holographique. Par la technique de l’hologramme, on peut projeter des images en 3D qui paraissent réelles. Les limitations physiques ont l’air d’être vaincues, eh oui, cela paraît très bien, mais c’est aussi un peu inquiétant, car on peut voir qu’en fait, ce n’est pas réel. Nul doute que ces concerts ne rencontrent un énorme succès puisque, à cause de l’ambiance Air, les gens sont prêts pour ça (et à propos, ce n’est certainement pas le premier concert holographique au monde).

Transhumain

L’un des thèmes les plus discutés ces dernières années, c’est bien sûr le genre. Il n’est plus déterminé par la réalité anatomique, l’opinion Air nouvelle étant qu’il n’est pas « fixé », la fluidité totale et le changement sont typiques de l’Élément Air, qui tend à outrepasser les frontières. L’ardeur avec laquelle cette idée est mise en avant montre qu’il est bien question d’une phase de transition, il y a toujours lutte. Ce qui est nouveau, l’esprit Air dans la mentalité collective, est défendu fanatiquement, toute perspective « terrestre » se fait aisément qualifier d’obsolète et d’immorale.

Par exemple, on n’entend pas grand chose sur ce que le changement de sexe conduit à un risque bien plus élevé de mort précoce et de nombreux problèmes de santé, physiques et psychologiques (projet de recherche du Centre Médical d’Amsterdam). Quoi que vous en pensiez, cela n’est pas bon du tout pour la santé. Toute autre intervention de ce niveau de risque aurait été prohibée d’entrée de jeu. Toute cette évolution pour changer le corps humain par la technique s’inscrit dans un modèle bien plus vaste qui se met en place de lui-même, sous forme d’idéologie, qu’on nomme transhumanisme. L’idée, c’est que grâce à la technologie, on peut changer et améliorer le corps humain, à volonté, en le transformant quasiment en machine, un « cyborg ». N’est que de la science-fiction ? Cela reste à voir, nous n’en sommes qu’aux débuts de l’époque Air. Mais c’est effrayant et inhumain, puisque notre corps vulnérable et mortel fait partie de notre humanité, nous ne sommes pas des super-héros.

Libéralisme

Au tout premier commencement de la GC en Air, qui remonte à 1980, le néo-libéralisme de Ronald Reagan et de Margaret Thatcher a commencé à prendre le dessus, l’État avec toutes ses règles et régulations devait disparaître, de façon à laisser les coudées franches au marché. À présent, nous voici aux prises avec tous les problèmes causés par les néo-libéraux, et même la formation d’un nouveau gouvernement aux Pays-Bas, qui se retrouve au point-mort, est l’un des effets de cette atmosphère Air. Le parti libéral, le champion de la Liberté Air, est devenu si dominant qu’ils ne sont plus prêts à faire la moindre concession : ainsi donc vous voyez comment cela fonctionne de façon très concrète en politique aussi.

De toutes ces tendances, vous pouvez inférer quelques règles pratiques pour équilibrer la transition et pour réduire la voilure des évolutions par trop dangereuses. Il faut tout simplement équilibrer un excès d’Air, selon le principe astro-médical bien connu, avec une bonne dose de Terre, qui remette les idées en place.

  1. Les faits priment sur les opinions, les idées ou l’idéologie.
  2. Les frontières matérielles et physiques servent à équilibrer et harmoniser.
  3. Les règles et régulations sont bien nécessaires pour empêcher les dérapages économiques.

Kabul

L’article de la semaine dernière a suscité quelques réactions de la part de scientifiques sceptiques, qui ont adopté leur attitude condecendante habituelle. Le problème, avec ce genre de commentaires, c’est que ces critiques ne connaissent guère ce dont ils parlent. Ils ne savent pas ce qu’est en réalité l’astrologie, ce qu’elle fait et ce qu’elle accomplit. Il est un bon principe en sciences : si vous devez vous exprimer sur un sujet quelconque, vous devez d’abord l’investiguer soigneusement. Jamais aucun de ces critiques ne l’a fait, ils réagissent sur base de préjugés et ils parlent dans le vide. La naïveté philosophique et le manque total de réflexion est atroce dans le monde scientifique.

Malheureusement, l’astrologie sera toujours rejetée, quoi qu’elle dise, même si on montre clairement que notre art céleste indique ce qu’une armée entière « d’experts » a semble-t-il manqué, le timing de la chute de Kaboul. Il était montré non seulement par les progressions dans le thème de l’Afghanistan (on voyait dans quel mois il fallait l’attendre), mais le retour lunaire (RL) était aussi bien clair. Donc il aurait été payant d’engager un astrologue compétent, c’est bien moins cher que tous ces décideurs professionnels de la politique qui mettent la vie d’autrui en danger. Cliquez sur le lien download ci-dessous pour afficher le RL contemporain de la chute de Kaboul aux mains des Talibans, c’est-à-dire le 15 août.

Voici qui vous montre, une fois de plus, qu’il ne faut pas laisser les étoiles fixes de côté. Si vous savez qu’on n’arrêtera plus les Talibans dans le long terme et que vous voyez un RL qui arrive, avec Labrum sur l’Ascendant, vous en savez assez. Labrum est l’une des trois étoiles du destin, l’étoile principale de la Coupe, qui ne vous sera pas épargnée. De plus, Labrum était fortement activée par les progressions en août, ainsi donc la Coupe du poison des extrémistes islamiques devra-t-elle être bue durant ce mois.

Le Soleil des Talibans

Ce qui se confirme par les maîtres des maisons les plus importantes dans le RL : Mercure, Maître à la fois du pays et Maître de 10 du gouvernement, est combuste. Ce qui signifie qu’un nouveau Soleil va éclipser le pays, un Soleil-Taliban. Saturne est à l’opposition de ce Mercure éclipsé, et Saturne est Maître de 8 dérivé de la Maison 10 du gouvernement, donc la mort du gouvernement. Au moment de la chute de Kaboul, le transit de la Lune s’oppose à la Lune du radix, donc même le jour de la chute était reflété par les planètes.