Trump en Al Sarfah

Cette semaine, des images choquantes nous sont parvenues des USA. À l’instigation du président, une foule enragée de supporters trumpistes a fait irruption au Capitole, le cœur de la démocratie US. C’est par miracle que seules quelques personnes ont perdu la vie, car la police a gardé le contrôle et cela ne s’est pas terminé en bain de sang. Ce danger était bien présent, c’est clair, avec plusieurs néo-nazis dans la bande et un appel à peine voilé de la part de Trump, de lyncher son vice-président Mike Pence. On a dû mettre ce dernier en sécurité, cela aurait été la fin de sa loyauté de chien fidèle envers Trump.

Il est donc intéressant de jeter un coup d’œil sur les progressions du (presque) ex-président, pour le moment. Cliquez sur le bouton download ci-dessous. Ce qui frappe tout de suite, c’est la direction primaire du MC sur Saturne progressé, en son détriment, donc montrant ses plus mauvais côtés et indiquant que Trump a perdu l’élection. La Part de Fortune est sur le Plateau Sud, à présent – la Pince impitoyable du Scorpion qui rétablit brutalement l’équilibre, et la Part du Soleil, qui est particulièrement importante pour les puissants, est sur Mars progressé, dans son détriment, donc la planète guerrière montrera aussi ses côtés les plus violents. Cette conjonction tombe sur Vindemiatrix, l’étoile de l’apprenti-sorcier, qui met en branle des forces qu’il ne peut contrôler. Notez que les parts sont rapides, 1 degré = 1 mois, donc c’est tout à fait précis.

Al Sarfah

Le MC, qui bouge de 1° par an, sera sur ce vilain Saturne pour un bout de temps, et dans les six mois qui viennent, la Part du soleil sera sur le chaotique Neptune ; par antisce, la Lune progressée sera à son opposition. La même Lune peut nous en dire plus long sur ce qui se trame maintenant, d’une autre manière, par son transit des demeures lunaires. Ce sont nos demeures lunaires occidentales qui ont été oubliées, mais qui reviennent à présent. La Lune quittera la demeure Al Zubra bientôt, pour entrer dans Al Sarfah. Ce sont deux demeures du Lion, donc en lien avec les luttes de pouvoir. En Al Zubra, la demeure de la Crinière, les images montrent un guerrier lourdement armé, juché sur le dos d’un lion, no comment.

Dans la demeure suivante, Al Sarfah, le pouvoir s’effiloche ; l’image montre que le guerrier ne chevauche plus un lion, mais il est à pied, et aux prises avec un dragon ! En Al Zubra, les mots-clés sont prestige et charisme ; en Al Sarfah, séparation et combat. Donc ceci montre que nous entendrons encore parler de lui, mais dépourvu de son immunité présidentielle cette fois. Trump glisse du dos du Lion, vers sa Queue, qu’il peut encore tirer de façon très provocatrice.

Laisser un commentaire