Dia de Los Muertos

Mardi c’était la fête des morts, le jour où l’Église célèbre la messe pour tous les défunts. Au Mexique, c’est l’une des fêtes les plus importantes, sous l’appellation de Jour des Morts ou Dia de Los Muertos. Ce pays est atteint d’une obsession pour la mort et ce n’est pas étrange, la culture aztèque qui a précédé la colonisation espagnole s’est fondée sur un culte extrêmement primitif et barbare, gravitant autour du sacrifice humain. On arrachait le cœur encore battant de la cage thoracique des victimes, cela se faisait quotidiennement, les marches des temples en haut des pyramides étaient toujours luisantes du sang humain versé.

Les Conquistadores menés par Cortes mirent fin à cette barbarie, mais il est clair que toute cette énergie ne s’est pas dissipée d’un coup. Un sacrifice humain transfère toute l’énergie de la victime au « dieu » qui s’en nourrit, et qui, en échange, accorde ses faveurs à ses fidèles. Ces énergies emmagasinées doivent être colossales car les Aztèques ont accompli une quantité énorme de sacrifices humains sur des centaines d’années, la déesse de la Mort Mictecacehuatl doit avoir ses réserves remplies à ras bord. Dans le thème natal du Mexique, basé sur la GC qui a précédé son indépendance, cet héritage explosif peut se voir clairement (cliquez sur le bouton download ci-dessous).

Le Noeud Sud, la Porte de Sortie de la vie, est pile sur l’AS et l’AS est aussi conjoint à la Part de Saturne, l’essence de son énergie. C’est assez clair. La GC elle-même est dans la Maison 8 de la mort, sous Al Pherg, une étoile du destin, aussi associée avec Typhon, qui est la mort. Jupiter /Maître de 4 des racines dans le thème de la GC, désigne l’héritage aztèque. Le Maître de la mort ou Maître de 8 est placé en Maison 9 de la religion (au sens littéral, la célébration de la mort), et c’est le maléfique Mars en son détriment sous Algol, la Tête du Démon, fortement associée avec le sang versé et la mise à mort. L’axe MC/FC est placé sur l’axe des étoiles royales Aldébaran et Antares, toutes deux sont d’un rouge intense et purement martiales.

« Sainte » Mort

Cette très forte énergie martiale des étoiles se manifestera de la façon la plus funeste car Mars est en son détriment dans le thème. Antares, le Cœur du Scorpion et l’étoile de la mort, est sur le FC des racines aztèques. Mercure/Maître de 1 et de 10, donc très important, se trouve sous Castor, le Jumeau qui meurt et pénètre dans les Enfers. La Part de Fortune, qui indique exactement ce qui domine dans l’âme du pays, est dans la Maison 8 de la mort, sous la disposition de ce piètre Mars, Maître de la mort, dans la Maison 9 de la religion. L’héritage sanglant des Aztèques, le culte du démon de la mort, s’inscrit partout.

Pas étonnant que le Mexique célèbre le Dia de los Muertos avec tant d’excès. Pas étonnant que le pays soit totalement déchiré et détruit par la violence des cartels de la drogue. Pas étonnant que l’antique barbarie aztèque se manifeste à nouveau dans le cadre de la célébration du démon de la mort « Santa Muerte, qui a commencé à gagner du terrain en même temps que les cartels de la drogue ont gagné du pouvoir. Santa Muerte est Mictecacihuatl. Le Mexique a sérieusement besoin d’un bon exorcisme national pour se débarrasser une fois pour toutes de ses vieux démons aztèques qui détruisent le pays.

Laisser un commentaire