Duel

La semaine dernière, on a discuté du RL (retour lunaire) de Max Verstappen, c’est le pilote de F1 qui est encore en tête du championnat du monde. Ce RL lui était défavorable parce que le Maître de 7 des adversaires y était très fort et en effet, la différence entre Verstappen et Hamilton, qui est sur ses talons, se réduit de plus en plus. Hamilton a eu la victoire dans l’épreuve du Brésil, le 14 novembre, et dimanche dernier au Qatar. Les deux courses tombaient sous le même RL.

À présent, Verstappen n’a plus que 8 points d’avance sur Hamilton, et si Hamilton continue en mode vainqueur, il sera sacré champion du monde. Il n’y a plus que deux courses à courir et à chacune, il peut se rapprocher de 7 points. Donc voici bien quelque chose de très excitant, surtout maintenant que depuis deux courses, la voiture de Hamilton, avec son nouveau moteur, semble avoir gagné de la vitesse, de toute évidence. C’est un bon exemple de la façon dont une planète défavorable comme un puissant Maître de 7 dans le RL peut se manifester dans la réalité. Les deux prochaines épreuves à Djedda le 5 décembre et à Abu Dhabi le 12, seront décisives. Verstappen aura alors un nouveau RL dont on discutera plus tard, dans un autre article.

Un simple calcul montre que plus vraisemblablement, la course de Djedda ne nous donnera pas un champion, s’il ne se produit rien d’inattendu, donc il serait intéressant de jeter un œil sur le thème de la dernière course à Abu Dhabi. C’est celle qui décidera de tout. Ceci donc concerne un thème d’événement  calculé pour le départ du Grand Prix (cliquer sur le bouton download ci-dessous).

Dans son ouvrage amusant Sports Astrology, John Frawley explique comment analyser des thèmes de compétition comme celui-ci. Cependant, l’un des problèmes, si on veut appliquer cette méthode, c’est qu’il faut connaître le favori (c’est lui qui aura la maison 1) et ce n’est pas facile à définir. Il y a deux mois, Verstappen l’emportait, mais maintenant, ces deux coqs de combat semblent vraiment être à égalité, peut-être Hamilton, avec sa voiture soudainement boostée, est-il un peu plus favori. Il nous faut donc être un peu créatifs et voir cette dernière course comme un duel entre le vieux poil Hamilton et son jeune challenger, Verstappen.

Si on regarde le thème sous cet angle, le septuple champion du monde Hamilton, aurait la maison 1, c’est l’homme à abattre et le jeune Hollandais attaque sa position. Maître de 1 dans le thème est situé en Maison 7 et sous la disposition de Maître de 7, l’adversaire Max Verstappen, ce qui est très défavorable pour Maître de 1, il est au pouvoir de Maître de 7. Maître de 1 est au bord de la combustion, ce qui est aussi affaiblissant. Ce qui frappe surtout cependant, c’est ce Jupiter qui domine l’ensemble, depuis le MC. Cette position très forte de Maître de 7 montre que Maître de 7 l’emporte et ce serait Verstappen. Si cette analyse un tant soit peu créative est juste, cela voudrait dire que pour la première fois, le Hollandais peut être sacré Champion du Monde de F1 !

Grand Prix

La F1 est toujours passionnante : Max Verstappen est en pole position, mais Lewis Hamilton le talonne. Dimanche dernier, Hamilton a gagné le Grand Prix et s’est rapproché de Verstappen. Dans un article datant de quelques mois, on a décrit : La demeure lunaire que traverse la Lune, c’est Al Natrah, en connexion avec « la conquête et la victoire », son image étant un aigle à tête humaine. Après Al Natrah, vient Al Terf, « le regard du Lion » associée à l’affrontement et à la perte, ce qui indique un passage plus difficile en toute fin de saison. Mais dans l’ensemble, cela a l’air très bon pour lui. 

À ce moment, Verstappen était en tête, mais en cette fin de saison, la situation s’est en effet compliquée pour lui.  Il reste encore trois courses à courir, et les jeux ne sont pas encore faits : Verstappen totalise le plus de points, mais il existe toujours une possibilité bien réelle que le septuple champion du monde, Lewis Hamilton, le dépasse, et qu’il ne décroche pas le titre. Verstappen a un retour solaire puissant et de fortes progressions, et en effet, il a très bien réussi, donc ceci ne montre pas qu’il gagnera, courir en tête est déjà un beau succès.

Spica ?

Le dernier Grand Prix de la saison se tiendra à Abu Dhabi, le 12 décembre. Auparavant, il y aura une course au Qatar le 21 novembre et une autre à Djedda le 5 décembre. Les retours lunaires correspondant à ces deux dates nous montreront avec davantage de certitude si Verstappen doit être couronné d’or à la fin de cette grande année. La course de dimanche dernier, qui ne lui a pas été très favorable, et celle qui doit avoir lieu au Qatar tombent sous le retour lunaire qui commence le 1er novembre et qu’on peut afficher via le lien download ci-dessous.

Ce qui frappe immédiatement, c’est Mercure du mouvement qui domine le thème natal depuis la Maison 10, et qui se trouve aussi sous la royale Spica ! Voici qui semble bien favorable pour Verstappen : dans son radix, Mercure est la planète qui lui a donné le succès, on peut l’associer à la course de vitesse et à la maîtrise de la technique. Seulement, ce Mercure est Maître de 7 des adversaires dans ce thème, donc c’est l’autre qui profitera de ce facteur ! Ce qui se confirme par l’étoile placée sur le Descendant des adversaires, la puissante et brillante étoile de 1e magnitude, Rigel, dans la Constellation d’Orion.

Donc ceci montrerait en effet que Verstappen a été vaincu par Hamilton dimanche dernier, et parce ce retour sera toujours activé le 21 novembre, au moment où se tiendra le Grand Prix suivant au Qatar, Verstappen ne gagnera donc pas le championnat, cette fois non plus. Les deux dernières courses tomberont sous le retour lunaire suivant, et il faut espérer pour lui, que ceci n’indique pas un adversaire de taille, dans la Maison 10 et sous Spica, encore cette fois.

Pontifex Maximus Francicus

 Quelques heures après l’annonce de l’abdication du pape Benoît en mars 2013, la foudre a frappé le dôme de Saint Pierre. Certaines personnes y ont vu un signe de la Colère divine, et c’est bien compréhensible, vu qu’il y avait des tas de raisons pour ça. Non seulement le pape Benoît a-t-il dû démissionner, mais il s’ensuivit un coup d’État perpétré par la « Mafia de Saint Gall », un groupe de puissants prélats. Ces dernières années, ils se sont souvent rencontrés dans la cité suisse de Saint Gall, dans le but de se débarrasser du pape Benoît aussi vite que possible, pour le remplacer par leur protégé, Jorge Mario Bergoglio (à présent le pape François).

Le pédophile McCarrick

Ainsi donc les complots peuvent réussir, et ce groupe possède aussi des liens étroits avec Theodore McCarrick, jadis cardinal influent, accusé à présent d’avoir violé des gamins. Ce n’est pas une théorie du complot sans fondement, il y a des faits avérés, et le nom de leur groupe, ils l’ont trouvé eux-mêmes ! Une initiative très intelligente, car que dire de mieux que : oui, bien sûr, nous sommes une mafia ! Bergoglio, avec Mercure à son Descendant, peut offrir une belle image de lui-même dans la presse, mais il est profondément impliqué dans les sombres machinations de conspirateurs. Par exemple, il a tenté de protéger le pédophile McCormick.

Vous ne trouverez pas grand chose dans la presse maintenant, mais pour Bergoglio, c’est une époque périlleuse. Maintenant que son proche assistant, le cardinal Becciu, est traîné en justice pour malversations financières, ressurgissent des détails qui pourraient bien lui causer préjudice. Becciu en connaît tout un rayon sur les faits et gestes de Bergoglio. Dans les progressions du pape argentin, on peut voir clairement que des tensions vont croissant. (cf. bouton download ci-dessous).

Dans le passé, papes et évêques ont toujours eu leurs astrologues et si Bergoglio en avait eu un, il l’aurait sûrement mis en garde. Les tensions se voient nettement dans le thème. Une Nouvelle Lune progressée vient de se produire, et c’est toujours un moment critique. La Lune s’en va à la conjonction de Saturne, Maître de 7 des adversaires dans son thème natal. L’Ascendant a fait une opposition à Vénus progressée, Maître de 10 natal de la carrière. Le MC approche de Castor, le Jumeau mortel, qui sera envoyé aux Enfers. Il pourrait très bien s’agir de Becciu, maintenant que Bergoglio est débarrassé de lui.

Qui plus est, ce qui frappe, c’est ce Mars progressé qui va quitter son domicile sous peu. Quoi que ce soit, c’est sûr, c’est une perte de force. Et puis aussi, le MC s’en va au devant de tensions supplémentaires : il y a une opposition appliquante avec Jupiter progressé dans sa chute et Maître de 9 de l’Église dans son thème natal.

Dia de Los Muertos

Mardi c’était la fête des morts, le jour où l’Église célèbre la messe pour tous les défunts. Au Mexique, c’est l’une des fêtes les plus importantes, sous l’appellation de Jour des Morts ou Dia de Los Muertos. Ce pays est atteint d’une obsession pour la mort et ce n’est pas étrange, la culture aztèque qui a précédé la colonisation espagnole s’est fondée sur un culte extrêmement primitif et barbare, gravitant autour du sacrifice humain. On arrachait le cœur encore battant de la cage thoracique des victimes, cela se faisait quotidiennement, les marches des temples en haut des pyramides étaient toujours luisantes du sang humain versé.

Les Conquistadores menés par Cortes mirent fin à cette barbarie, mais il est clair que toute cette énergie ne s’est pas dissipée d’un coup. Un sacrifice humain transfère toute l’énergie de la victime au « dieu » qui s’en nourrit, et qui, en échange, accorde ses faveurs à ses fidèles. Ces énergies emmagasinées doivent être colossales car les Aztèques ont accompli une quantité énorme de sacrifices humains sur des centaines d’années, la déesse de la Mort Mictecacehuatl doit avoir ses réserves remplies à ras bord. Dans le thème natal du Mexique, basé sur la GC qui a précédé son indépendance, cet héritage explosif peut se voir clairement (cliquez sur le bouton download ci-dessous).

Le Noeud Sud, la Porte de Sortie de la vie, est pile sur l’AS et l’AS est aussi conjoint à la Part de Saturne, l’essence de son énergie. C’est assez clair. La GC elle-même est dans la Maison 8 de la mort, sous Al Pherg, une étoile du destin, aussi associée avec Typhon, qui est la mort. Jupiter /Maître de 4 des racines dans le thème de la GC, désigne l’héritage aztèque. Le Maître de la mort ou Maître de 8 est placé en Maison 9 de la religion (au sens littéral, la célébration de la mort), et c’est le maléfique Mars en son détriment sous Algol, la Tête du Démon, fortement associée avec le sang versé et la mise à mort. L’axe MC/FC est placé sur l’axe des étoiles royales Aldébaran et Antares, toutes deux sont d’un rouge intense et purement martiales.

« Sainte » Mort

Cette très forte énergie martiale des étoiles se manifestera de la façon la plus funeste car Mars est en son détriment dans le thème. Antares, le Cœur du Scorpion et l’étoile de la mort, est sur le FC des racines aztèques. Mercure/Maître de 1 et de 10, donc très important, se trouve sous Castor, le Jumeau qui meurt et pénètre dans les Enfers. La Part de Fortune, qui indique exactement ce qui domine dans l’âme du pays, est dans la Maison 8 de la mort, sous la disposition de ce piètre Mars, Maître de la mort, dans la Maison 9 de la religion. L’héritage sanglant des Aztèques, le culte du démon de la mort, s’inscrit partout.

Pas étonnant que le Mexique célèbre le Dia de los Muertos avec tant d’excès. Pas étonnant que le pays soit totalement déchiré et détruit par la violence des cartels de la drogue. Pas étonnant que l’antique barbarie aztèque se manifeste à nouveau dans le cadre de la célébration du démon de la mort « Santa Muerte, qui a commencé à gagner du terrain en même temps que les cartels de la drogue ont gagné du pouvoir. Santa Muerte est Mictecacihuatl. Le Mexique a sérieusement besoin d’un bon exorcisme national pour se débarrasser une fois pour toutes de ses vieux démons aztèques qui détruisent le pays.