Black ’47

La semaine passée, on a discuté du thème de l’Irlande à cause des tensions, semble-t-il croissantes, qui s’y développent. Il existe donc à présent une certaine crainte que les Troubles, l’époque de la guerre civile, ne fassent leur retour, et si pareil désastre devait se produire en effet, il devrait être clairement visible dans le radix du pays. C’est la Grande Conjonction (GC) de Jupiter et Saturne le 11 juin 1146 (4h17.25, heure locale, Dublin, AS 28.50 Gémeaux) qu’on peut prendre comme radix de l’Irlande, celle qui précède l’unification d’une Irlande indépendante sous le Haut Roi Rory, qui soit dit en passant, n’a pas duré bien longtemps (ce qui se voit aussi dans le thème, mais la carte n’est pas affichée ici).

Si vous voulez utiliser un thème mondial, il vaut toujours mieux lui faire subir toute une série de tests à l’occasion d’événements importants du pays. De cette façon, vous aurez une idée de la façon dont il fonctionne et vous verrez si ce thème est efficient ou non. Ce sujet a été abordé la semaine dernière et le départ des Troubles s’est avéré nettement indiqué dans les progressions/directions, surtout par la direction du MC qui entrait dans la zone critique débutant aux environs d’Algol.  Ce qui indiquait qu’en effet, nous avions affaire à un radix efficient.

 Quiconque a visité l’Irlande aura noté qu’à part les Troubles, il y a un autre drame toujours présent dans la conscience nationale, la Grande Famine de 1845-1850. On ne put guère récolter les pommes de terre en ces années, à cause d’une maladie du tubercule, un million d’Irlandais sont morts, un autre million ont émigré. On peut toujours en ressentir la peine, la peur et le chagrin. La pire année des trois, ce fut 1847, connue aussi sous le nom de « Black 47 ». Si le radix est efficient, ce drame doit être lui aussi clairement montré dans les progressions/directions de cette année (cliquez sur le lien ci-dessous)

Les indications de problèmes sont encore une fois écrasantes. Le Soleil, Vénus si importants dans le radix, et l’Ascendant, traversent la zone critique d’Algol. Tous ces facteurs se déplacent d’à peine 1° par an, donc c’est une période troublée assez longue qui se voit, et en fait, elle a duré 5 ans. On voit aussi que l’année 1847 sera une année noire, vu que les facteurs progressant rapidement, la Lune et les parts planétaires de la Lune et du Soleil (calculés pour le milieu de l’année, au 1er juillet 1847) vont couvrir environ 1° par mois, ils se retrouvent donc en zone critique aussi. Il arrive une Pleine Lune progressée, c’est toujours un moment de summum dans la crise, et ces facteurs rapides font tous une opposition au Soleil, à l’AS et à Vénus dans la zone d’Algol. En outre, le Soleil applique à l’opposition de Neptune, engendrant le chaos !

Il est difficile de faire pire, donc on peut en tirer la conclusion absolue que ce thème est juste et efficient, et la semaine prochaine, nous nous concentrerons sur les tensions montantes dans ce thème de l’Irlande.

Laisser un commentaire